Le Cap-Ferret : une évasion 4 étoiles

Par Sophie Denis
source : Détours en France n°177, p.60

En face d’Arcachon, de l’autre côté du bassin, sur ce qu’on appelle la côte noroît, il est une langue de terre qui fascine, avec ses petits ports ostréicoles, ses villas de rêve et ses people en vacances : le Cap-Ferret.

La plage de Bélisaire vue depuis le phare du Cap-Ferret.

La plage de Bélisaire vue depuis le phare du Cap-Ferret

Au Cap-Ferret, il faut ouvrir grand les yeux : humer le mélange puissant d’iode, de senteurs balsamiques et de fragrances de coquilles d’huîtres qui sèchent au soleil ; goûter la lumière à marée basse, un envol d’aigrettes ; écouter le grondement sourd de l’océan, toujours en arrière-fond.

Les parcs à huîtres du Bélisaire

Les parcs à huîtres de Bélisaire au Cap-Ferret


À la pointe du Cap-Ferret, à marée basse, les parcs à huîtres de Bélisaire se dévoilent...

Certains ont une brusque envie de se (re) mettre à l’aquarelle ou à la photo ou rêvassent, tout simplement, le nez sous les pins, guettant le passage d’une famille d’écureuils... Le Cap, on l’aime ou pas, et c’est instantané. Mais quand on attrape le virus, c’est pour la vie !

Parc à huître du Bélisaire

Le phare du Cap-Ferret

La phare du Cap-Ferret.

Silhouette blanche chapeautée de rouge qui émerge des pins, il sert aussi de point de repère aux touristes perdus dans le dédale des rues : le phare du Cap-Ferret est inratable. Il se visite : la salle des cartes présente l’évolution des cartes marines et des bornes et tablettes interactives permettent de s’initier à l’art de la navigation sur le bassin. Après avoir allègrement grimpé les 275 marches qui mènent au nirvana, on a une vue éblouissante sur la dune du Pilat, le banc d’Arguin, l’île aux Oiseaux et plus proches, la conche du Mimbeau et les plages côté océan. Magique !
Infos pratiques : Tel. 0557703330 et phareducapferret.com.

La dune du Pilat

La dune du Pilat

Cap sur la dune du Pilat ! Ce monument de sable clair est classé grand site national : un million de personnes par an viennent escalader sa centaine 
de mètres de hauteur. La dune est voyageuse, elle bouge ses 60 milions de mètres cubes sous l’action du vent, rapidement et sûrement, de trois mètres par an en direction de l’est. Certains disent qu’un jour, elle sera partie pour toujours...

Rendez-vous au Mimbeau

Flirtant avec l’eau, l’avenue de la Conche vous mène droit au Mimbeau, un des plus beaux endroits de la presqu’île : séparée du bassin par une langue de sable, une lagune, qu’ici on appelle « lugue », habitée d’oyats, de tamaris et d’une multitude d’oiseaux qui viennent picorer dans les herbes découvertes par la marée. Ce cadeau  de la nature faillit bien disparaître : en 1970, un projet immobilier prévoyait de le transformer en marina, avec un port de 1 000 places, 800 logements et commerces ! Il s’ensuivit une levée de boucliers des habitants et des amoureux du coin, des défilés de protestation, des pétitions, une intervention télévisée de Léon Zitrone, farouche opposant et un référendum organisé par la ville de La Teste-de-Buch ! Un sentier fait le tour de la conche et continue jusqu’au restaurant Chez Hortense (voir carnet d'adresses). Suivez-le et regardez : vous avez devant vous, jouant à cache-cache sous les pins, les plus belles villas de la pointe, parmi lesquelles celle qui a servi de lieu de tournage en 2009 au film Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet.

Maisons et cabanes du Cap-Ferret

Une maison et une cabane du Cap-Ferret


Au Cap-Ferret, le luxe n’est pas forcément ostentatoire. À gauche, une maison de la « zone des 44 hectares » ; à droite, une cabane au milieu des prés-salés de la conche de Mimbeau.

Le Cap-Ferret, condamné à disparaître ?

Après Chez Hortense, il devient difficile de suivre le sentier : le littoral est sans cesse grignoté par les courants violents des passes. Glissez-vous derrière le restaurant et empruntez le sentier avant de rejoindre la route qui mène à la plage de la Pointe : bienvenue au bout du bout, face à l’océan qui s’engoufre dans le bassin. À voir les courants qui l’agitent, on comprend que le Cap-Ferret est un rêve bâti sur le sable, condamné un jour ou l’autre à disparaître.

CARNET D'ADRESSES

Le Cap-Ferret pratique

Landes Tourisme
Office de tourisme de Lège-Cap-Ferret
1, avenue du Général-de-Gaulle,
Le Claouey, 33950 Lège-Cap-Ferret.
05 56 03 94 49 et lege-capferret.com.
L’été, une antenne au Cap-Ferret,
12, avenue de l’Océan. 05 56 60 63 26.

Y ALLER En bateau
avec l’Union des bateliers arcachonnais.
0 825 16 33 16 et bateliers-arcachon.com

Où dormir au Cap-Ferret

La cabane de Bébert
105, avenue de Bordeaux.
05 53 65 78 01 
et lacabanedebebert.fr.
Philippe Dupouy a aménagé une accueillante maison d’hôtes en gardant l’esprit du Cap- Ferret de son enfance. Apéro tapas le soir et possibilité de sorties en bateau. 75 à 95 €.

Hôtel des Pins
23, rue des Fauvettes.
05 56 60 60 11 et hoteldespins.eu.
Construit au début du XXe siècle, le lieu
 a gardé tout son charme, sa jolie véranda en blanc et jaune et son jardin fleuri d’hortensias. Chambres de 62 à 125 €.

Hôtel de la Plage
1, avenue de l’Herbe à L’Herbe-le-Canon.
05 56 60 50 15 et brasserie-bordelaise.fr/hotel_de_la_plage.php.
L’hôtel emblématique de la presqu’île, « chez Magne » a changé de direction. Les dix chambres sont toujours de confort simple et on prie le ciel pour qu’elles le restent : des hôtels chics, le bassin en est plein. Mais un comme ça, c’est un trésor....

Où manger au Cap-Ferret

Chez Hortense
avenue du Sémaphore.
05 56 60 62 56 et chez-hortense.fr.
Encore un lieu historique du Cap ! Depuis 1932, on se presse sous la terrasse verte ou dans la salle en bois pour la recette inchangée des moules à la bordelaise ou les poissons grillés. L’addition est élevée, mais vous mangerez peut-être à côté de Pascal Obispo, Audrey Tautou ou Philippe Starck : tout a un prix ! Autour de 60 €.

À Lège-Cap-Ferret..

Cabane du Mimbeau
28, avenue de la Conche.
05 56 60 61 67
et lacabanedumimbeau.com.

Face à la dune du Pilat, sur la plus jolie ter- rasse du Cap-Ferret, le bonheur est aussi simple qu’une douzaine d’huîtres de chez Denis Bellocq. 16 € la douzaine.

Le Tchanqué
5 rue des Pionniers.

05 56 60 49 84.

Le bar de la Maison du bassin est l’endroit idéal pour grignoter sur la jolie terrasse. Belle collection de rhums arrangés.