Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Reportages, photos, bons plans: partez à la découverte des régions françaises avec notre newsletter !
Votre email pour recevoir vos newsletters :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

Éric Ospital : de l'art des cochons

Par Philippe Bourget
source : Détours en France n°160, p. 33

dt160_talent_pays_basque_cochon_jds.jpg

Éric Ospital

 On est vite copain avec Éric Ospital, grand bavard, entier et passionné. Et on se retrouve au saloir à tester l’incroyable fondant de ses jambons Ibaïona, suspendus dans des torchons blancs aux vieilles poutres d’une maison basque. Chacun porte une ardoise d’écolier, avec le nom du client (L’Élysée, des restaurants étoilés...). Le père d’Éric, Louis, décédé en 2010, a créé ce label Ibaïona en 1985. La règle : une sélection rigoureuse de porcs basques auprès de trois éleveurs locaux et un affinage naturel de 12 à 24 mois.