Observer les grandes marées dans la Manche

Par Emmanuelle Saporta

En Normandie, les grandes marées du Mont Saint-Michel constituent un phénomène impressionnant. Plusieurs fois par an, lors des périodes de pleine lune, la Manche est victime de ces ahurissantes variations du niveau de l’eau. L’avantage avec ces grandes marées du Mont Saint-Michel, c’est qu’elles offrent des perspectives insoupçonnées aux nombreux visiteurs. En période de pleine lune, lorsque le niveau de l’eau est très bas, touristes et curieux peuvent s’adonner à de nombreuses activités comme la traversée de la baie ou encore la collecte de coquillages. Marées et Normandie font vraiment bon ménage !

mon saint-michel passerelle

On parle de grandes marées quand le coefficient des marées est supérieur à 90, ce qui se produit quelques jours par mois au moment de la pleine lune. Dans ce cas là, lors des très grandes marées, on dit que le Mont Saint-Michel redevient une île.

Les grandes marées sont l'occasion de découvrir des paysages sous un tout autre aspect ou de pratiquer des activités inhabituelles, voire impossibles lorsque les coefficients de marées sont plus bas : pêche à pied, observation du mascaret voire même sortir en kayak sur cette vague de 50 cm de haut. 

Avril 2016 : profitez des plus grands coefficients de l'année 2016

  • Jeudi 7 avril : 109/114
  • Vendredi 8 avril : 117/118
  • Samedi 9 avril : 117/115
  • Dimanche 10 avril : 111/105 

Partez à la pêche à pied et faites de belles balades

traversee à pied du mont saint michel baie

À condition de se montrer très prudent, de bien se renseigner sur les heures des marées, et de s'équiper correctement, il est possible de sortir pour une traversée de la baie du Mont Saint-Michel à pied (accompagné d'un guide) gratter le sable pour collecter des couteaux, des praires et autres coquillages.

Observez le mascaret

Le mascaret est une vague continue de 50 cm de haut, une phénomène naturel qui se produit lors des grandes marées. Dans la Manche, vous pourrez l'orbserver à la Pointe du Grouin du Sud (près des Vains), à Pontaubault et depuis le Mont Saint-Michel.