La famille Carrier : d'une petite pension au Hameau Albert 1er

Par Vincent Noyoux
source : Détours en France n°176, p. 47

dt176_chamonix_carrier_gl.jpg


En 1903, Joseph Carrier profite de l’arrivée du train à Chamonix pour ouvrir une petite pension... qui attendra les jeux Olympiques
de 1924 pour avoir le chauffage dans les chambres ! 111 ans plus tard, l’hôtel est toujours entre les mains de la famille Carrier (Pierre et sa fille, Perrine, notre photo). Mais que de transformations ! La petite pension est devenue un hôtel de luxe, pas tapageur pour un sou, le Hameau Albert 1er. « On ne vient pas à Chamonix pour se montrer, contrairement à Megève. 
La clientèle ici est aussi fidèle que discrète », 
confie Pierre. Ce dernier a construit un véritable
 petit hameau de fermes savoyardes, démontant un grenier du Beaufortain ou une grange d’alpage pour les remonter autour de l’hôtel. Des logements de toute beauté, campés face au glacier des Bossons. Bâtisseur dans l’âme, alpiniste émérite (plus de dix fois le mont Blanc !), Pierre Carrier a tout de même laissé les fourneaux à son gendre, le chef Pierre Maillet. Deux étoiles au guide Michelin et cinq étoiles pour l’hôtellerie récompensent les efforts réalisés par la famille depuis plus d’un siècle.
Tags