Top 25 des plus beaux villages perchés de France

Par Stéphanie Pia et Chloé Madec

Bâtis à l'origine comme des forteresses, de nombreux villages perchés ont su préserver leur charme d’antan et sont désormais de véritables bijoux architecturaux. Découverte de quelques-uns de ces trésors aux quatre coins de la France.

village-perche-seguret.jpg

Cordes sur Ciel (Tarn) : un village au-dessus des nuages.

La magie se poursuit dans les rues de ce village perché puisqu’il y règne une ambiance de légende médiévale. Ainsi, des sculptures de dragons, de monstres et de personnages grimaçants peuplent les façades des riches bâtisses bourgeoises d’autrefois. 

Cordes sur Ciel possède plusieurs musées dont un unique en France : le musée des arts du sucre et du chocolat. A la fin de la visite, arrêtez-vous à la boutique du musée . Elle propose, en effet, la spécialité locale : les croquants de Cordes, un délicieux biscuit à base de sucre et d'amandes.

cordes_nuages_9_bp.jpg

En automne et au printemps, un anneau de nuages entoure le puech, la colline en occitan, donnant l’impression que ce village flotte dans le ciel. C’est ce phénomène magique qui inspira son nom de Cordes sur Ciel.

Roussillon (Vaucluse) : le sentier des ocres

La vérité, comme vous pouvez vous en douter, est tout autre. Les couleurs flamboyantes de Roussillon viennent du gisement d’ocres de la région. C’est un spectacle coloré qui vous attend à Roussillon. Car tout au long de la journée, la teinte rouge des maisons s’habille de différentes nuances qui transforment, peu à peu, ce magnifique village.

Vous pourrez prolonger votre promenade en empruntant un des deux parcours du sentier des ocres. C'est le nom qu'on  a donné au gisement d'ocres qui n'est, désormais, plus exploité. Ce site est incontournable tant le décor ressemble à celui des montagnes rocheuses du Colorado.

Roussillon

La légende raconte que les murs de Roussillon sont teintés de rouge car ils sont imprégnés du sang de Dame Sermonde . Cette dernière, après avoir appris qu’elle avait mangé le cœur de son amant, se serait jetée, de désespoir, du haut des fortifications du village.

 Najac (Aveyron) : une rue unique au coeur de la forêt

En plein cœur de la forêt, le village de Najac est constitué d’une rue principale épousant parfaitement une arête rocheuse. Tout en vous promenant, vous pourrez admirer les différents monuments de la commune, comme la fontaine monolithe datant du XIV ème siècle ou les maisons très anciennes du village.  La forteresse du village, encore bien préservée, se dresse à l’extrémité de l’artère principale. Cette dernière est un parfait exemple de défense militaire médièvale. Sa visite est impressionnante d'une part parce que ses meurtrières sont les plus hautes du monde mais aussi parce que son donjon domine la vallée de l'Aveyron à 200 mètres de hauteur !

Pour les plus gourmands, ne manquez pas la spécialité locale : la Fouace, une brioche en forme de couronne.

naj0059.jpg

La construction de ce village ne correspond pas au modèle de construction traditionnelle des villages perchés : des maisons en spirale et un château en hauteur.

Sainte-Agnès (Alpes-Maritimes) : le balcon de la Côte d'Azur

Du haut de ses 8OO mètres d’altitude, Sainte Agnès est  le village littoral le plus haut d’Europe. C’est pour cette raison qu’on le surnomme « le balcon de la Côte d’Azur ». Le panorama depuis ce charmant village est magnifique puisque vous pouvez y admirer la mer Méditerranée, à perte de vue. Pour compléter ce somptueux tableau, vous pourrez apprécier, depuis Sainte Agnès, la vue sur la ville de Menton et le paysage naissant des montagnes des Alpes. Pendant des siècles, que ce soit au Moyen Âge ou pendant la deuxième guerre mondiale, le village a toujours servi de poste de défense.

A visiter : Ainsi, un fort avait été construit sur la ligne Maginot, à Sainte-Agnès au début du XXème siècle. Une véritable ville souterraine de la taille d'un immeuble de quatre étages qui est désormais, accessible au public.

Sainte-Agnès

Vue sur la mer depuis le village.

Rocamadour (Lot) : la cité sacrée

Au sommet du village, sur l'Esplanade du Sanctuaire, sont réunies les différentes bâtisses religieuses dont la crypte des reliques du Saint Amadour ou la chapelle de la vierge noire. C'est à cet endroit qu'on peut voir Durandal, l'épée de Roland de Roncevaux. En effet, à sa mort, ce dernier aurait lancé son arme qui aurait parcouru, d'après la légende, plusieurs centaines de kilomètres avant de se planter dans la roche de Notre Dame de Rocamadour ! Le seul moyen pour accéder à l'Esplanade du Sanctuaire est d’emprunter un grand escalier de pierre de 216 marches.

Pour la petite histoire, les pèlerins devaient gravir les marches de cet escalier, à genoux !

Poursuivez la visite de Rocamadour qui a été candidat à l'élection du Village Préféré des Français 2016.

Rocamadour

Rocamadour est une cité sacrée accrochée à une falaise. C’est une étape du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle.

Peillon (Alpes-Maritimes ) : le village suspendu dans le vide

Outre cette vue magnifique, Peillon ne manque pas de charme. L’architecture médiévale est parfaitement intacte. Les ruelles sont pourvues de portes voûtées et la plupart des maisons sont accessibles par des escaliers de pierres. Pour découvrir Peillon, la commune vend des livrets accessibles à tous, petits et grands, sous forme d'enquête. Tout au long de vos investigations, vous découvrirez l'histoire du village.

Peillon

Le panorama depuis Peillon est à couper le souffle. Comme le village est construit à flanc de falaise, il est comme suspendu dans le vide.

Baux de Provence (Bouches-du-Rhône) : le musée à ciel ouvert

Les Baux de Provence sont au cœur du massif des Alpilles.  Ses maisons sont, de ce fait, sculptées dans la roche. Le village de Baux de Provence tient son nom de la pierre qui a servi à le construire : la pierre de Baux. Cette pierre était extraite dans les carrières de la commune qui sont désormais devenues un site de spectacles audiovisuels : les Carrières de Lumières.

Si vous êtes passionnés d’histoire, vous serez charmés par ce musée à ciel ouvert puisque la commune compte 22 monuments historiques. En empruntant les rues pavées qui mènent au sommet du village, vous serez conquis par le panorama qui a inspiré les peintres Paul Cézanne ou Vincent Van Gogh.

Poursuivez la visite du village des Baux-de-Provence au cœur des Alpilles.

Baux-de-Provence

C’est à la suite d’une visite de la Reine d’Angleterre, que le village des Baux de Provence n’a plus cessé d’attirer la foule. C’est le cinquième site le plus visité de France.

Gordes (Vaucluse) : le village souterrain

De tous temps, les peintres , tel que Marc Chagall, ont été inspirés par le blanc et le gris des pierres sèches de Gordes. Ce village est particulier car autrefois, il avait une vie souterraine. Les habitants vivaient dans leurs maisons, mais les activités artisanales et de commerce se développaient sous terre. 

Aujourd'hui, les souterrains sont ensevelis. Mais une partie a été dégagée sous le Palais de Saint-Firmin où on peut encore voir des moulins à huile, des citernes et autres traces de ce passé troglodyte.

Poursuivez la visite de Gordes, merveille de Provence.

Gordes

Gordes est un exemple parfait de construction médiévale. Il a été édifié sur les hauteurs d’une falaise afin de protéger ses habitants. Les maisons sont bâties en spirale.  Et sur les hauteurs se dresse son château encore intact.

Mirmande (Drôme) : entre arts et nature

Vous serez surpris par tous les détails architecturaux de ce village : fenêtres Renaissance, chenaux en tuile… En errant dans les rues pavées, vous pourrez admirer les petits jardinets en pierre des maisons où poussent des fleurs ou des aromates. Car à Mirmande, on aime beaucoup la nature. Le slogan du village est " entre arts et nature". Toutes ces rues vous mèneront vers le sommet du village, où une église du XIIème siècle, l'église de Sainte-Foy,  accueille, désormais, des expositions et des concerts. De là, vous aurez une vue splendide sur le village et la vallée environnante.

mirmande_cfranceplanet.jpg

Au début du XXème siècle, le peintre André Lhote créa une université de peinture afin d’attirer d’autres artistes et sauver Mirmande de la ruine. Ainsi, grâce à son intervention, Mirmande renaît au fil du temps.  

Cliousclat (Drôme) : le village de potiers

Mais le charme de ce petit village est aussi ailleurs. C’est l’accueil chaleureux et authentique de ses habitants qui vous laissera un souvenir impérissable : les restaurateurs, les galeries d’art… Sans oublier les potiers cliousclatiens qui perpétuent la tradition ancestrale du village.

N'hésitez pas à pousser la porte de la poterie du village. A l'intérieur, vous y découvrirez les dernières créations fraîchement sorties du four et le petit musée qui retrace l'histoire de la poterie à Cliousclat.

cliousclat.jpg

Cliousclat est ce qu’on appelle un village- crête : sa rue principale s’étend sur une crête. Vous serez certainement séduits par le décor typiquement provençal de Cliousclat.

En bonus : Pont-en-Royans (Isère) , des maisons suspendues au-dessus de la rivière

Au XVIème siècle, le pont de Pont-en-Royans était un passage entre le Vercors et la vallée de L’Isère,. C’était une très belle opportunité pour le négoce du bois. Ne disposant pas de place, les habitants ont installé leurs habitations sur la roche au dessus de la rivière. N’hésitez pas à vous placer de l’autre côté de la rive, pour admirer ce spectacle saisissant. Les maisons suspendues sont colorées, entre l’ocre et le rose, étroites et très hautes : certaines pouvant atteindre jusqu’à onze niveaux.

maisons_pont.cg38_-8.jpg

Ce village n’est qu’en partie perché. Quelques maisons ont la particularité d’être suspendues.
Pour aller plus loin : découvrez notre top 10 des plus beaux villages de France !

Coaraze (Alpes Maritimes) : un village ensoleillé

Coaraze est un village médiéval de la Côte d’Azur perché sur une colline arborée de figuiers et d’oliviers qui apportent un côté chaleureux à cet environnement éminent. En effet, un arrière plan enneigé selon les saisons vient parfaire cette vue et vous procure une sensation délicieusement vertigineuse.

Vous déambulerez dans des ruelles surplombées de maisons de pierres ou colorées. Entre montagne et flore luxuriante, la mer n’est jamais bien loin. Coaraze est classé parmi les plus beaux villages de France.

village-perche-coaraze.jpg

Le soleil illumine le paysage montagneux en arrière plan des maisons aux façades colorées. Ce n'est pas pour rien qu'on le surnomme le village du soleil.

Le Mont-Saint-Michel (Manche) : petit îlot de Normandie

Situé entre terre et mer, l’incontournable Mont-Saint-Michel est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et considéré comme l’un des sites touristiques les plus visités de France. Ce petit îlot entouré de murailles datant de la guerre de cent ans confère un aspect médiéval au site.

Un village atypique encerclé par des marécages et des sables mouvants que l’on atteint par une traversée au moyen d’une passerelle sur pilotis.

village-perche-mont-saint-michel.jpg

Le Mont-Saint-Michel, petit îlot majestueux dans le coucher de soleil. Ce petit village ne compte seulement qu'une quarantaine d'habitants.

La Roquette-sur-Var (Alpes Maritimes) : entre montagne et mer

Ce petit village à 380 m d’altitude surplombe d’un côté la mer, de l’autre des paysages montagneux. Vous pourrez admirer une magnifique vue d’ensemble de la vallée du Var.

Le site a conservé son château datant du 16ème siècle. Malheureusement, vous ne pourrez qu’apprécier sa façade extérieure car les visites ne sont pas admises.

village-perche-la-roquette-sur-var.jpg

Un petit village en plein milieu de la vallée du Var.

Eze (Alpes Maritimes) : un village aux allures exotiques

Cité de bord de mer campée sur une falaise à 400 m d’altitude, Eze se situe entre Nice et Monaco. Franchissez la porte de ce village pittoresque, et surprenez-vous à profiter d’une végétation exotique, d’un cadre ensoleillé, d’un panorama somptueux ainsi que de ses ruelles médiévales avec les vestiges de son château où vous pourrez découvrir l’histoire de ce petit village de Provence.

village-perche-eze.jpg

Vue imprenable sur le village d'Eze bordé par la Méditerranée.

Corte (Haute-Corse) : capitale historique de la Corse

Par sa flore luxuriante, Corte offre de nombreuses activités sportives telles que la randonnée, le kayak en eaux vives, les baignades et balades en tout genre. Ses maisons en schiste, ses ruelles pavées et ses escaliers pentus offrent un cadre authentique au site.

Aller visiter son nid d'aigle, une citadelle datant du 15ème siècle, aujourd'hui transformée en musée.

village-perche-corte.jpeg

Un cadre idéalement ensoleillé pour des vacances de rêve.

Beynac-et-Cazenac (Dordogne) : un village de caractère

Construit en hauteur dans un environnement montagneux, Beynac-et-Cazenac domine le fleuve de la Dordogne. Ses maisons typiques aux toits recouverts de pierre, son château, ses portes fortifiées reconnaissent au lieu son allure imposante et de caractère.

Poursuivez la visite de Beynac-et-Cazenac avec sa forteresse.

village-perche-beynac-et-cazenac.jpeg

Des habitations en bord de falaise. Il ne vaut mieux pas avoir le vertige pour y habiter.

Tourrettes-sur-Loup (Alpes Maritimes) : la Cité des Violettes

Ce petit village médiéval élevé sur un rocher hisse ses hautes maisons au cœur de sa cité. Son aspect caractéristique est la violette que l’on cultive depuis près d’un siècle.

Allez-y au mois de mars, vous pourrez assister à la fête organisée en l'honneur de cette fameuse violette. Batailles de fleurs garanties pour votre plus grand plaisir.

village-perche-tourrettes-sur-loup.jpg

Petite cité moyenâgeuse en plein coeur de la nature.

Castelnou (Languedoc-Rousillon) : une architecture typique catalane

Dans la région des Aspres, Castelnou est un petit village perché sur les collines avec son château et sa tour de gué qui dominent une magnifique vue panoramique.

Vous pourrez admirer l’architecture rurale catalane grâce à ses maisons en pierres typiques et ses ruelles pavées. Celui-ci est classé parmi les plus beaux villages de France.

Plongez-vous également dans notre dossier consacré aux châteaux forts de France à visiter absolument !

village-perche-castelnou.jpg

Ce petit village culmine toute la vallée environnante grâce à sa tour de gué.

Eus (Languedoc-Roussillon) : l’artisanat au cœur du village

Entièrement fortifié, on peut encore s’enthousiasmer devant les vestiges du château féodal. Eus est un petit endroit pittoresque où les plus fervents d’artisanat pourront apprécier le travail de ses villageois. Eus est considéré comme l’un des plus beaux villages de France.

village-perche-eus.jpeg

Un petit village qui a gardé son charme d'antan avec ses vestiges médiévaux.

Gourdon (Alpes Maritimes) : un village protégé par sa forteresse

Gourdon, aux allures pittoresques, est classé parmi les plus beaux villages de France grâce à sa forteresse médiévale. Cette cité est perchée à 760 m d’altitude au-dessus de la vallée du Loup et ainsi offre une magnifique vue panoramique sur le littoral méditerranéen.

village-perche-gourdon.jpg

Du haut de son rocher, ce village perché domine un sublime panorama méditerranéen.

Banon (Haute-Provence) : la cité de la lavande

C’est sans compter son climat ensoleillé, que Banon baigne dans des étendues de champs de lavande, ce qui lui confère son caractère du sud.

Niveau gastronomie, les amoureux de fromages de chèvre seront heureux de découvrir leur renommée nationale pour la qualité de leurs mets et leur élaboration depuis des siècles.

Allez-y au mois de mai, vous pourrez assister à la fête du fromage de Banon.

village-perche-banon.jpg

Un paysage teinté de ses champs de lavande nous donne un avant-goût de vacances.

Vénasque (Vaucluse) : un panorama exotique

Situé au sommet d’un rocher, ce village domine la vallée de la Nesque ainsi que la plaine de Carpentras. Franchissez ses remparts et allez découvrir son église et sa baptistère. N’oubliez pas d’admirez le panorama de ses vignes, cerisiers et amandiers.

Poursuivez la visite de Vénasque en goûtant quelques cerises.

village-perche-venasque.jpg

Petite route sinueuse pour grimper jusqu'au village perché en passant par une flore luxuriante.

Saint-Véran (Hautes-Alpes) : un village vraiment perché

Saint-Véran, village bordé de montagnes, domine à 2042 mètres d’altitude. Appréciez de déambuler entre les chalets de bois et de pierre et admirez les éléments atypiques comme les fours à pain, les fontaines, les cadrans solaires qui vous dépayseront totalement ainsi que l’église du village, classé monument historique.

Saint-Véran est considéré comme le plus haut village d'Europe et classé parmi les plus beaux de France.

village-perche-saint-veran.jpeg

Saint-Véran a revêtu son beau manteau blanc. Cela donne tout de suite envie de chausser ses après-skis.

Sancerre (Centre-Val de Loire) : entre art et histoire

Situé sur son amas rocheux de 312 mètres d’altitude, vous déambulerez au travers de la cité de Sancerre parmi ses habitations datant du 15ème siècle et ses galeries d’art. Grimpez la Tour des Fiefs, vestige du château féodal des Comtes de Sancerre, et admirez la vue d’ensemble de cette petite cité.

Faîtes une pause afin de goûter aux vins de Sancerre, produits du terroir de France.

village-perche-sancerre.jpg

Grâce à sa tour, le village garde un oeil sur ces vignobles.
Tags