2 jours à vélo dans la vallée de Chevreuse et la forêt de Rambouillet

Publié par Dominique Le Brun  |  Mis à jour le

Destiné à découvrir les plus beaux massifs forestiers de l'ouest de l'Île-de-France, cet itinéraire est aussi prévu pour des cyclistes qui viendront de Paris et y repartiront par un train acceptant les vélos.

1er jour : De Saint-Rémy-les-Chevreuse à Rambouillet

Il y a quelque chose de miraculeux à Saint-­Rémy­-les­-Chevreuse : moins d'une heure avant, on se trouvait au cœur de Paris, et maintenant vaches et biquettes broutent derrière la clôture. Miracle du Transilien qui nous a déposés sans aucune transition en plein cœur de l'un des plus beaux parcs naturels régionaux de France, leparc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Le château fort dont les remparts se dressent sur le coteau, au-dessus de Chevreuse, accueille d'ailleurs son centre d'information. Lorsque ce château fit, au XVIIe siècle, l'objet d'aménagements, le surveillant des travaux était un certain Jean Racine, qui aimait se dégourdir les jambes en se rendant à l'abbaye de Port-Royal des Champs par un sentier à travers bois.

Nous suivons ce même itinéraire, aujourd'hui balisé, jusqu'aux ruines de l'abbaye où se développa l'hérésie janséniste. Était-elle à ce point dangereuse pour le royaume que Louis XIV a fait complètement raser le monastère ? Quinze kilomètres plus loin (par la D 91 jusqu'à Dampierre, puis le GR®1C), la somptueuse abbaye –  il y en a beaucoup d'autres en France – cistercienne des Vaux de Cernay de France, ne connut pas un meilleur destin. Abandonnée à l'époque de la Révolution, elle retrouve vie aujourd'hui avec un établissement hôtelier de luxe. Mais quel site ! Cascades, rochers et étangs inspirèrent les peintres paysagistesde la fin du siècle dernier et attirent chaque week-end une foule de promeneurs. Après avoir longé les étangs de Cernay et de l'abbaye, puis être remontés jusqu'à l'étang des Vallées, un chemin traverse le bois des Vindrins : il rejoint le village de Vieille-Église-en-Yvelines et Rambouillet.

2e jour : de Rambouillet à Montfort-L'Amaury

L'apparence somme toute modeste du château de Rambouillet peut sur­prendre. Les sommets de chefs d'État qui s'y sont tenus ces dernières années ont donné de lui une image tellement plus prestigieuse... Son parc communique avec l'immense forêt domaniale de Rambouillet, l'une des plus belles d'Île-de-France, qu'une piste cyclable traverse pour atteindre Montfort-l'Amaury. À partir de la maison forestière de la porte de Saint-Léger, son étroit ruban serpente en pleine futaie. À Montfort-l'Amaury, on s'offrira une halte de mi-étape pour visiter la maison du compositeur Ravel, l'église aux vitraux magnifiques ou l'ancien charnier.

En tous cas, pas question de manquer le panorama sur le village et la forêt depuis la Tour d'Anne de Bretagne. On quittera ensuite la charmante cité par la D76 en direction de Marcq-en-Yvelines et Thoiry, pour rejoindre la gare – qui se trouve juste après la N12 –, et rentrer à Paris.

Sujets associés