Sainte-Victoire : à l'assaut de la dame blanche

Par Sandrine Moirenc
source : Détours en France n°165, p. 56

Cette immense pyramide de calcaire s’imposant au-dessus du paysage aixois suscite toujours une grande curiosité. Marche, course, escalade, balade, bain de nature, bain de solitude, ressourcement, partage entre amis... La Sainte-Victoire comble tous les besoins.

La Sainte-Victoire


La Sainte-Victoire, 1011 mètres de calcaire suprajurassique classés. Grand Site. Une échine de 12 kilomètres de longueur vers laquelle convergent tous les regards.

Sa blancheur contraste avec le paysage. On se demande comment un tel relief a pu s'élever dans cette plaine de l'Arc. Ici, on vénère la montagne. Elle est le symbole fort d'Aix-en-Provence, elle exerce un grand pouvoir d'attraction au regard du grand nombre de randonneurs qui viennent courtiser, jusqu'à son sommet.

La croix de Provence


Suivez les balises du GR 9 qui sillonne la Sainte-Victoire. À 954 mètres d’altitude, la Croix de Provence a été installée en action de grâce en 1871. En 2004, elle a bénéficié d’une restauration complète pour la solidifier.

Oratoire de la Sainte-Victoire


Parmi les quatre oratoires sur les chemins menant au sommet de la Sainte-Victoire, vous rencontrerez celui du Trou avant d’entamer la côte de Saint-Antonin.

Le prieuré de Sainte-Victoire et sa chapelle


Quasiment au sommet, le prieuré de Sainte-Victoire et sa chapelle du XVIIe siècle ont été occupés jusqu'en 1880. Après l'abandon et l'oubli, ils furent restaurés à partir de 1954 par les Amis de Sainte-Victoire. Aujourd'hui, les bâtiments servent de refuge.

Le sommet de la Sainte-Victoire


Sommet de la Sainte-Victoire
Du sommet de la montagne, le prieuré et la croix dominent tout le pays d'Aix.