Porquerolles : une île paradisiaque tout proche de nous

Par Joël Chaboureau
source : Détours en France

La plus grande des îles de l’archipel d’Or mérite plus qu’une escapade d’une journée. Attention ! Les visiteurs qui ont la chance de pouvoir s’y attarder succombent définitivement à son charme.

Panorama

Un patrimoine maritime

À quelques encablures de la presqu’île de Giens, Porquerolles étire son croissant d’est en ouest. Sur le pont du bateau, le quart d’heure de mer qui sépare le petit port de la Tour Fondue, à l’extrémité de la presqu’île de Giens, et celui de Porquerolles paraît bien court. 

Port

À peine le regard quitte-t-il l’embarcadère qu’il se pose et s’attarde sur la côte nord de l’île, alternance de roches et de plages de sable blanc avec, en point d’orgue, la plage d’Argent et, en fond de tableau, le vert foncé des pins.

Une île comme cadeau de noces

Le pied à peine posé sur le quai, l’odeur particulière des eucalyptus s’impose. Quelques minutes suffisent pour rejoindre le cœur du village, la place d’Armes et sa petite église du XIXe siècle.

Village

Ceinturée de grands eucalyptus, animée par les terrasses et les marchands de fruits et légumes, elle a un petit air de piazza mexicaine, un clin d’œil à François-Joseph Fournier qui a acheté l’île en 1912 pour l’offrir en cadeau de noces à son épouse avec l’argent gagné en exploitant des mines d’or et d’argent au Mexique.

Depuis 1971, l’État est propriétaire de la majeure partie de l’île remise en 1985 en dotation au parc national de Port-Cros. Ce qui se traduit pour les visiteurs par la possibilité de parcourir la plus grande partie de l’île en bénéficiant d’un balisage dense et précis.

Des paysages variés

Car cette virgule de terre de 7 km de long pour 3 km de large présente une variété de paysages étonnante : la partie nord est basse et sableuse - on y trouve les trois plages les plus grandes - alors que les parties sud et est sont hérissées de hautes falaises coupées par des criques parfois profondes.

Divers

De beaux produits locaux frais ? Une flores exotique ? une faunes rare ? Tou y est ! 

Les visiteurs qui ont la chance de parcourir au petit matin le chemin des crêtes qui va du phare au sud jusqu’à la pointe du Langoustier à l’ouest peuvent se croire « à l’aube de l’humanité ». Les roches rougeoient sous les rayons du soleil levant, les cormorans plongent à la recherche de leur nourriture, le silence n’est interrompu que par les cris d’une mouette ou les piaillements des goélands. Le paradis n’est pas loin.

Info pratique

Territoire d’exception, l’île de Porquerolles est protégée. Une attention particulière doit être portée aux déchets et aux risques d’incendie. Pour une visite plus sereine, il est conseillé de privilégier les mois de mars à juin et de septembre à novembre.