Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Reportages, photos, bons plans: partez à la découverte des régions françaises avec notre newsletter !
Votre email pour recevoir vos newsletters :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

20 micro-aventures inoubliables à vivre en famille

Par Chloé Joudrier

Sortir de sa zone de confort et partir en escapade quelques jours ou juste quelques heures. Accessible, abordable, authentique, ressourçante… La micro-aventure regorge d’atouts pour qui souhaite se dépasser en pleine nature. De la randonnée à la balade à vélo en passant par la via ferrata, ces aventures promettent des moments uniques de plaisir intense à deux pas de chez soi. Voici notre sélection des 20 meilleures micro-aventures partout en France à vivre d’urgence en famille.

Qu’est-ce qu’une micro-aventure ?

L’aventure est au coin de la rue et à la portée de tous. Pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour vivre des moments forts. Voilà le principe de base de la micro-aventure, popularisée par Alastair Humphreys. En 2012, ce grimpeur anglais théorise ce concept. Il veut pousser les autres à sortir de leur canapé pour explorer ce qui se cache derrière la porte d’entrée de la maison. La micro-aventure permet d’assouvir cette soif de dépaysement sans partir à des milliers de kilomètres de chez soi. Pas besoin d’être dans l’effort physique, juste dans la découverte et le moment présent.

Remonter la Meuse à vélo

meuse-rivèrre-pixabay.jpg
La Meuse

Plusieurs itinéraires cyclables permettent de découvrir les Ardennes. Il en est un qui vous guidera au fil de l’eau : la voie verte Trans-Ardennes. Labellisé Eurovélo 19, le parcours longe la Meuse sur 121 kilomètres, de Givet à Mouzon. Ce dernier a été aménagé sur l’ancien chemin de halage. On peut choisir une portion ou s’aventurer sur l’itinéraire complet en le découpant en étape journalière. Coup de cœur pour le tronçon entre Revin et Monthermé où l’ambiance est sans pareille, avec le massif ardennais qui se resserre et ses charmants villages. Une micro-aventure à faire en famille ou entre amis, pour les expérimentés comme les débutants.

À la découverte d’un Paris verdoyant

paris-parc-vincennes-pixabay.jpg
Parc de Vincennes

Le GR 75 encercle Paris sur plus de 50 kilomètres, entre le périphérique et les Maréchaux. Il passe par 9 arrondissements et relie 75 espaces verts. Les connaisseurs l’appellent aussi le GR 2024 car on y découvre d’anciens sites des JO de 1900 et 1924 et certains complexes qui serviront pour les Jeux Olympiques de 2024. Il peut se faire dans les deux sens, à condition de suivre le balisage rouge et blanc. Mieux vaut s’équiper du tracé GPX, au cas où !

Pagayer au cœur des Gorges du Tarn

paysage-gorges-pixabay.jpg
Paysage de gorges

À essayer au printemps ou à la fin d’été une fois le flot de touriste passé ! En paddle, canoë ou kayak, les gorges du Tarn s’arpentent sans difficulté en famille pour un bon moment de convivialité dans un décor époustouflant. Il existe différents parcours de difficultés différentes allant de 8 à 30 kilomètres. Entre Ispagnac et Le Rozier, on découvre au fil de l’eau cette roche imposante qui surplombe le fleuve. Levez la tête, il n’est pas rare de croiser des vautours sur le chemin.

Pédaler sur la Véloscénie

veloscenie-courcerault-perche-veloscenie.jpg
La Véloscénie, à Courcerault, dans le Perche

Pas facile de choisir parmi les nombreux itinéraires cyclables qu’abrite l’Hexagone. La véloscénie fait partie des plus accessibles si l’on veut rouler en famille. Le tracé part de Paris pour arriver 450 kilomètres plus loin au Mont-Saint-Michel. Chacun pédale à son rythme entre pistes aménagées, voies vertes, petites routes et chemins forestiers. Au fil de l’eau, on traverse 8 départements, 3 parcs régionaux et 5 monuments UNESCO. Entre autres, on découvre à bicyclette le château de Versailles, la cathédrale de Chartres ou encore les thermes de Bagnoles. Un parcours culturel, spirituel et naturel qui permet de s’initier à la micro-aventure à vélo aux portes de Paris.

S’essayer au coasteering dans les Côtes d’Armor

paysage-mer-sea-pixabay.jpg
Paysage de mer et rochers

Combiner la nage, l’escalade et les sauts. Sportif, ludique et amusant, le coasteering plaît à toute la famille ! Les Côtes d’Armor sont le terrain idéal pour s’essayer à ce dérivé du canyoning en toute sérénité. On pédale au bord de la baie de Saint-Brieuc jusqu’aux falaises de Plouha avant de grimper pour enfin sauter à pieds joints dans l’eau. Possibilité aussi de visiter des grottes et d’observer la faune locale. Sur les falaises, la vue à couper le souffle vaut vraiment l’effort !

Marcher sur le chemin de Stevenson

det_HEMIS_M9M7KD_sentier_de_stevenson.jpg
Le mont Lozère sur le sentier de Stevenson

C’est un itinéraire mythique en France. De l’Auvergne au Languedoc, le chemin de Stevenson relie le Massif Central aux vallées cévenoles sur les traces de Robert Louis Stevenson qui l’a emprunté avec son âne en 1878. Le parcours de 272 kilomètres traverse 4 départements (Haute-Loire, Ardèche, Lozère et Gard) avec un départ du Puy-en-Velay et une arrivée à Alès. Entre les reliefs volcaniques, les forêts sauvages et les hauts plateaux agricoles, il y a de quoi se concocter un itinéraire à la carte et en prendre plein les yeux.

Faire la via Ferrata du Diable à Aussois

aussois-via-ferrata-diable-pixabay.jpg
La via Ferrata du Diable à Aussois

C’est l’aventure à l’état pure. La via ferrata du Diable en Haute-Maurienne propose différents parcours avec des difficultés différentes. Encadrés par un professionnel, on part avec son équipement pour 3,7 kilomètres de plaisir. Il faut compter entre 6 et 8 heures pour ce parcours en boucle. Attaché à la roche, le Parc National de la Vanoise s’offre aux courageux ferratistes. Sauvages et préservées, les gorges de l’Arc ont de quoi surprendre. Sans aucun doute l’une des plus belles via-ferrata des Alpes !

Voguer le long de la Leyre

dt177_landes_leyre-canoe_2_pr.jpg

Dépaysement assuré le long de la Leyre. Celle qu’on appelle aussi la Petite Amazonie s’étend des Landes au bassin d’Arcachon, au cœur du parc naturel régional des Landes de Gascogne. Le meilleur moyen de découvrir ce fleuve sauvage est de l’arpenter en canoë kayak. Voilà le coin idéal pour partir à l’aventure en famille pendant une journée voire quelques jours en itinérance. Au total, 90 kilomètres sont navigables entre forêt galerie, eaux tranquilles et végétation luxuriante. Tout a été prévu pour faciliter la vie des kayakistes ; loueurs de matériels, berges où se reposer et autres commodités. À noter que des haltes nautiques sont accessibles environ tous les quinze kilomètres et que ce cours d’eau paisible est praticable par tous.

Faire du géocaching à vélo sur les traces de Merlin

broceliande-foret-etang-paimpont-flickr.jpg
La forêt de Brocéliande, étang de Paimpont, Bretagne

Le géocaching s’apparente à une chasse au trésor pratiquée à l’extérieur accompagné d’un GPS ou d’une application sur le smartphone. C’est en Bretagne au cœur de la surprenante forêt de Brocéliande que nous donne rendez-vous cette randonnée à vélo pas comme les autres. De Concoret à Paimont, c’est parti pour 33 kilomètres de surprise en pleine nature. Au total, 3 énigmes font déambuler sur le territoire à la découverte des points remarquables comme le Tombeau de Merlin, la Fontaine de Jouvence ou encore le village de Telhouët.

Le Canal de Bourgogne à bicyclette, d’Auxerre à Dijon

canal-bourgogne-pixabay.jpg
Le canal de Bourgogne

Découvrir l’esprit du patrimoine bourguignon en pédalant au fil de l’eau. Au total, le Canal de Bourgogne offre 215 kilomètres de pistes cyclables balisées, de la cité de Buffon, Auxerre, à la ville aux cent clochers, Dijon. Pour réaliser la totalité du parcours, il vaut mieux prévoir 7 jours. Il est aussi possible de choisir une partie à faire en une journée. Quoi qu’il en soit, cette voie verte permet de partir à la découverte de nombreux sites remarquables comme la voûte de Pouilly, Alésia, l’abbaye de Fontenay ou encore le château de Commarin. Instants bucoliques dans une ambiance relaxante assurés !

Découvrir la route Napoléon en van

castellane-etape-route-napoleon-det_HEMIS_0525254.jpg
Vue du village de Castellane, sur la route Napoléon, dans les Alpes-de-Haute-Provence

Accompagné de 1200 soldats, Napoléon Iera entamé en 1815 une reconquête du pouvoir en passant par l’intérieur du pays. C’est ce cheminement entre l’île d’Elbe et Grenoble qui a donné lieu à la création de la Route Napoléon. Aujourd’hui, on trouve encore des références à l’Empereur sur tout le chemin. Sur cet itinéraire historique, on explore une partie de la Côte d’Azur, de la Provence et des Alpes. Au total, 314 kilomètres de découverte sur la mythique Nationale 85.

Tester une rando-baignade en Île-de-France

moret-sur-loing-pixabay.jpg
Moret-sur-Loing

Habiter la capitale et faire des pauses rafraîchissantes en pleine nature, c’est possible. Il y a même pléthore de cours de d’eau situés en Île-de-France qui permettent de passer de bons moments à la saison estivale. Comme sur le Loing, rivière au sud de Paris qui traverse les départements de l’Yonne, du Loiret et de la Seine-et-Marne. On commence par une randonnée d’une dizaine de kilomètres en partant de Montigny-sur-Loing pour arriver à Nemours, par exemple. Après quelques heures de marche accessibles à tous, on peut enfin plonger pour une pause bien méritée. Une micro-aventure à une heure de Paris !

À la découverte de l’Île Aux Pies en Bretagne

ile-pies-bretagne-flickr.jpg
L'île aux Pies, en Bretagne

Le Canal qui relie Nantes à Brest regorge de jolis coins où s’évader le temps d’un week-end ou d’une journée. Direction une curiosité géologique située au confluent du canal ; l’Île Aux Pies. C’est l’un des sites d’escalade les plus réputés de Bretagne dont surgissent des falaises de granit et de schiste qui rendent la vue unique. En plus d’être celui des grimpeurs, c’est aussi le terrain de jeu des randonneurs, des kayakistes et des Vttétistes. Ici, il est facile de prendre le vélo le matin et de monter dans le canoë l’après-midi ou de mêler toutes les activités en fonction des envies de chacun, au cœur d’une nature sauvage étonnante.

Faire de la rando-nage dans les calanques de Marseille

det_calanque-en-vau2_br.jpg

Elles offrent des points de vue incomparables sur la mer. Sur vingt kilomètres de côte, les Calanques de Marseille regorgent de sentier où s’aventurer. Attention à ne pas sous-estimer la technicité de certaines randonnées, surtout en plein été. Il ne faut pas oublier que les calanques sont un massif avec toutes les difficultés que comprend la moyenne montagne. Toujours rester en famille et apporter le bon équipement. De l’eau bien sûr, de bonnes chaussures surtout. On découvre alors à la sueur de son front ce territoire sauvage protégé, entre garrigues, charmants petits ports et criques sauvages. Après une bonne randonnée, on saute dans l’un de ses bassins naturels pour un rafraichissement immédiat.

Grande marche avec son âne dans le Vercors

paysage-massif-vercors-randonnee.jpg
Chemin de randonnée dans le Vercors

Dans le Massif du Vercors, les ânes sont très souvent les compagnons de route des randonneurs. Ces sherpas à quatre pattes rendent la marche à pied plus paisible et plus fun. Ils permettent une approche différente de la randonnée. Grâce à lui (et son tempérament), on prend le temps d’observer le paysage sans laisser ses lombaires au pied de la montagne. Cela peut se faire sur une randonnée d’une journée comme sur plusieurs jours. De nombreux professionnels proposent des virées avec l’un de ces adorables copains à poils.

Parcourir la Via Ferrata Les alias aux Cauterets

Pas besoin d’être un grimpeur expert, bien au contraire. La Via Ferrata les Alias aux Cauterets propose différents parcours selon les niveaux. Tous permettent de vivre des moments de partage forts en famille. Attaché à la ligne de vie, on évolue en autonomie contre la roche. Six tyroliennes ponctuent le parcours et le rendent unique. Pour prolonger le plaisir, le parc propose aussi trois tables de pique-nique suspendues. Attention de bien tenir le sandwich !

Organiser un surf-trip en Bretagne

surfeur-biarritz-cote-basques-det_64-1798.jpg
Surfeur sur la plage de la Côte des Basques, à Biarritz (Aquitaine)

Voguer cheveux au vent dans sa maison à roulettes et s’arrêter en fonction de ses envies. Le van offre une liberté sans pareille et promet de belles aventures en famille. Rien de mieux que de combiner cette virée sur les routes avec des arrêts sur des spots de surf. Sauvage, calme et accueillante, la Bretagne se prête parfaitement à cette idée. Et si les enfants ne savent pas surfer, de nombreuses écoles sur la côte bretonne permettent de les initier en toute sécurité.

Rouler sur le Canal des 2 mers

det_hemis_0387039-canal-du-midi.jpg
La canal du Midi

Cet itinéraire cyclable relie l’océan Atlantique à la mer Méditerranée. Au total, 750 kilomètres de chemins balisés au fil de l’estuaire de la Gironde, du canal de Garonne et du canal du Midi, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Pour les accros de l’aventure à deux roues, il fait partie des incontournables. On file cheveux au vent en famille sur cette voie verte de Royan à Sètes. Chacun le fait à son rythme, dans le sens qu’il veut, en partie ou en totalité.

Randonner sur les trois dents du Massif du Pilat

trois-dents-massif-pilat-flickr.jpg
Les Trois Dents, massif du Pilat, en Auvergne-Rhône-Alpes

À moins d’une heure de Lyon, le Massif du Pilat offre plus de 1500 kilomètres de sentiers balisés, plus ou moins difficiles. Ils donnent à voir de sublimes endroits au cœur du Parc Naturel Régional du Pilat. À l’image du Pic des Trois Dents accessible aux familles au départ du Col de Grateau ou de celui de l’Oeillon. Une randonnée-escalade que les enfants adorent ! À 1213 mètres d’altitude, tout le monde s’émerveille devant la beauté du panorama.

Parcourir la voie verte des grands lacs

Entre Troyes et Port-Dienville dans l’Aube, la voie verte des grands lacs a de quoi surprendre. On parcourt à vélo, à pied ou en roller les 42 kilomètres ponctués de points de vue sur les lacs de la Forêt d’Orient. Halte possible sur l’un des bords de plages accueillants. Il faut compter environ 1h30 à bicyclette. Arrivé au Parc Naturel, plusieurs activités nautiques sont possibles pour une pause désaltérante après ce marathon à vélo.

Tags