Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Reportages, photos, bons plans: partez à la découverte des régions françaises avec notre newsletter !
Votre email pour recevoir vos newsletters :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

Les 5 plus beaux beffrois du Nord

Par Philippe Bourget

Symboles de l’autorité civile, ces tours de guet dominent le paysage des cités du Nord. Parfois accolées aux hôtels de ville, leur architecture médiévale, gothique ou Renaissance abrite des carillons dont les mélodies rythment le temps urbain. Parmi les vingt-trois beffrois du Nord classés au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, voici les cinq à voir absolument.

Béthune, symbole médiéval

bethune_la_grand-place_et_son_beffroi.jpg
Le beffroi de Béthune

C’est le monument phare de la ville. Edifié aux XIVe et XVe siècles, il se dresse seul à 33 mètres de haut au milieu de Grand’Place, après avoir échappé à deux drames. En 1664, un incendie détruit la halle aux draps qui se trouvait à sa base. En 1918, il est endommagé par les bombes. Restauré à l’identique en 1921, rénové à nouveau en 2021, il resplendit le soir, illuminé aux côtés des façades Art Déco qui l’entourent. Au sommet, accessible par un escalier de 133 marches, le carillon de 35 cloches est l’un des plus beaux du Nord.

Douai, le carillon étendard

adl_2021_beffroi_et_hotel_de_ville_62_ok.jpg
Beffroi de Douai

Formant avec l’hôtel de ville un bel ensemble gothique, ce monument achevé au début du XVe siècle s’élève à 54 mètres. Il est couronné de tourelles, pinacles et lucarnes, surmontés par le grand lion des Flandres. De bas en haut, on découvre la salle des gardes et son immense cheminée, la salle des sonneurs ainsi que la chambre des cloches, où sont rassemblées les 62 cloches du carillon le plus important de France. Une sonate est jouée chaque samedi par un carillonneur et une mélodie résonne tous les quarts d’heure. 196 marches plus haut, la vue s’ouvre sur la cité.

Arras, vigie sur la ville

det_00695554_arras_beffroi_sd.jpg
Le beffroi d'Arras

S’il n’est pas le plus haut du Nord, le beffroi de la capitale de l’Artois (élu monument préféré des Français en 2015) reconstruit à l’identique après la guerre 14-18, s’élève à 75 mètres. Il surplombe la Place des Héros (marché le mercredi et le samedi) et l’aile Renaissance de l’hôtel de ville. L’originalité tient à son architecture gothique et au splendide panorama ouvert sur les édifices de style baroque flamand de la ville, depuis la plateforme d’observation. Le beffroi abrite aussi un carillon de 37 cloches, qui s’anime chaque quart d’heure.

Calais, le phare bourgeois

calais_-_le_beffroi_de_lhotel_de_ville.jpg
Le beffroi de l'hôtel de ville de Calais

Quelle allure que celle du beffroi de Calais ! Jouxtant l’hôtel de ville, il s’élève avec majesté dans sa parure de briques rouges, offrant une vue inégalée sur la ville et le port. Dans son style Renaissance flamande, avec pinacles et flèche terminale, il abrite au sommet un carillon électronique qui joue à chaque heure Gentille Annette, de Boieldieu. Sa visite est indissociable de celle de l’hôtel de ville, l’un des plus esthétiques de France. A l’intérieur, la salle des mariages rappellera un évènement historique : c’est ici que se marièrent Yvonne Vendroux et Charles de Gaulle, en 1921.

Armentières, solide belvédère

hdv_et_beffroi_credit_otaw_ok.jpg
Beffroi d'Armentières

Massif et carré dans sa brique sombre, le beffroi s’insère dans le bâtiment de l’hôtel de ville qu’il domine de 67 mètres, avec son campanile-bulbe couvert d’ardoises. Typique de la reconstruction civile dans les Flandres après la Grande Guerre, il propose au terme d’une ascension de 96 marches une vue à 360° sur les quartiers de la ville, ses églises et ses parcs mais aussi, par temps clair, sur les tours de Lille, le terril de Loos, la vallée de la Lys, les Monts de Flandre et jusqu’à la campagne belge.

Tags