Courances, la vie de château dans le gâtinais

Par Céline Fion
Publié le 31/05/2016

Situé en bordure d’Essonne, Courances est surtout connu pour son château, s’affirmant dans un parc remarquable qui mêle inspirations anglaises et françaises. Son paisible centre-ville mérite également le détour. 

Vue sur le château de Courances On retrouve dans la façade du château des inspirations venues tout droit de Fontainebleau.

Nombreux sont les visiteurs qui se pressent principalement dans ce coin d'Essonne pour passer les grilles du château. Simple manoir au XVIIe siècle, le bâtiment se façonna une identité en fonction des envies de ses différents propriétaires jusqu’à se parer d’un escalier en fer à cheval majestueux et à révéler ses briques rouges pour coller au style Louis XIII. Depuis la fin du XIXe, le château appartient à une même lignée. La famille de Ganay continue de l’utiliser comme résidence secondaire mais à ouvert certaines pièces à la visite. L’occasion d’admirer entre autres un billard ayant appartenu au général Montgomery et des « singeries » en tapisserie.

Le Miroir, bassin des jardins de Courances Courances est riche de dizaines de sources, elles permettent la culture du cresson et alimentent les dix-sept pièces d'eau du parc. 

Jardins anglais, français, japonais 

Le parc qui entoure le bâtiment est des plus singuliers. Conçu comme un jardin d’eau, il évolua lui aussi avec le temps, passant notamment entre les mains des Duchêne père et fils. Si certaines lignes évoquent le travail de Le Nôtre (qui n'œuvra pourtant pas à Courances), le parc a gagné en caractère dans la seconde moitié du XXe siècle, sur l’impulsion de Jean-Louis de Ganay. Par souci d’efficacité, le noble maire décida de simplifier les lignes et de laisser le jardin s’épanouir « à l’anglaise ». Le mélange entre classicisme français et « laisser-aller » à l’anglaise font toute la richesse du lieu. En déambulant, y compris sur les pelouses dont l’accès est autorisé, les visiteurs tomberont sur un atypique recoin : un jardin japonais et ses arbres  rares taillés en nuage.

mairie de courances Un chemin de randonnée passe devant la mairie de Courances, pour une découverte du Gâtinais.

Village de charme 

Il serait regrettable de quitter Courances au sortir du château sans admirer le reste du village. Avec son plan en étoile, il charme par la délicatesse de ses basses maisons de pierre et de tuiles. Malgré sa petite taille, Courantes a su préserver la présence d’une école qui s’épanouit à l’ombre de l’église du 12e siècle. Elle borde un remarquable lavoir, à la charpente façonnée à la main. En s’éloignant du centre, et en suivant le fil de la rivière Ecole, l’on tombera sur le Moulin grenat, admirablement rénové, au cœur d’un cadre bucolique qui invite à la balade, à seulement quarante-cinq kilomètres de Paris.

Ce village fait partie des candidats à l’élection du Village préféré des Français 2016. Vous pouvez voter pour ce village jusqu’au 3 juin.

A voir absolument  

  • Le château Les arbres taillés en nuage du jardin de Courances
  • Les dix-sept pièces d'eau du jardin
  • Le jardin japonais
  • Le Moulin grenat  
  • Les cressonnières