Escapade gourmande autour du melon de Cavaillon

Par Léa Billon

3e département français producteur de fruits et 10e département producteur de légumes, le Vaucluse recèle des trésors qui ravissent les gastronomes. Venez déguster dans le jardin de la France les melons de Cavaillon.

Le fruit

melon-vaucluse

Avec 36 000 T (moyenne 2007/2009), le Vaucluse est le 3ème département producteur.

Si nous voulions, par quelque bizarre fantaisie, trouver un mauvais melon, nous serions obligés de le faire venir de Paris ; il ne s’en trouve point ici.

Madame de Sévigné

 

Le melon y est connu depuis bien longtemps. Apprécié des Romains, il apparaîtra en Provence dès la fin du Moyen Age. Production raffinée, on le retrouve dans les archives municipales de Cavaillon comme présent offert aux grands personnages de passage dans la ville au cours des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. Mais ce n’est que dans la seconde moitié du XIXe que s’inscrit l’âge d’or du melon de Cavaillon avec l’essor de la production maraîchère et l’émergence de la ville comme place commerciale. L’expédition du melon à partir de la ville de Cavaillon a elle‐même démarré à la fin du XIXe siècle. Cavaillon constitue dès lors le point vers lequel converge la production provençale de melons avant leur expédition.

L’histoire du melon de Cavaillon compte de nombreux épisodes et presque autant de variétés. Il y eut le melon dit « brodé » variété fort ancienne, puis le melon de Malthe ou d’hiver à la chair blanche et fondante. Mais celui qui fait encore la gloire de Cavaillon aujourd’hui, c’est le Cantaloup ou Charentais, cultivé dés 1925 de type lisse ou écrit, produit en serre ou en plein champ.

Le saviez‐vous ?

Alexandre Dumas était si gourmand de melon de Cavaillon, qu’il en conclut un pacte avec la ville : il lui offrit les 300 volumes de son œuvre contre une rente viagère de 12 melons par an ! Il contribua ainsi à fonder la bibliothèque municipale. 

De la melonnière à la table

melon-vaucluse

La récolte du melon s’effectue manuellement pour ne pas abîmer le fruit qui doit être recueilli dans des caisses et non entassé. En hors d’œuvre, dessert ou sorbet, avec un jambon cru ou du Muscat de Beaumes de Venise, le melon se consomme le plus souvent cru. Il est aussi très apprécié confit et largement utilisé par les maîtres confiseurs du Pays d’Apt ainsi que dans la confection des calissons, spécialité du Pays d’Aix-en-Provence.

Autour du melon

melon-confit

Le melon en Vaucluse déclenche des passions. Dans le secret de leurs cuisines ou laboratoires, les pâtissiers, confiseurs, cavistes et cuisiniers de Cavaillon ont mis au point quelques spécialités. Toutes honorent le melon qui finalement aime à se marier et se fondre à d’autres produits, sucrés, épicés, chauds, froids, liquides ou solides pour le plus grand bonheur des gourmets et des gourmands.

La Table du melon

mac-ete

Nombreux sont les restaurants qui servent du melon en saison. L’un d’entre eux, le restaurant Prévôt, serait surnommé par ses pairs le « roi du melon »Jean‐Jacques Prévôt est un « fou de melon ». Il en fait, de mai à début septembre, un véritable festival, en inscrivant sur sa carte un menu tout melon, cru et cuit. À voir : sa collection privée « melon » composée de quelque 600 pièces, barbotines, tableaux, assiettes, objets divers. 

Le Mac Melon !

Le Mac Prévôt d’été, « L’Original », est un hamburger au melon créé par le chef Cavaillonnais. Il s’agit d’une tranche de pain semoule tartinée d’un ketchup de melon et des couches étonnantes, artichaut au pistou, oignons frits, salade sucrine, surmonté d’un foie gras ou saumon poêlé. Le tout recouvert d’une galette de parmesan et de deux quartiers du fameux melon de Cavaillon.

Découvrir le melon

domaine-de-l-oiselet

Près de Carpentras, la ferme pédagogique de l'Oiselet, spécialisée dans la production de melons d’hier et d’aujourd’hui, vous propose la visite de l’exploitation, des ateliers de cuisine, des stages de sculpture sur melon et un goûter à la ferme avec dégustation de melons, tartes, sorbets… (sur réservation).

Le melon en fête

melon-vaucluse13ème Fête du melon à Caderousse – 4 et 5 juillet 2015
Rens. Mairie ‐ T. 04 90 51 90 69

La Féria du Melon à Cavaillon – 11 et 12 juillet 2015
Rens. T. 04 90 71 32 01 – o.t.cavaillon@wanadoo.fr - Féria du melon de Cavaillon

 

Fête de la biodiversité – 1 et 2 août 2015 (1er week‐end d’août) Domaine de l’oiselet – 84260 Sarrians T. /F. 04 90 65 57 57 – www.oiselet.com

Fête du melon à Pernes les Fontaines – 14 juillet 2015
Rens. T. 04 90 61 45 18 / 04 90 61 31 04