Via Lemovicensis - Voie de Vezelay - Compostelle

Par Hélène Borderies

Via Lemovicensis : ce pèlerinage de Compostelle relie historiquement Le Vézelay à Sauveterre-de-Béarn. De la Bourgogne au Midi-Pyrénées en passant par l’Auvergne, ce chemin s'étend sur 1060 kilomètres et représente environ cinquante journées de marche. La voie du Vézelay est la plus longue de toutes celles qui mènent à Saint-Jacques de Compostelle. Suivez le GR 654 du Vézelay jusqu'à Saint-Jean-Pied-de-Port, étape où vous rejoindrez les pèlerins de la via Podiensis et de la via Turonensis. Posez votre carte et suivez le guide Détours en France sur ces mythiques chemins.

det_vezelay-compostelle_yvon-boelle.jpg

Vézelay et sa basilique Sainte-Marie-Madeleine

Entre Belgique et France : de Namur à Vézelay

Via Lemovicensis possède une voie secondaire. Depuis Namur en Belgique, ce chemin permet aux pèlerins du Nord de l'Europe de rejoindre l'une des cinq routes françaises officielles. Arrêtez-vous à Dinant pour sa collégiale Notre-Dame et le rocher Bayard avant de traverser la frontière. Par la suite vous suivrez la direction de Reims, sa cathédrale Notre-Dame classée en 1991 au patrimoine mondial de l'UNESCO mérite d'être vue. En suivant le GR 654, vous traverserez Vitry-le-François, Bar-sur-Seine, Tonnerre puis Chablis. Plus qu'une quarantaine de kilomètres avant d'arriver au Vézelay, mais avant il est bon de se rendre dans les grottes préhistoriques peintes d'Arcy-sur-Cure.

Vézelay, un des plus beaux villages de Bourgogne

Point de départ historique de la Via Lemovicensis : le Vézelay, un des plus beaux villages de Bourgogne. Sa basilique Sainte-Marie-Madeleine est visible de loin sur la "colline éternelle", classées toutes deux au patrimoine de l'UNESCO. De nombreux pèlerins passent par cette ville symbole, surtout le 22 juillet, jour où est célébrée la sainte. À l'intérieur de la basilique, contemplez le vaisseau roman, une merveille architecturale, tout autant que l'extérieur qui montre encore des airs de son passé d'abbaye. Bref... le Vézelay est un haut lieu spirituel sur la route de Compostelle.

det_cathedrale-bourges_tuul-and-bruno-morandi-.jpg

Cathédrale Saint-Etienne de Bourges

Le Berry : de Vézelay à Neuvy-Saint-Sépulchre

Qui dit nouvelle journée, dit nouveau chemin. En quittant le Vézelay, empruntez le GR 654 vers le sud-ouest pour rejoindre La Charité-sur-Loire, non loin de Nevers, c'est là où se trouve l'église prieurale Sainte-Croix-Notre-Dame réputée pour sa façade comportant deux tympans. Puis marchez vers la somptueuse cité de Bourges bâtie sur un flanc de colline, vous distinguerez facilement le palais Jacques-Coeur et la cathédrale Saint-Etienne. Tous deux de style gothique, ces monuments phares sont chargés de symboles depuis leur construction aux XVème et XIIème siècle. Tout comme l'église Saint-Étienne de Neuvy-Saint-Sépulchre.

Le Limousin : de Crozant à Sainte-Foy-la-Grande

À moins d'une vingtaine de kilomètres de Neuvy-Saint-Sépulchre, les pèlerins arrivent dans la région Limousine. En chemin, le premier arrêt se fait à Crozant pour admirer les ruines du château, et les quelques tours restantes. Sur la route en direction de Limoges, sur les bords de Vienne, ne manquez pas la collégiale Saint-Léonard à Saint-Léonard-de-Noblat. En empruntant la N21 vers le sud-ouest vous arriverez à Périgueux, la capitale du Périgord qui abrite la cathédrale Saint-Front. Enfin après avoir traversé la Dordogne, Sainte-Foy-la-Grande pointe le bout de son église Notre-Dame. Bastide créée par Alphonse de Poitiers en 1255, elle est dotée d'un plan régulier orthogonal, centré autour de la place du marché entourée de maison à arcades.

det_pont-sauveterre-en-bearn_yvon-boelle.jpg

Le Vieux Pont de Sauveterre-en-Béarn, la Tour de Montréal et l'église Saint-André

Balade en Béarn : de Sainte-Foy-la-Grande à Sauveterre-de-Béarn

En quittant Sainte-Foy-la-Grande, vous marchez jusqu'à la Garonne. Engagez-vous ensuite dans la forêt de la Grande Lande, véritable immersion au milieu des pins, ce tronçon de parcours ne comporte que des pistes forestières. Pendant plusieurs jours, vous adopterez un souffle vert, jusqu'à arriver à Mont-de-Marsan. Le donjon Lacataye est visible de loin, son architecture massive rappelle sa fonction défensive. Ne tardez pas et continuez vers Saint-Sever pour son église abbatiale. La dernière étape consiste à vous diriger vers Sauveterre-de-Béarn. Son pont de la Légende et son église Saint-André sont visibles de l'autre côté de la rivière : une vue remarquable.

Si vous avez aimé la Via Lemovicensis:

r_coquille-compostelle_helene-borderies.jpg

Coquille de Saint-Jacques de Compostelle