L'île de Bréhat côté jardin

Par Emmanuelle Saporta

Surnommée l’île aux fleurs, Bréhat mérite bien son nom. Visite guidée.

det_brehat_crtb-ac5553_le_gal_yannick.jpg

Bréhat vue sur mer
Adossé à un étang de deux hectares, le moulin du Birlot se fond parfaitement dans le décort. Il fut restauré par une association après le passage d'un ouragan en 1987. Aujourd'hui, il est classé monument historique.

Un bouquet des quatres saisons

Située dans les Côtes d’Armor, en face de la pointe de l’Arcouest, l’île de Bréhat est surnommée l’île aux fleurs.

det_brehat_brehat3_si.jpg

det_brehat_brehat3_si.jpg
Île minuscule de la Manche, Bréhat mesure environ 3,5 km de long sur 1,5 km de large et compte quelques centaines d’habitants à l’année - mais plusieurs milliers durant la haute saison. Résidents à l’année, vacanciers d’un jour ou propriétaires d’une résidence secondaire, tous les visiteurs profitent du même cadre fleuri qui varie au fil des saisons.

det_brehat_brehat2_si.jpg

det_brehat_brehat2_si.jpg
Ici, pas de voitures. On se promène à pied ou à vélo en empruntant des chemins bordés de murets de pierres d’où dépasse la végétation exubérante des jardins privés. Cette végétation pousse aussi librement sur les terrains en bord de mer.

La flore de l'Île vue par un pépiniériste local

det_brehat_echium_fastuosum.jpg

det_brehat_echium_fastuosum.jpg
Charles Blasco, pépiniériste sur l’île, nous guide sur ce bout de terre au large de Paimpol. Ici, avec son épouse.

det_brehat_agapanthe4.jpg

det_brehat_agapanthe4.jpg
« Bréhat bénéficie d’un microclimat lié à la proximité du Gulfstream. Ici, pas de gel, ou très exceptionnellement. Les hivers sont très doux, les étés ne sont pas très chauds, et il pleut modérément. C’est notamment le paradis des agapanthes, plantes emblématiques de l’île », explique Charles Blascot.

det_brehat_crtb-ac5549_le_gal_yannick.jpg

det_brehat_crtb-ac5549_le_gal_yannick.jpg

En se promenant dans les rues, on devine derrière les hauts murs de pierres des jardins fleuris d’agapanthes et d’hortensias. Il y quelques années encore, la tradition jardinière était  très forte. Les locaux faisaient leurs propres boutures et fleurissaient les tertres. Aujourd’hui, cela s’est un peu perdu. Mais quelques initiatives visent à entretenir cette végétation et à la faire connaître et apprécier du grand public : la mise en place de la route de l’eucalyptus permettra bientôt, en suivant des panneaux, de découvrir plusieurs eucalyptus différents. Des plantations réalisées avec l’aide précieuse de la pépinière de l’Île.

Quelques plantes superbes au printemps

det_brehat_aeonium_schwarzkopf_2010-2.jpg

det_brehat_aeonium_schwarzkopf_2010-2.jpg
Aeonium arboreum Schwarzkopf. Typique de la flore des Canaries, cette plante succulente donne de belles fleurs jaunes en mai. Elle est disponible à la pépinière de l'Île.

det_brehat_aeonium_tabuliforme_7.jpg

det_brehat_aeonium_tabuliforme_7.jpg
Aeonium tabuliforme forme une grosse rosette plate. Cette succulente est originaire des Îles Canaries.

det_brehat_echium_pininana.jpg

det_brehat_echium_pininana.jpg
Echium pininana. Cette bisannuelle à feuilles persistantes vert clair fleurit de mars à mai et forme des grandes hampes florales couvertes de fleurs bleues. Elle peut grimper à 2,50 voire 3 m de haut.

det_brehat_echium_fastuosum_madere.jpg

det_brehat_echium_fastuosum_madere.jpg
Echium fastuosum maderense. Arbuste à floraison bleue, originaire de Madère.

det_brehat_geranium_de_madere02.jpg

det_brehat_geranium_de_madere02.jpg
Geranium maderense (Géranium de Madère), une plante à floraison printanière rose brillant (haut. 1,20 m).

Quelques plantes superbes en été

det_brehat_agapanthe2.jpg

det_brehat_agapanthe2.jpg
Des agapanthes plantées en masse.

det_brehat_eucalyptus_ficifolia_2012-1.jpg

det_brehat_eucalyptus_ficifolia_2012-1.jpg
Les eucalyptus (ici, Eucalyptus ficifolia)

det_brehat_eucalyptus_ficifolia_2011-2.jpg

det_brehat_eucalyptus_ficifolia_2011-2.jpg
Eucalyptus ficifolia (gros plan sur la floraison)

det_brehat_metrosideros.jpg

det_brehat_metrosideros.jpg
Metrosideros lucidus Mistral. Cet arbuste à feuillage persistant produit une belle floraison rouge à grandes étamines, en été. Il est rustique jusqu'à - 5°C.

Découvrez la pépinière de l'Île

det_brehat_pepiniere.jpg

det_brehat_pepiniere.jpg
La pépinière de l’île est spécialisée dans toutes les plantes de l’hémisphère sud (Australie, Nouvelle Zélande, Afrique du Sud) et des îles de l’Atlantique plus proches de chez nous (Canaries, îles Madère…). 

Elle propose de nombreuses variétés d’agapanthes qui résistent jusqu’à -15/-20 °C et qui donc peuvent être cultivées dans la plupart de nos régions.

La pépinière de l’île possède les collections nationales d’agapanthes et d’échiums. La pépinière propose environ 250 variétés d’agapanthes sur plus de 400 existantes. Elle propose aussi une trentaine de variétés d’échiums. Ouverture de Pâques à fin juillet et de septembre à la Toussaint. Avec un espace boutique.

det_brehat_agapanthe.jpg

det_brehat_agapanthe.jpg
Les agapanthes, blanches ou bleues, fleurissent de juin à septembre. Ici, des agapanthes dans les jardins de la pépinière de l'Île.