Lourdes, la grotte de Massabielle et les pélerins

Par Détours en France
source : Hors Série - Secrets de lieux sacrés, 2012

Lourdes attire 6 millions de visiteurs par an et possède le deuxième parc hôtelier de France après Paris. Mystère ou miracle ? Lourdes, un lieu et un nom qui se sont répandus comme une traînée de poudre à travers le monde. Sa renommée en a fait un prénom populaire auprès des fidèles. Des copies de la grotte de Massabielle ont été reproduites jusqu'au Japon et aux Philippines. 

Abbatiale

On trouve aujourd’hui des copies de la célèbre grotte de Massabielle jusqu’aux Philippines et au Japon, et Lourdes est le neuvième prénom féminin le plus populaire au Mexique, après Claudia et avant Monica… Rien ne pouvait évidemment annoncer pareille célébrité. En 1755, la ville compte un ecclésiastique.

Sanctuaire

À la veille de la Révolution, alors que le recensement n’atteint que 2 628 habitants, ils sont trois… mais la petite ville de Bigorre, tapie à l’ombre de son château, continue de vivoter grâce à son marché, à l’élevage de son arrière-pays, à ses ardoisières et à ses carrières de marbre. Elle aurait pu arriver ainsi en plein XXIe siècle en étant, comme tant de bourgades comparables, marquée au sceau de l’exode rural, n’accueillant que quelques résidences de Palois bucoliques et de Parisiens fanatiques de ski.

Historique

Après qu'une jeune fille de 14 ans ait vu appaître la Vierge Marie, des controverses font polémiques. Et c'est après une enquête poussée, l’évêque de Tarbes, Mgr Laurence, publie son mandement le 18 janvier 1862, fête de la Chaire de Saint-Pierre à Rome. Ce document met fin à toutes les polémiques. Après un rappel détaillé des faits et une exhortation – « Habitants de la ville de Lourdes, réjouissez-vous ! L’auguste Marie daigne abaisser sur vous ses regards miséricordieux » –.

Abbaye de nuit

Il contient huit articles dont le premier est sans appel. « Nous jugeons que l'Immaculée Marie Mère de Dieu a réellement apparu à Bernadette Soubirous, le 11 février 1858 et jours suivants, au nombre de dix-huit fois, dans la grotte de Massabielle, près de la ville de Lourdes ; que cette Apparition revêt tous les caractères de la vérité, et que les fidèles sont fondés à la croire certaine. »

Bâtissons le succès !

Une première basilique néogothique est bâtie en 1871. Elle se révélera vite trop petite. Le pèlerinage des Bannières, le 6 octobre 1872, attire 300 000 pèlerins ! Suivront une deuxième basilique, celle du Rosaire, bénie en 1889, qui peut contenir 1 500 personnes, puis au XXe siècle, celle de Saint-Pie-X, quinze fois plus vaste.

Lourdes

Comment expliquer ce succès phénoménal, qui fait de Lourdes le second site de pèlerinage marial au monde derrière Guadalupe au Mexique (environ 15 millions de personnes par an), devant Fatima au Portugal et Lorette en Italie (environ 4 millions de pèlerins) ?

Il y a, certes, la concomitance heureuse avec deux grandes nouveautés techniques qui révolutionnent les moyens de communication :

  • La photographie, inventée en 1839, permet de diffuser le visage de Bernadette Soubirous urbi et orbi.
  • Le chemin de fer multiplie la fréquentation : dès 1859, il arrive à Tarbes en même temps que Napoléon III y séjourne.
  • En 1866, la première locomotive arrive en gare de Lourdes. La ligne achemine les pèlerins et transporte le tabac, cultivé dans les environs, vers l’entrepôt tarbais, véritable cathédrale industrielle que fit élever Achille Fould, président du conseil général. Mais il y a, bien sûr, autre chose.
  • Office de tourisme de Lourdes - Infos touristiques - Voir la fiche
  • Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes - Musée/Monument/Site - Voir la fiche
Tags