Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Reportages, photos, bons plans: partez à la découverte des régions françaises avec notre newsletter !
Votre email pour recevoir vos newsletters :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

La Baule : tendance Derbys

Par Philippe Bourget
source : Détours en France N°206

Le club est né il y a plus de trente ans : les Derbys de La Baule. Un regroupement d’une trentaine de structures sportives bauloises qui entretient une réputation de performance et d’art de vivre, à coups d’événements de prestige. Le Longines Jumping International, en mai, c’est lui. Le Derby Dragon à la voile, le Derby de golf et celui de polo, lui aussi. Des univers chics qui, vus de loin, paraissent assez exclusifs.

hotel-royal-thalasso-barriere-la-baule-det_Loire-Atlantique255.jpg

L'hôtel Royal Thalasso Barrière, à la Baule (Loire-Atlantique)
L’hôtel Royal, au milieu d’un parc et avec vue sur l’Océan. La déco de ses 87 chambres s’inspire de l’éclat des cristaux de sel de Guérande. 

 

Le polo et le golf, en vitrine 

brittany-polo-club-la-baule-det_Loire-Atlantique310.jpg

Brittany Polo Club, à la Baule
L’école du Britanny Polo Club propose des leçons d’initiation toute l’année. Pour goûter aux joies d’un sport pratiqué par seulement 1 000 privilégiés en France.

 

Direction le Brittany Polo Club, à Congor. Avec Chantilly, Saint-Tropez, Deauville et Bagatelle (Paris), il s’agit d’un des cinq grands clubs de polo en France. Trois terrains de jeu, un dévolu à l’entraînement et une arène en cas de pluie, des écuries impeccables et des chevaux au profil d’athlètes. Des conditions d’entraînement rêvées pour public exigeant. « Avant, l’image du polo, c’était celle du prince Charles à cheval. C’est un sport qui coûte cher mais qui s’est quand même démocratisé », assure Thierry Vetois, polo manager du club et un des rares joueurs professionnels français – ils ne sont qu’une quinzaine d’Hexagonaux dans cette discipline que dominent les Argentins. Il n’y aurait en France que 1000 pratiquants. Et chaque joueur de tournoi doit entretenir au moins quatre montures. Le polo ? « Un mélange d’équitation, de golf et de rugby », explique Thierry Vetois. Un sport qui nécessite habileté, mental et stratégie. Le club abrite une école, qui accueille des Baulois et des Parisiens. On y a vu l’acteur Guy Marchand et quelques patrons du CAC 40. La popularisation n’est pas pour demain...

hotel-hermitage-la-baule-det_Loire-Atlantique258.jpg

L'hôtel L'Hermitage, à la Baule
L'hôtel L'Hermitage, un autre des trois établissements baulois du groupe de luxe Barrière : un écrin anglo-normand pour les 200 chambres.

 

À quelques kilomètres, se trouve le golf Barrière. Dans la station, le groupe compte aussi les hôtels l’Hermitage, le Royal, le Castel Marie-Louise, ainsi que le Tennis Country Club. C’est le plus grand domaine golfique de France et un des quatre 45 trous de l’Hexagone. Élitiste, le golf à La Baule ? « Nous avons deux types de joueurs. Les 750 membres sont des locaux et des Parisiens qui paient jusqu’à 2150 € de cotisation annuelle. Les visiteurs, eux, viennent pour la qualité et la diversité des installations, en réglant 90 € un green fee 18 trous en haute saison », explique Karine Limouzin, à la direction du club. Soucieux de ne pas renvoyer une image trop sélective, il dispense des cours aux élèves de Saint-André-les-Eaux et accueille trois écoles de La Baule. Heureux bambins qui profitent d’installations impeccables entourées d’un parc de 250 villas, dont certaines dépassent le million d’euros.

La voile, au sommet 

espace-voile-peyron-la-baule-det_Loire-Atlantique280.jpg

Espace voile Peyron à la Baule (Loire-Atlantique)
À La Baule, où la baie est protégée, la voile est à portée de tous. L’Espace Voile Peyron accueille le public d’avril à septembre.

La voile est sans doute, avec le tennis, le plus démocratique des « sports Derbys ». Cap sur la grande plage de La Baule et ses 9 km de sable doré. « La station est la seule en France à avoir autant de clubs de voile : au moins une quinzaine », se réjouit Jules, un des moniteurs de l’Espace Voile B. Peyron, fondé il y a vingt-cinq ans. La patrie des frères Peyron, des Pajot, ainsi que des navigateurs Thibault Julien et Erwan Fischer, a formé des champions et permis à des milliers de jeunes de s’initier à la voile. Ce, depuis 1872 et la création du Cercle nautique La Baule-Pouliguen-Pornichet, un des plus anciens de France. « La voile est à la portée de tous. La baie est protégée et le plan d’eau assez ludique, avec des effets d’accélération et des vents thermiques », témoigne Sébastien, de l’Espace Peyron. Une section sport-études voile à la cité scolaire Grand-Air, des leçons accessibles pour les estivants, une place de leader sur la pratique nouvelle du foil (aileron fixé sous une embarcation qui lui permet de s’envoler) : plus que jamais l’élégante La Baule vibre pour le sport.

À une centaine de kilomètres, découvrez une autre station balnéaire de charme :

Saint-Gilles-Croix-de-Vie, la sardine en étendard