Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Reportages, photos, bons plans: partez à la découverte des régions françaises avec notre newsletter !
Votre email pour recevoir vos newsletters :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

Les plus beaux châteaux d’Île-de-France à visiter

Par Marine Guiffray

Vincennes, La Roche-Guyon, Fontainebleau, Vaux-le-Vicomte, Versailles… Ces temples d’histoire se trouvent tous aux portes de Paris. Pour les Franciliens comme les visiteurs de passage, il serait dommage de ne pas en profiter ! Voici notre sélection par département des châteaux d’Île-de-France qui valent le détour.

Les plus beaux châteaux des Yvelines (78)

Le château de Versailles 

chateau-versailles-det_BR0812_122.jpg

Le château de Versailles vu du ciel
Simple relais de chasse au début du XVIIe siècle, le château de Versailles est agrandi et magnifié de 1661 à 1715 par Louis XIV.

Est-il même nécessaire de le mentionner ? Admiré de tous et copié dans le monde entier, le château de Versailles est le site historique incontournable de la région parisienne. Appartements du Roi et de la Reine, Galerie des Glaces, Chapelle royale, jardins de l’Orangerie, Grand Canal, Hameau de la Reine, Petit Trianon, Grand Trianon, bosquets, bassins et fontaines… Le domaine est vaste et le parc est aussi beau que le château lui-même. Prévoyez donc du temps pour le visiter et ne craignez par les files d’attente, vous serez grandement récompensés par le spectacle que vous verrez.

galerie-des-glaces-versailles-det_BR0812_315.jpg

La galerie des glaces du château de Versailles
La Galerie des Glaces du château de Versailles.

Le château de Breteuil

chateau-breteuil.jpg

Le château de Breteuil, dans les Yvelines
Le château appartient à la famille de Breteuil depuis 1712.

Au cœur du cadre bucolique de la vallée de Chevreuse, le château de Breteuil nous offre un décor de conte de fée. Au fil de la visite, en effet, les mises en scène se succèdent sur le thème des œuvres de Charles Perrault : Le Petit Poucet se cache dans le fruitier, Cendrillon redoute minuit dans les écuries, la Belle au Bois Dormant attend son prince dans sa chambre… A cet univers enchanteur se mêlent des reconstitutions historiques d’évènements auxquels la famille de Breteuil a pris part, comme le scandale de l’affaire du collier de la reine Marie-Antoinette en 1785. Un mélange des genres intéressant qui plaira aux petits comme aux grands !

Le château de Maisons-Laffitte

chateau-maisons-laffitte.jpg

Château de Maisons-Laffitte
Construit entre 1640 et 1650 pour René de Longueil, le château de Maisons-Laffitte fut également la propriété du Comte d'Artois, frère de Louis XVI et futur Charles X, de 1777 à 1804.

Le château de Maisons-Laffitte est l’œuvre de François Mansart. Avant-gardiste en son temps, ce dernier s’affranchit des styles architecturaux du Moyen-Âge et de la Renaissance pour créer celui du XVIIe siècle à la française, plus « ouvert », avec vestibule central et escalier à jour, mêlant le classique au baroque. Son œuvre précède ainsi la construction de Vaux-le-Vicomte et de Versailles, pour lequel Louis XIV fera appel au petit-neveu de l’architecte, Jules Hardouin-Mansart.

Les plus beaux châteaux du Val d’Oise (95)

Le château d’Ecouen 

chateau-ecouen.jpg

Le château d'Ecouen, dans le Val d'Oise
Au cours de sa vie, Anne de Montmorency sert tour à tour les rois Louis XII, François Ier et Henri II !

En 1538, le Duc de Montmorency fait détruire le château médiéval qui s’élève sur ses terres pour y édifier l’actuel château d’Ecouen. Le chantier dure 18 ans, rassemblant des artisans prestigieux. Marbre, vitraux, peintures, émaux, poterie, tapisserie… Le décor est si luxueux que le château devient le lieu de villégiature favori du roi Henri II. Légué en 1632 à la famille de Condé, faute d’héritier, l’édifice connaît plusieurs vies après la Révolution : prison militaire, hôpital, maison de la Légion d’Honneur, et en 1977, il devient le musée national de la Renaissance. A noter : si vous souhaitez poursuivre la visite au magnifique château de Chantilly (dans l'Oise), il se trouve à moins de 30 minutes en voiture !

Le château de la Roche-Guyon 

château-la-roche-guyon-det__BRS3429.jpg

Le château de la Roche-Guyon

Adossé à une falaise face à la Seine, le château de la Roche-Guyon est charmant, car atypique. Le donjon qui surmonte la roche dont il semble s’extirper le toise depuis le Moyen-Âge ; il a assisté, impassible, à sa lente transformation… A la Renaissance, en effet, le château est percé de nouvelles fenêtres et des terrasses soutenues par des arcades sont aménagées. Le potager, les écuries, le pavillon Ferdinand et le portail de la cour sont quant à eux créés au XVIIIe siècle, sous la direction du Duc de La Rochefoucauld.

Le château d’Auvers-sur-Oise 

chateau-auvers-sur-oise-det__BRA9803.jpg

Le château d'Auvers-sur-Oise

A l’origine, vers 1635, le château d’Auvers-sur-Oise fut construit par un riche Italien à la mode… italienne ! Ce n’est qu’en 1662, lorsqu’il est vendu à l’homme d’état Jean de Léry, que l’édifice devient le château à la française que nous connaissons aujourd’hui. Propriété du département depuis 1987, il est désormais dédié à la mise en valeur de la peinture impressionniste et accueille des visiteurs toute l’année. Le parc et les jardins sont d’ailleurs accessibles gratuitement.

Les plus beaux châteaux des Hauts-de-Seine (92)

Le château de Malmaison 

chateau-malmaison.jpg

Le château de Malmaison, dans les Hauts-de-Seine
Le château de Malmaison est un musée national depuis 1905.

La « mala domus », « mauvaise maison » qui donnera plus tard « Malmaison », est mentionnée dans les textes à partir du XIIIe siècle. Du Moyen-Âge au début du XVIIIe siècle, elle reste dans la famille de son premier propriétaire, Guillaume Goudet. Elle est ensuite acquise par les D’Aguesseau, puis par Monsieur et Madame du Molay, qui la vendent à Joséphine de Beauharnais après la Révolution. Cette dernière en hérite suite à son divorce avec Napoléon Bonaparte en 1809 et elle y décède en 1814, laissant à jamais son nom attaché à la ville de Rueil-Malmaison.

Le château de Sceaux 

chateau-sceaux.jpg

Le château de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine

Depuis 1937, le musée du domaine départemental de Sceaux vous accueille dans le décor splendide que plantèrent Colbert et Le Nôtre au XVIIe siècle. Si le château d’origine a été détruit et remplacé au XIXe siècle, les jardins reliant les écuries à l’Orangerie et le Pavillon de l’Aurore au Petit Château n’ont rien perdu de leur superbe.

Le château d’Asnières-sur-Seine 

chateau-asnieres-sur-seine.jpg

Le château d'Asnières-sur-Seine
En 1750, comme son grand-père avant lui, Jacques Hardouin-Mansart est architecte du roi.

Chez les Mansart, on est architecte de père en fils ! C’est en effet Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne, petit-fils de Jules Hardouin-Mansart et descendant de François Mansart, qui dessine les plans du château d’Asnières-sur-Seine au milieu du XVIIIe siècle. Les travaux commandités par le marquis de Voyer durent seulement deux ans, de 1750 à 1752.

Les plus beaux châteaux de Seine-et-Marne (77)

Le château de Fontainebleau 

chateau-fontainebleau.jpg

Le château de Fontainebleau

Les plus vieilles pierres du château de Fontainebleau ont probablement été posées au XIIe siècle. A la Renaissance, l’édifice est agrandi, et François Ier y séjourne régulièrement. Tous les rois et empereurs s’y succèdent après lui, jusqu’à Napoléon III au XIXe siècle : Henri IV ordonne les derniers travaux d’agrandissement du château, Bonaparte s’attache à le restaurer après la Révolution, Louis-Philippe d’Orléans fait de même une trentaine d’années plus tard… Fontainebleau est si fortement lié au pouvoir politique qu’il devient le théâtre d’évènements historiques majeurs tels que les Adieux à la garde de Napoléon Ier en 1814.

Le château de Vaux-le-Vicomte 

chateau-vaux-le-vicomte-det__BRK1793.jpg

Le château de Vaux-le-Vicomte
"Le 17 août, à 6 heures du soir, Fouquet était roi de France ; à 2 heures du matin, il n'était plus rien.", Voltaire

Pour construire son château de Vaux-le-Vicomte, le surintendant des finances Nicolas Fouquet s’entoura des plus grands artistes de son temps : l’architecte Louis Le Vau, le peintre Charles Le Brun et le jardinier André Le Nôtre. Trop heureux de présenter son chef d’œuvre au roi le soir du 17 août 1661, à l’occasion d’une splendide réception, il se perdit à son propre jeu ; Louis XIV évinça ce rival présomptueux et s’inspira de Vaux-le-Vicomte pour édifier le majestueux château de Versailles. Nicolas Fouquet fut arrêté par D’Artagnan, capitaine des Mousquetaires, dans le mois qui suivit la soirée. Il mourut en prison le 23 mars 1680.

Le château de Champs-sur-Marne 

chateau-champs-sur-marne.jpg

Le château de Champs-sur-Marne

Si seulement les murs du château de Champs-sur-Marne pouvaient parler… Construit au début du XVIIIe siècle par Paul Poisson de Bourvallais, financier de Louis XIV, l’édifice reçut entre ses murs des personnalités telles que la marquise de Pompadour, Diderot, Voltaire, Châteaubriand, ou encore Marcel Proust ! Il est aujourd’hui géré par le Centre des monuments nationaux et vaut notamment le détour pour son incroyable collection de mobilier.

chateau-champs-sur-marne-boudoir-camaieu.jpg

Le boudoir camaïeu du château de Champs-sur-Marne
Le boudoir camaïeu du château de Champs-sur-Marne.

Les plus beaux châteaux du Val-de-Marne (94)

Le château de Vincennes 

chateau-vincennes.jpg

Le château de Vincennes

Du règne de Saint-Louis à celui de Louis XIV, le château de Vincennes fut un haut lieu de la monarchie et l’une des résidences principales des rois de France. C’est Charles V, au XIVe siècle, qui fit construire l’enceinte, les tours et le donjon de la forteresse tels que nous les voyons aujourd’hui. Le donjon fit office de prison à partir du XVIe siècle et le château d’arsenal sous le Premier Empire ; désormais, il est l’un des sites du Service historique de la Défense, centre d’archives du ministère des armées.

Le château de Grosbois 

chateau-grosbois.jpg

Le château de Grosbois

Situé à quelques kilomètres de l’hippodrome de Vincennes, le domaine de Grosbois abrite aujourd’hui un vaste centre d’entraînement hippique. Ce dernier, tout comme le récent musée des courses au trot et le château de style Louis XIII, se visite sur réservation du lundi au samedi inclus. Un moment privilégié durant lequel vous verrez en Grosbois le prestigieux domaine de chasse qu’il était, particulièrement prisé de Napoléon Ier.

Le château d’Ormesson 

chateau-ormesson-val-de-marne_dsc9457.jpg

Le château d'Ormesson, dans le Val-de-Marne
Construit à la fin du XVIe siècle pour Gabrielle de Santeny, l'ex-château d'Amboile tomba plus tard dans la famille d'Ormesson et prit son nom.

L’histoire du château d’Ormesson est liée à celle d’un homme : Olivier Lefèvre d’Ormesson. Désigné rapporteur au cours du procès de Nicolas Fouquet, il plaida en faveur de l’ancien intendant quand Louis XIV voulait la potence. Jugeant la peine de mort disproportionnée, il demanda son bannissement à perpétuité et la confiscation de ses biens. Finalement, Fouquet fut emprisonné, et D’Ormesson, à qui le roi ne pardonna jamais, dut se retirer dans son château. Il ne s’empêcha pas pour autant d’y recevoir du beau monde. Racine, Boileau, La Fontaine et Madame de Sévigné furent notamment ses invités.

Les plus beaux châteaux de l’Essonne (91)

Le château de Courances 

det_courances_chateau.jpg

Le château de Courances
L'escalier en fer à cheval est inspiré de celui de Fontainebleau. Il a été ajouté au XIXe siècle par le baron Samuel de Haber.

Son château Louis XIII entièrement rénové à la fin du XIXe siècle, son récent potager (« Les Jardins de Courances »), son parc ouvert au public tous les week-ends et jours fériés du printemps à l’automne… Depuis quelques décennies, Courances revit ! Occupé depuis quatre générations par la famille De Ganay, le château accueille les visiteurs pendant les week-ends des mois d’avril, mai, juin, septembre et octobre.

Le château de Courson 

chateau-courson.jpg

Le château de Courson

Construit en 1550 par Gilles Le Maître, le château de Courson entre en 1672 dans la famille des Lamoignon. Progressivement, cette dernière transforme le manoir d’origine en une somptueuse demeure, lumineuse comme le veut la mode du XVIIe siècle, et ouverte sur des jardins à la française. Ce n’est que lorsque les ducs de Padoue héritent du domaine au XIXe siècle que ceux-ci sont abandonnés au profit du vaste parc que nous connaissons aujourd’hui.

Le château de Chamarande

chateau-domaine-chamarande.jpg

Le domaine de Chamarande, dans l'Essonne

François Miron et sa fille firent construire le château de Chamarande au cours du XVIIe siècle. Dès cette époque, l’édifice fut habillé du mélange de briques, pierre et ardoise qui caractéristise les châteaux Louis XIII et leur donne un charme si particulier. D’abord appelé « de Bonnes », le domaine est renommé « Chamarande » en 1685. Il accueille aujourd’hui de nombreux évènements culturels et participe ainsi largement à la vie du département.

Les plus beaux châteaux de la Seine-Saint-Denis (93)

Le château de Ladoucette, à Drancy

chateau-ladoucette-drancy.jpg

Le château de Ladoucette, à Drancy

Le premier château de Drancy, dit « de Ladoucette », a été bâti au XVIe siècle. Endommagé puis reconstruit à la fin du XIXe, il abrite depuis 2014 le service municipal de la culture ainsi que de nombreuses salles d’expositions, d’activités et de conférences. Prolongé par son vaste parc paysager, le domaine se veut ainsi un haut-lieu de rencontres culturelles pour la ville. Il accueille visiteurs et résidants toute l’année.

Le château de Saint-Ouen

chateau-saint-ouen.jpg

Le château de Saint-Ouen

A la chute du Premier Empire en 1814 et sous l’influence de Talleyrand, Louis XVIII est rappelé d’Angleterre pour devenir roi des français. S’il refuse qu’on établisse une Constitution, il accepte de signer, au château de Saint-Ouen, une Déclaration par laquelle il reconnaît à son peuple certains droits acquis sous la Révolution, qu’il consacre plus tard dans une charte. Il rachète le château en 1820 et le fait reconstruire dans le style architectural de la Restauration, tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Le château de la Forêt, à Livry-Gargan

chateau-livry-gargan.jpg

Le château de Livry-Gargan

Expositions temporaires d’arts plastiques, de photographies, salon international des pastellistes, conférences… Tout au long de l’année, le château de la Forêt met les arts visuels à l’honneur. Construit en 1864 dans le style Louis XIII, il se fond dans le cadre bucolique du parc Lefèvre, où il vous accueille du mercredi au dimanche.