Champagne et Bourgogne au ­patrimoine mondial de l’Unesco

Par Léa Billon

Le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, a annoncé ce 4 juillet 2015 l’inscription des "Coteaux, Maisons et Caves de Champagne" et les "climats" du vignoble de Bourgogne sur la liste du patrimoine mondial.

cortoncmichel_jolyweb.jpg

corton
Corton (Bourgogne).

Les deux régions, candidates depuis huit ans, rejoignent sur cette liste quatre autres vignobles – Saint-Emilion, la vallée du haut Douro (Portugal), la côte de Tokaj (Hongrie) et le Piémont italien.

hospices-de-beaunecoffice_de_tourisme_de_beauneweb.jpg

hospices-de-beaune
Hospices-de-Beaune.

Les "climats" de Bourgogne

En Bourgogne, outre les villes de Beaune et de Dijon, c’est une mosaïque de 1 247 "climats" (terme spécifiquement bourguignon pour désigner des territoires viticoles) qui est concernée, avec des parcelles de vignes exclusivement situées sur les pentes de la côte de Nuits et de Beaune, au sud de Dijon.

dijon_place_de_la_liberation_copyright-office-de-tourisme-de-dijon-atelier-demoulinweb.jpg

dijon_place_de_la_liberation
Dijon, Place de la Libération.

Ce "paysage culturel", selon la catégorie qui lui a été attribuée dans le patrimoine de l'Unesco, "est composé de deux éléments: le premier couvre des parcelles viticoles, les unités de production associées, des villages et la ville de Beaune". "La seconde composante est le centre historique de Dijon qui matérialise l'impulsion politique donnée à la formation du système des climats", poursuit l'Unesco, évoquant un "exemple remarquable de production viti-vinicole développé depuis le haut Moyen Âge".

chateau_clos_de_vougeotcjlbernuyweb.jpg

chateau_clos_de_vougeot
Château clos de Vougeot.

Selon les évaluations, il est question de 7 000 à 8 000 hectares de vignes et de 300 000 hectolitres de vins, allant des prestigieux grands crus romanée-conti, vosne-romanée, montrachet et autres à des productions sous appellation régionale bourgogne.


3_abbaye-dhautvillers_credit-michel-guillardweb.jpg

3_abbaye-dhautvillers
Abbaye d’Hautvillers – Coteaux historique.

Les caves de Champagne

En Champagne, l’inscription concerne précisément trois sites : l’avenue de Champagne à Epernay, la colline Saint-Nicaise à Reims et les coteaux historiques autour d’Epernay.

17_avenue-de-champagne-epernay_michel-jolyotweb.jpg

17_avenue-de-champagne-epernay
Avenue de Champagne, Epernay

18_epernay-av-de-champagne_-caves_michel-jolyotweb.jpg

18_epernay-av-de-champagne_-caves
Cave de l’avenue de Champagne, Epernay.

Ces trois ensembles reflètent "la totalité du processus de production de champagne", a considéré l’Unesco. Les grandes maisons telles que Pommery, Ruinart, ­Veuve-Clicquot, Charles Heidsieck et ­Taittinger sont notamment concernées.

15_reims_domaine-de-la-colline-saint-nicaise_michel-jolyotweb.jpg

15_reims_domaine-de-la-colline-saint-nicaise_michel
Domaine de la colline Saint Nicaise, Reims.

L’ensemble "Coteaux, Maisons et Caves de Champagne" témoigne par l’organisation de ses sites et du travail des hommes et des femmes, de la montée en puissance dès le 18ème siècle d’un mode de production, d’élaboration et de commercialisation original, toujours actif, qui a profondément marqué le territoire, ses paysages ruraux et urbains, et donné naissance au vin de Champagne. Un ensemble de paysages et de sites unique, porteur d’une histoire, d’une culture et de savoir- faire.

7_ay-bourg-viticole_-michel-jolyotweb.jpg

7_ay-bourg-viticole
Aÿ bourg viticole – Coteaux historiques.

Ce paysage, ces savoir-faire et ce patrimoine, nous nous devons de les préserver, de les entretenir pour les confier intacts aux générations futures. C’est un rendez-vous avec l’Histoire et avec notre histoire !

Pierre CHEVAL, Président de l’Association « Paysages du Champagne

2_essors-vignoble-ay_credit-michel-jolyotweb.jpg

2_essors-vignoble-ay
Essors, cheminées d’aération dans le vignoble – Coteaux historiques – Aÿ (Champagne).

Grâce au label de l’Unesco, les deux régions devraient chacune bénéficier dans leur ensemble d’un surplus important de touristes, de l’ordre de 20 %.

Tags