10 activités à faire au Mont Saint-Michel

Par Clio Bayle

Le Mont Saint-Michel est certes un petit îlot rocheux de moins d’un kilomètre de circonférence, mais on ne risque pas de s’y ennuyer tant il a de visites et d’activités à offrir. Partez à la découverte des 10 activités à ne surtout pas manquer lors de votre voyage sur le rocher.

Visiter l’Abbaye du Mont Saint-Michel

det_mont-saint-michel-intramuros-cloitre_sabina-lorkin-anibas-photography-2015-anibas-photography-cdt50-1500px.jpg

Le cloître de la Merveille du Mont Saint-Michel

La première place du classement revient évidemment à l’abbaye bénédictine du Mont Saint-Michel, l’un des exemples les plus remarquables de l'architecture religieuse de l'époque médiévale. À la fois homogène et composite, la célèbre abbaye se compose de plusieurs édifices d’époques et de styles différents, dont le plus ancien – l’église de Notre-Dame-Sous-Terre –, remonte au Xe siècle. Outre sa gigantesque église abbatiale, dont le sommet culmine à plus de 150 mètres de hauteur, le fleuron de l’architecture de l'abbaye est certainement le bâtiment dit de la Merveille, sur le flanc Nord du rocher. Ce chef d’œuvre de l’art gothique normand, construit au XIIIe siècle, comporte 3 niveaux superposés, dont le dernier accueille notamment un cloître extraordinaire.

Pour découvrir la vingtaine de salles de l’abbaye, un large choix de visites existe. En été, des visites nocturnes sont organisées. Tous les dimanches, une visite spéciale donne accès aux toits du chœur de l'église abbatiale.

Traverser la baie du Mont Saint-Michel à pied

det-traversee-mont-saint-michel-thierry-seni_cdt50.jpg

traversée à pied du mont saint-michel

Autre expérience incontournable d’une visite au Mont Saint-Michel : la traversée de la baie à marée basse. Attention, la présence d'un guide agréé est indispensable, car il est extrêmement dangereux de s'aventurer seul dans la baie. Comme le dit le proverbe, l'eau remonte à la vitesse d'un cheval au galop ! (ou presque). Accessibles en été, comme en hiver, ces balades permettent de découvrir le rocher comme jadis les pèlerins, en profitant au maximum de l’environnement hors du commun de la baie.

Plusieurs points de départ sont possibles : Bas Courtils, Vains  - Saint-Léonard, Le Bec d’Andaine, Le Grouin du Sud.

Admirer le spectacle des grandes marées

det_mont-saint-michel-intramuros_marc-lerouge-cdt50.jpg-1500px.jpg

Le spectacle des grandes marées au mont saint-michel

La baie du Mont-Saint-Michel est le théâtre des plus grandes et des plus belles marées de France et d’Europe. Lorsque la Lune et le Soleil combinent leurs pouvoirs d’attraction, le coefficient de marée peut dépasser 90, ce qui augmente l’amplitude des marées. Le marnage - la différence entre la haute mer et la basse mer -, et la vitesse de remontée des eaux sont alors remarquablement importants. On parle alors de grande marée ! Le spectacle est d’autant plus impressionnant lorsque les fonds marins sont plats, comme dans la baie du Mont Saint-Michel. Le marnage peut y atteindre les 14 mètres et l’eau y reculer d'une quinzaine kilomètres.

Profiter de la vue depuis le nouveau pont-passerelle

Mont-Saint-Michel_thomasjouanneausignatures.jpg

la vue depuis la passerelle du Mont Saint-Michel

Finie l’ancienne digue-route. Depuis fin 2014, le rocher est relié au continent par un pont passerelle, qui se termine à 300 mètres du Mont par une esplanade submersible. Cet ouvrage fait partie des gigantesques travaux entrepris sur 10 ans pour rétablir le caractère maritime du Rocher. Plus respectueux de l’environnement de la baie, et plus esthétique aussi, il permet au monument de retrouver son insularité une vingtaine de jours par an, lors des grandes marées. Pour les amateurs de photographie, plus de parking et de voitures dans le champ. Par beau temps, la traversée par la passerelle à pied est un véritable spectacle. Et pour ceux qui voudraient profiter de la vue, mais qui n’ont pas envie de marcher, il y a aussi une navette hippomobile !

Visiter le Musée de la mer et de l’écologie

Après l’observation, vient l’heure des explications. Pour mieux comprendre le phénomène des marées, ainsi que le phénomène d’ensablement qui menace le Mont Saint-Michel et a donné lieu à une gigantesque campagne de travaux, un détour par le Musée de la mer et de l’écologie s’impose. Les amateurs de maquettes anciennes de bateaux y trouveront également leur compte. Commerce, de pêche et de plaisance… 250 maquettes illustrent les principales activités économiques des habitants de la baie depuis le Moyen Âge.

Visiter le logis Tiphaine

Se promener dans les rues du Mont Saint-Michel, c’est un peu comme voyager dans le temps. Pour que l’immersion soit complète, direction le logis Tiphaine, dans la partie haute de la rue Principale. Cette demeure, construite au XIVe siècle par le chevalier Bertrand Du Guesclin pour sa jeune épouse Tiphaine de Raguenel, abrite encore le mobilier d’époque, l’armure du chevalier Bertrand Du Guesclin, ainsi qu’une curiosité : le cabinet d’astrologie de Tiphaine de Raguenel.

BONUS : aller manger chez la Mère Poulard
Annette Poulard connue sous le nom de « La Mère Poulard » est un symbole de la tradition culinaire française. C’est sur le Mont Saint-Michel qu'elle a construit sa notoriété, notamment avec son omelette soufflée (dont voici la recette sur Régal.fr).

Faire de la randonnée, ou du vélo autour de la baie

det_mont-saint-michel-veloscenie_david-darrault-4-.jpg-1500px.jpg

Le Mont Saint-Michel à vélo

Retour au grand air ! Pour les sportifs, la baie du Mont Saint-Michel offre 1 001 possibilités de balades et de randonnées, à pied ou à vélo. Parmi les plus remarquables, on compte le GR 223, ou sentier des Douaniers, qui relie Carenton au Mont Saint-Michel sur 446 km. Pour profiter d’une vue imprenable sur le Rocher, il faut emprunter en priorité pas les trois derniers tronçons du parcours, de Bouillon au Mont Saint-Michel. Autre itinéraire privilégié pour s’activant, le dernier tronçon de la Véloscénie Paris / Le Mont Saint-Michel. Si vous l’empruntez depuis Paris, vous profiterez également en chemin d’autres grands sites de l’histoire de France : le Château de Versailles, le Château de Maintenon, la Cathédrale de Chartres, les Thermes de Bagnoles de l’Orne et la Dentelle d’Alençon.

Approcher la Merveille du Mont Saint-Michel en kayak

Toujours pour ceux qui aiment allier sport et plaisir des yeux, il est possible de découvrir la baie du Mont Saint-Michel en kayak. Certaines des balades proposées passent tout près de la Merveille. De quoi s’offrir un point de vue inédit et insolite sur le Mont, tout en évitant les foules.

Survoler le Mont Saint-Michel en ULM

En parlant de point de vue insolite sur le Mont, il n’est pas de meilleure manière de le découvrir que par les airs. Perché à quelques centaines de mètres d’altitude, à bord d’un ULM, la vue sur la baie et le Mont est tout simplement irréelle. Le paysage révèle une palette de couleurs insoupçonnable depuis le sol. Le must du must !

Pêcher à pied avec vue sur le Mont

Insolite et inoubliable ! La pêche à pied se pratique certes ailleurs que dans la baie du Mont Saint-Michel, mais jamais avec une telle vue. Son immense estran – l’étendue de sable qui n’apparaît qu’à marée basse – offre un terrain de jeu formidable pour tous les amateurs de fruits de mer. Vous y trouverez coques, palourdes, praires, huîtres, moules… Attention toutefois de ne pas vous y aventurer sans un minimum de préparation : il vous faudra bien connaître les horaires de marée, et vous renseigner sur les zones de pêche autorisées.