Grand site des Deux-Caps, nez à nez en Côte d'Opale

Par Hughes Derouard
source : Hors série - France sauvage

Blanc-Nez et Gris-Nez forment le Grand site des Deux-Caps, et c’est justice que l’avancée qui forme la rive française du pas de Calais soit officiellement reconnue pour la beauté et l’authenticité de ses paysages. Car sur le Nord de la France, on se fait souvent des idées fausses. Bienvenue donc sur la Côte d’Opale!

La Baie de Wissant vue de Saint Pô

De Boulogne-sur-Mer à Calais, la Côte d’Opale a les yeux rivés sur la mer, sur le « pas » qui la sépare de l’Angleterre.

À l’entrée de la Manche, le cap Blanc-Nez culmine à 133 mètres au-dessus de la mer. L’immense masse de craie est livrée aux intempéries et aux phénomènes d’érosion depuis 170 millions d’années. Malgré la présence de boules de grès dur protégeant, en pied de falaises, de l’attaque du flot, les parois cèdent inéluctablement du terrain.

Le « plat pays » possède ses reliefs

Entre les caps Blanc-Nez (133 m) et Gris-Nez (45 m), le littoral du Nord ne laisse pas de surprendre : c’est entre deux éminences bien marquées que la plage court, ininterrompue sur une dizaine de kilomètres. Quant aux « ciels bas et lourds », vous constaterez que des lumières surnaturelles ne cessent de baigner la côte. Au point qu’au cap Gris-Nez, lorsque les vents de nord-ouest nettoient l’atmosphère, l’air devient si cristallin qu’il laisse voir à l’oeil nu les falaises de l’Angleterre, à plus de trente kilomètres.

Le Cap blanc-nez

Le cap Blanc-Nez

Mais il serait absurde de cacher que les perturbations venues de l’Atlantique se montrent ici particulièrement violentes. Comme elles remontent la Manche, les vents sont canalisés par les reliefs des Cornouailles britanniques et de la Bretagne, puis par les falaises de l’île de Wight et celles du pays de Caux, contre lesquelles ils rebondissent, jusqu’à se trouver contraints dans le goulot du pas de Calais. L’air s’y comprime. Le vent prend de l’altitude, se refroidit, et l’humidité accumulée pendant le long séjour au-dessus de la mer se libère en pluie. Mais les dépressions passent d’autant plus vite qu’elles frappent brutalement. Aux grains les plus violents succèdent des éclaircies éblouissantes, qui donnent des airs d’Irlande aux campagnes du Nord. Alors, sous des éclairages fous — et surtout si le ciel est encore gris de plomb — le vert des pâtures devient luminescent. Les murs de brique rousse et les toits de tuiles paraissent d’or. Les crépis badigeonnés au lait de chaux éblouissent comme de la neige fraîche.

Gris-nez

baie de Wissant

Entre le cap Gris-Nez (sur la photo du haut) et le cap Blanc-Nez, le sentier longe les falaises et joue aux montagnes russes. Le sommet du Gris-Nez est occupé par le CROSSMA (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en Manche), sentinelle veillant sur la fluidité du trafic maritime du pas de Calais, là où le chenal/channel est le plus étroit (28 kilomètres de largeur) et l’un des plus fréquentés du monde. Sur la photo du bas, vue plongeante sur la baie de Wissant, station balnéaire qui voit son trait de côte reculer de manière alarmante.

La randonnée des Deux-Caps est d’autant plus tentante que, exactement à mi-chemin, le superbe village de Wissant offre toutes les commodités pour une halte confortable. Une route conduit au sommet du cap Blanc-Nez, aménagé pour le décollage des parapentes. Le sentier qui gravit doucement la pente en longeant la côte permet justement d’apprécier le ballet des ailes. Elles passent si près de la falaise que vous entendrez le sifflement du vent dans les suspentes... auquel répond le cri des mouettes. Au large, l’horizon est surligné d’un épais trait blanc : les falaises de Douvres, de l’autre côté de la Manche.

trail au cap Blanc-nez

Trail au cap Blanc-Nez

Par le sentier du littoral, vous allez descendre vers la plage et trouver, cinq kilomètres plus loin, le gros village de Wissant, qui regroupe ses petites maisons blanches à toits de tuiles au milieu des dunes. Des canots de pêche posés sur des remorques que tirent des tracteurs stationnent, attendant l’heure de la marée : car les pêcheurs du pas de Calais ne possèdent pas de port. Arrêtez-vous pour déguster une carbonade arrosée d’une bière légère, et reprenez la route en longeant la plage du Chatelet que débordent d’immenses étendues de bouchots. En repérant le clocher de Tardinghem, perché sur une butte, vous saurez que vous avez couvert les trois quarts du chemin. Bientôt vous serez au sommet du cap Gris-Nez, à la frontière entre la mer du Nord et la Manche.

vue sur Gris-Nez

Caps sous protection

Classés Grand site des Deux-Caps en 1978, et labellisé Grand Site de France en 2011, les caps Blanc-Nez et Gris-Nez, ainsi que la grande baie de Wissant, enregistrent depuis 2007 une vaste opération d’aménagement (renaturation écologique) ayant pour objectif la protection d’une des zones naturelles les plus riches – et fragiles – de cette portion du littoral s’étendant sur 23 kilomètres. Dans ce cadre, un nouveau sentier de randonnée relie le Cran d’Escalles à la Dover Patrol.

Tags