Via Tolosana - Chemin de Compostelle Arles

Par Hélène Borderies

Via Tolosana : de Arles à Puente la Reina, empruntez un des chemins de Compostelle les plus prisés qui traverse la France d'Est en Ouest. Il vous faudra environ 43 jours de marche pour parcourir les 945 km qui sépare le départ de l'arrivée du chemin de Compostelle d'Arles. Au coeur des influences provençales, occitanes et espagnoles, vous n'aurez qu'à suivre le GR 653. Toutefois cet itinéraire présente deux tronçons à plus de 500 mètres d'altitude : le Haut-Languedoc et le Massif Pyrénéen avec le col du Somport à 1632 mètres : l'occasion de s'entraîner avant de partir.

det_arenes-arles_istock.jpg

Premiers pas jusqu'à Arles

Pour rejoindre Arles, il existe deux voies secondaires, la première : Via Domitia, part des fortifications de Vauban à Briançon, poursuit vers Embrun, s'arrête au lac de Serre-Ponçon à Chorges, continue à l'ouest vers Gap, Sisteron puis Apt, avant d'atteindre la collégiale Saint-Martin à Saint-Rémy de Provence. La seconde voie qui rejoint la Via Tolosana, démarre au vieux port de Menton, ceci, avant de s'engager dans La Turbie pour continuer jusqu'à Aix-en-Provence, où il est bon de s'arrêter pour la cathédrale Saint-Sauveur et son cloître, une des 10 bonnes raisons de la visiter. Encore une trentaine de kilomètres avant d'arriver à Salon-de-Provence puis Arles. 

Arles : via Tolosana

Sur les bords du Rhône, Arles occupe la place de "ville départ" du Via Tolosana. C'est une cité romaine qui renferme de magnifiques arènes comparables à celles de Nîmes. Situées au coeur de la ville, celles-ci sont toujours en fonction. Aussi célèbre pour la cathédrale Saint-Trophime, Arles est une ville qui accueille tous les ans "Les rencontres internationales de la photo" de plus elle se trouve aussi sur le chemin Camarguais : l'opportunité de découvrir des rizières en France ! Mais aussi de commencer le pèlerinage en marchant au milieu de la Camargue.

det_place-comedie-montpellier_ayush-jain.jpg

De Saint-Gilles-du-Gard à Saint-Guilhem-de-Désert

En longeant les courbes de la Méditerranée, rejoignez Saint-Gilles-du-Gard pour son abbatiale, ses trois portants rouges sont incontournables. À l'intérieur, l'escalier à vis taillé dans la pierre est à gravir pour admirer la Camargue. Quittez Saint-Gilles et en vous dirigeant vers l'ouest, vous serez à Montpellier. La cathédrale Saint-Pierre de style gothique, la place de la comédie et le quartier d'Antigone sont des lieux où il est bon d'aller pour flâner, en prendre plein les yeux et souffler un peu avant de se diriger vers Saint-Guilhem-le-Désert où se cache le pont du Diable et l'ancienne abbaye de Gellone.

Le chemin d'Arles : entre Tarn et Gers

Après une dizaine de jour de marche vous arrivez à Castres. Faites une étape pour visiter l'ancien palais Episcopal et les jardins de l'Evêché. Puis, direction maintenant ce qui était avant la région Midi-Pyrénées. Vers le sud-ouest vous suivrez le Canal-du-Midi à partir de Villefranche-de-Lauragais pour rejoindre la ville rose : Toulouse. Nous vous conseillons d'aller sur la place du Capitole et à la basilique Saint-Sernin. Cependant si vous avez plus de temps vous pouvez consulter notre article 10 choses à faire à Toulouse. Enfin, quatre jours de marche vous conduiront à la cathédrale Sainte-Marie à Auch.

vallee-d-aspe-col-du-somport.jpg

La Vallée d'Aspe : entre France et Espagne

Le GR 653 vous emmènera vers les Pyrénées. Dès Oloron-Sainte-Marie, le relief commence à grimper. Suivez la vallée d'Aspe qui s'étale sur une quarantaine de kilomètres jusqu'au Col du Somport, point culminant de l'étape. Vous quittez la France pour l'Espagne, à partir de là, soufflez, il vous reste encore 840 kilomètres à parcourir jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle. Où que vous alliez, votre fil rouge sera le gave d'Aspe, il vous mènera au hameau de Jouers, qui abrite la plus vieille chapelle romane de la vallée, ainsi qu'au village de Borce et au fort du Portalet. Marchez vers le sud jusqu'au Rio Aragon, celui vous emmènera à Pamplona.

Le saviez-vous ?

Il existe un chemin secondaire qui part de Montpellier et abouti à Saint-Jean-Pied-de-Port : il s'agit de la voie du Piémont Pyrénéen, en quittant Montpellier, empruntez le GR 78-1 vers la collégiale Saint-Étienne à Capestang, puis la citadelle de Carcassonne. À partir de cette étape, il vous faudra suivre le GR 78. Les paysages pyrénéens vont vous couper le souffle : Saint-Lizier, Saint-Bertrand-de-Comminges puis le site des Sanctuaires et la grotte de Massabielle de Lourdes, avant d'entamer la dernière étape jusqu'à Saint-Jean-Pied-de-Port.

r_coquille-compostelle_helene-borderies.jpg

Si vous avez aimé la Via Tolosana, vous aimerez surement :