Top 5 des plus beaux bateaux des fêtes maritimes de Brest

Par Chloé Madec

A l'occasion des Fêtes Maritimes de Brest 2016, un magnifique tableau de voiliers internationaux, régates, répliques historiques, trimarans, yachts, bateaux de pêche… s’offre à nous pour le plaisir des yeux. Dès le 13 juillet, retrouvez les bateaux phares de cette nouvelle édition. Voici notre top 5 des plus beaux gréements.

tonnerre-de-brest-2012.jpg

Regroupement de voiliers aux Fêtes Maritimes de Brest 2012.

L'Hermione, et la légende de La Fayette

En 1997, l'association Hermione-La Fayette se lance dans un formidable projet : reconstruire à l'identique la frégate mythique de La Fayette, l'Hermione, qui, en 1780, permit à La Fayette de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance. Elle est bâtie dans l'ancien arsenal de Rochefort et lancée en mer le 7 septembre 2014. Un équipage est formé spécialement pour apprendre à être un marin du XVIIIe siècle.

A partir du 24 juillet à Rochefort, vous pourrez découvrir des expositions sur la reconstruction et la navigation de la frégate, de nombreux ateliers, le nouvel espace "canon", et bien sûr vous aurez le droit de monter à bord de l'Hermione pour une visite des différents espaces du gréement et même tenir la barre! Tarifs : Adulte : 9€ - Jeune (6-15 ans) : 5€ - Gratuit pour les - 6 ans

Ne manquez pas l'Hermione qui sera mise à l'honneur aux Fêtes Maritimes de Brest lors de la dernière parade nocturne du 17 juillet.

Retrouvez toute l'histoire de l'Hermione.

fregate-hermione-replique.jpg

L'HERMIONE fiche technique - type : frégate du XVIIIe siècle - pays : France - port d'attache : Rochefort - lancement : 2015 - longueur : 44,20m/66m - largeur : 11,50m - équipage : amateurs.

Le Shtandart, un navire de guerre

C'est en 1994 à Saint-Pétersbourg que la réplique du Shtandart du tsar Pierre 1er fut construite à l'image du premier navire de guerre de la flotte baltique de 1703. Le projet pris rapidement de l'ampleur et ce qui ne fut au début qu'un petit attroupement de personnes interressées devint une association éducative et patriotique, le Shtandart Project de Saint-Pétersbourg. Tout le monde pouvait apporter sa pierre à l'édifice et c'est en 2000 que le bâtiment pris enfin la mer.

On retrouve malgré tout quelques différences au navire d'origine, notamment à l'intérieur, où se trouvait la cale avec les provisions, les câbles de mouillage, les boulets et la poudre. Évidemment, tout cela a été remplacé par un équipement moderne dont deux moteurs, des citernes, des pompes de cale, une génératrice... Pour l'extérieur, tout a été exactement reproduit à l'identique.

Le Shtandart sera également de la partie lors de la dernière parade nocturne des Fêtes Maritimes le 17 juillet.

Retrouvez toute l'histoire du Shtandart.

bateau-shtandart.jpg

LE SHTANDART fiche technique - type : frégate des XVIIe et XVIIIe siècles - pays : Russie - port d'attache : Saint-Pétersbourg - lancement : 1999 - longueur : 25,40 m / 35,40 m - largeur : 6,95 m - équipage : amateurs russes.

La Recouvrance s'inspire de l'Iris

En 1990, l'association "Goélette La Recouvrance" lance le projet de créer une réplique d'un aviso, bateau militaire du XIXe siècle d'après les plans de l'Iris, premier aviso de l'époque. Un an après, le chantier du Guip entreprend la construction de cette reproduction marine. Il procède à la mise à l'eau du navire lors des Fêtes Maritimes de Brest de 1992.

Vous avez la possibilité d'effectuer des sorties en mer à bord de la Recouvrance sur la rade de Brest et l'équipage vous invite même à participer aux manoeuvres du bateau.

Ne loupez pas les parades nocturnes des Fêtes Maritimes les 13 et 17 juillet où la Recouvrance sera de sortie.

Retrouvez toute l'histoire de la Recouvrance.

la-recouvrance.jpg

LA RECOUVRANCE fiche technique - type : goélette aviso du début XVIIIe siècle - pays : France - port d'attache : Brest - lancement : 1992 - longueur : 25m/41,20m - largeur : 6,40 m - équipage : passagers payants.

Le Renard, un cotre à huniers

C'est en 1988 que l'association Le cotre corsaire - Le Renard décide de rendre vie au cotre à huniers, le dernier bateau armé par le corsaire Robert Surcouf en 1812, en construisant sa réplique. Trois ans plus tard, le Renard peut enfin voguer dans la baie de Saint-Malo.

Vous pourrez participer à des sorties en mer et découvrir les côtes malouines à bord du Renard pendant une journée. Tarifs : 80€ pour les adultes 40€ pour les enfants. (Possibilité de sortie à la demie-journée)

Le Renard sera présent lors de la dernière parade nocturne des Fêtes Maritimes le 17 juillet.

Retrouvez toute l'histoire du Renard.

bateau-le-renard.jpg

LE RENARD fiche technique - type : cotre corsaire des XVIIIe et XIXe siècles - pays : France - port d'attache : Saint-Malo - lancement : 1991 - longueur : 19m/29m - largeur : 6m - équipage : passagers payants.

L'Iris, et ses multiples facettes

L'Iris a été construit en 1915 aux Pays-Bas et a depuis changé trois fois d'identité. Connu à ses début comme un bateau de pêche harenguier pour la mer de Nord sous le nom de Pallas, il devient par la suite l'Aage, un caboteur motorisé en 1920 navigant dans les eaux du Danemark et de la Suède. Après avoir été abandonné, il est racheté et restauré par un Hollandais où le navire connaît sa troisième identité, Geese Van Urk. Il faudra attendre 2001 pour que le bâtiment prenne enfin le nom que l'on connaît, l'Iris, devenu aujourd'hui un voilier de croisière.

Retrouvez toute l'histoire de l'Iris.

voilier-iris.jpg

L'IRIS fiche technique - type : ketch - pays : Pays-Bas - port d'attache : Rotterdam - lancement : 1916 - longueur : 28,50m/36m - largeur : 6,70 m - équipage : charter.
Tags