Cap sur les plus belles îles de l'Atlantique

Par Marie le Goaziou et Clio Bayle
source : Détours en france HS - Cap sur les îles
Publié le 17/02/2016

Noirmoutier, Yeu, Ré, Aix, Oléron... Ces confettis perdus sur une carte, comme retirés du monde des terriens, tiennent leurs promesses d'ailleurs. Cap sur ces îles de rêves, à quelques milles nautiques seulement des côtes françaises.

L'île de Noirmoutier, le grain de sel vendéen

Île de Noirmoutier

Noirmoutier, qu'un pont amarre à la Barre-des-Monts depuis 1971, n'est séparé du continent que par le détroit de Fromentine, lui-même hérissé d'une chaussée submersible longue de plus de quatre kilomètres, le passage du Gois. Entre sa tête de granit au nord, et son long cordon dunaire au sud, ses marais salants dessinent des paysages très originaux.

Noimoutier

L'île d'Yeu, rendez-vous en haute mer

Lîle d'Yeu

Au large de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Yeu est l'île du Ponant la plus éloignée du continent. Savant mélange entre côtes rocheuses celtiques au sud et à l'ouest et littoral vendéen au nord et à l'est, elle offre une géographie antimorosité qui attire des vacanciers épris d'authenticité.

L'île d'Yeu

L'île d'Oléron, lignes de claires

ïle d'Oléron

Oléron est la plus méridionale des îles de l'Atlantique du littoral français. C'est aussi la plus grande des îles métropolitaines après la Corse, avec ses 30 kilomètres de long sur 8 kilomètres de large, et 21 000 habitants permanents. Elle délimite avec l'île de Ré le pertuis d'Antioche, une petite mer intérieure peu profonde, dont les eaux poissonneuses se réchauffent rapidement, créant un climat doux propice à l'ostréiculture.

Île d'Oléron

L'île de Ré, un doux dépaysement

Saint-Martin de Ré et ses fortifications Vauban

Est-ce trop de dire qu'elle est bénie des dieux ? Un climat à la douceur envoûtante, un art de vivre dont le charme fait des envieux, un style architectural copié dans le monde entier, une nature préservée, un tourisme florissant... Ré n'est plus tout à fait une île ? Et alors ?

Île de Ré

L'île d'Aix, poussière d'empire

Île d'Aix

Dans l'ombre d'un de ses monuments, le fameux fort Boyard, l'île d'Aix est un monde entre parenthèses, un vrai décor de roman, un petit bijou de nature et d'architecture militaire. Après avoir vécu 200 ans au rythme du tambour et des coups de canon, l'île s'est endormie au départ de l'armée en 1918.

Île d'Aix