5 façons de fêter le carnaval pour Mardi gras

Par Valérie Ferrer

Nice, Limoux, Albi, Bordeaux ou Annecy. Tous fêtent le carnaval à l’occasion de Mardi gras ! Du grand spectacle coloré à la tournée des bars à l'ancienne, du pierrot au masque vénitien, des chars élaborés à la fête foraine, c'est parti pour un petit tour de France des plus beaux carnavals. Nous vous faisons découvrir les fêtes les plus festives ainsi que les déguisements de Mardi gras les plus originaux. Ambiance brésilienne aux quatre coins de la France cette année pour Mardi gras avec Détours en France !

Le Carnaval de Nice : le fleuri

carnaval20161.jpg

Déguisements de Marid gras au carnaval de Nice
Venus des quatre coins du monde, plus de 1000 musiciens et danseurs paradent dans les rues.

A Nice, on fait Carnaval comme on va au théâtre. Sur la scène grandiose de la place Massena, c’est un défilé à grand spectacle qui attend les spectateurs, pendant les dix jours de la fête. Les chars conçus pendant l'année par une armée de bénévoles et d’associations rivalisent de créativité et de couleurs, notamment pendant le corso nocturne et ses milliers de lumières.

carnaval20162.jpg

Des chars défilent au carnaval de Nice

Les grosses têtes burlesques paradent sur une thèmatique nouvelle tous les ans.

carnaval2016.jpg

Des femmes déguisées
Bataille de fleurs pour donner le ton.

Nice c’est aussi la beauté et la poésie des batailles de fleurs, l’autre grande animation qui se tient de jour, un peu plus loin vers la mer et qui rend hommage, depuis 1873, aux productions locales de fleurs. A ne pas manquer, les animations dans toute la ville (socca party, parc d’attraction, fêtes de quartier) et pour finir, le bain de mer déguisé sur la plage du Ruhl le 3e week-end.

Le Carnaval de Limoux : l’authentique 

limoux.jpg

Les déguisements du Carnaval de Limoux
Le Pierrot est un personnage typique du carnaval de Limoux. Chaque bande personnalise son costume.

Le plus long, le plus authentique, le plus paillard, le plus local et le plus méconnu. Le Carnaval de Limoux est un cas. De janvier à mars, chaque samedi et dimanche, un étrange rituel se déroule sous les arcades de la petite place de la République, le coeur de cette bourgade audoise de 10 000 habitants. Accompagnées par des musiciens, les “Fecos”, des bandes de danseurs, sortent à 11 h, 17 h et 22 h. Une vingtaine de bandes, avec chacune leurs costumes, se partagent l’animation du carnaval. Leur parade consiste en une tournée des bars de la place, trois fois de suite au son de la musique et avec une chorégraphie souvent solennelle. Un style qui tranche avec l’atmosphère fêtarde et délurée qui règne dans les bistrots et les animations, caricaturant souvent l’actualité. C'est notamment lors de la parade du soir que les danses se font plus inspirées. On y boit un coup au son d’une musique omniprésente jouée par quatre groupes immuables d'une année sur l'autre. A la fin des trois mois, Carnaval est jugé -en occitan- et brûlé sur la place. Plus vieux carnaval de France (1602), Limoux n'a jamais fait de concession au spectacle ou au folklore : c’est pour ça qu’on l’aime. 

limoux1.jpg

Danse lors du carnaval de Limoux
Les danseurs effectuent une danse inspirée, carabène en main. Ils agitent ce roseau décoré au rythme de la musique et tapent sur la tête des passants pour leur indiquer qu'on les connait.

Le Carnaval d'Annecy : le vénitien

himg4072.jpg

Déguisement de Mardi gras au carnaval d'Annecy
Costumes travaillés et masques de rigueur pour le Carnaval d'Annecy. Venise n'est pas très loin.

Le Carnaval d’Annecy. créé en 1996, il n’a cessé de grandir. Modeste au départ, l’idée de créer une “animation vénitienne” avec une vingtaine de masques lors du carnaval traditionnel a peu à peu pris de l'ampleur au point de devenir incontournable. D’année en année, masques et costumes venus de la “Sérénissime” ont conquis une ville qui, si elle n'a pas les gondoles, n'en possède pas moins des canaux.

Pour aller plus loin: vous comptez assister au carnaval mais vous ne connaissez pas très bien la ville ? Découvrez que faire à Annecy pour ne rien louper !

himg1494.jpg

Ambiance mystérieuse le long des canaux d'Annecy
Ambiance mystérieuse le long des canaux d'Annecy.

Le Carnaval d'Albi : le familial

img_8103.jpg

Défilé lors du carnaval d'Albi
Soirée de la reine, carnaval des enfants, grande fête foraine sont au menu de l'édition 2016 du Carnaval d'Albi.

Ville classée au patrimoine mondial de l’humanité, Albi est une ville d’histoire. Son carnaval est  l’un des plus vieux de France puisqu’on en retrouve la trace dans des chroniques du XVe siècle quand les masques furent interdits le jour du Mardi Gras. C’est cependant en 1951 qu’il est né sous sa forme moderne : une fête familiale où les défilés des chars constituent la grande attraction. Très élaborés, 10 à 20 sont présents chaque année. Préparés amoureusement pendant l’année, ils sont dévoilés au public pendant le défilé. Les figures géantes en carton sont soignées, souvent animées électriquement et d’une taille plus que respectable : 10 mètres de long, 3 mètres de large et jusqu’à 6 mètres de haut.  Les enfants les adorent.

img_8196.jpg

Concert au carnaval d'Albi
Convivial et populaire, le carnaval d'Albi est gratuit.

Le Carnaval de Bordeaux : le gonflé

zoemanhes3.jpg

Une femme déguisée à Bordeaux
Un carnaval qui décoiffe à l'image de son directeur artistique, coiffeur des plus grandes stars.

Créé sous sa forme actuelle en 1996, le carnaval des Deux Rives tient son nom de la volonté d’unifier les quartiers de la ville. Fête moderne empruntant aux traditions carnavalesques, ce carnaval se colore de déguisements de Mardi gras et se pare de défilés de chars. Inscrit à l'inventiare du patrimoine culturel immatériel français, il se déroule sur une journée et est rythmé par des concerts, ateliers, , repas participatifs, spectacles de danse urbaine, le tout cloturé par une grande parade. 

carnaval_zoemanhes.jpg

Défilé sur un pont bordelais
Défilé sur le pont de Pierre reliant deux rives, deux mondes.

Chaque année, un thème est choisi. Du costume en ballons aux personnages présents sur les chars, il faudra souffler fort dans les baudruches pour donner de la couleur à la fête. 

dscf3209.jpg

Ateliers de percussions à Bordeaux
Le temps du carnaval, des ateliers de danse et percussions sont proposés.