Compostelle : la triade romaine de Melle

Par Hugues Dérouard
source : Détours en France Hors-série Compostelle

Ceinturée par 
les vallées de la Béronne et de son petit affluent, la cité des Deux-Sèvres,
 à trente kilomètres de Niort, possède encore trois églises romanes fondées pour l’accueil
 des pèlerins.
 Melle demeure aujourd’hui un haut lieu spirituel sur le chemin de Tours.

L'église Saint-Hilaire de Melle

L'église Saint-Hilaire de Melle.

Les rois Francs y puisaient l’argent dans ses mines jusqu’au Xe siècle, mais c’est surtout son héritage religieux que l’on retiendra, tant il est riche. La cité conserve encore trois églises romanes – c’est la « triade romane » : Saint- Hilaire, la plus vaste ; Saint-Pierre, la plus modeste ; Saint-Savinien, la plus ancienne. À l’intérieur d’une en- ceinte fortifiée, cette dernière s’appuie contre
les anciens remparts.
Fait rare en Poitou, sa
nef unique surmontée
d’un clocher carré pré-
sente une charpente en 
bois. Vous pourrez y voir
quelques magnifiques chapiteaux sculptés : ici un poisson tête en bas, là un homme à grosse tête, nu et couché...

Après le temps de la richesse des mines d’argent vint celui de l’opulence religieuse de Melle

Chapiteau sculpté de Saint-Hilaire

Détail d'un chapiteau de Saint-Hilaire.

Construite hors de la ville, l’église Saint- Hilaire est l’un des joyaux du Poitou. Son portail nord est célèbre pour sa niche qui abrite la statue équestre d’un homme semblant vouloir écraser un petit personnage craintif : cela symboliserait le triomphe du christianisme sur le paganisme. Bel exemple de l’art poitevin roman, la très sobre mais harmonieuse église Saint-Pierre, qui date du début du XIIe siècle, accueille le pèlerin, portail sud, par une belle figure du Christ assis entre deux saints. Vous pourrez y voir quelques beaux chapiteaux dont l’un représente un Tireur d’épines... une image qui n’est pas sans rappeler la souffrance du marcheur ! Sur un éperon rocheux, le Vieux-Melle date de l’époque féodale. Il ne subsiste qu’une tour le long de la rue des Fossés. Des portions de tours dans la partie des anciens remparts dominent aussi la rue de la Petite- Motte. Vous vous promènerez avec plaisir dans les ruelles médiévales, bordées de maisons anciennes, aux noms pittoresques : Tire-Boudin est l’une d’entre elles...

Voir aussi le dossier complet sur la Via Turonensis : Compostelle, les plus belles étapes du chemin de Tours