Sur la route des vins d'Alsace

Par Jean-Marie Steinlein
source : Détours en France n°173, p. 22

Ce ne sont pas les vins les plus prestigieux du monde et, pourtant, la Route des vins d’Alsace qui serpente sur les collines des contreforts vosgiens est probablement 
la route viticole la plus célèbre de France. Alors que débutent les vendanges dans la région, on vous emmène y faire un tour.

Westhoffen, village viticole. La Route des vins d’Alsace, de Marlenheim à Thann, vous fera traverser une quarantaine de villages viticoles. Westhoffen (Bas-Rhin), avec son église Saint-Martin aux vitraux du XIVe siècle, sera parmi les premiers.

Top départ des vendanges en Alsace !

Raisin d'Alsace

 

Les vendanges ont commencé mercredi 2 septembre pour le Crémant et débuteront le 7 pour les vins tranquilles.

L' Association des viticulteurs d'Alsace (AVA) prévoit "un très bon millésime". "La qualité est au rendez-vous : il n'y pas un grain de pourriture, les acidités sont bien", a déclaré à l'AFP Jérôme Bauer, le président de l’association. "On va faire un très bon millésime".

Le viticulteur a toutefois souligné que les rendements seraient inférieurs à la normale d'environ 20 %, le sud de la région ayant plus souffert de la sécheresse que le nord.

À la découverte de la plus célèbre route viticole de France

Quand s'y rendre?

Malgré les belles lumières d’automne, se rendre début octobre dans le vignoble alsacien n’est pas forcément la meilleure idée. Nous sommes à l’heure des vendanges. La saison où l’on s’active plus que de coutume chez les vignerons. Dans les caves, c’est l’effervescence. Pas trop le temps de recevoir les visiteurs pour une dégustation qui s’éterniserait.

Sur la route d'Obernai : un livre d'images

C’est un ruban enchanté. Un itinéraire de rêve pour épicurien. Une mer de ceps, ponctuée d’innombrables caves ancestrales et quelques-uns des plus beaux villages d’Alsace. « C’est ici que l’on comprend le vieux slogan de la région indiquant que l’Alsace ressemble à un livre d’images, écrit Gilles Pudlowski. Conservateurs au bon sens du terme, les Alsaciens soignent leurs façades, restaurent leurs églises, leurs châteaux, entretiennent leurs ruines qui dominent la forêt. »

Riquewihr Riquewihr entouré de vignobles. Pépite absolue de la route des vins, le village reçoit des millions de visiteurs chaque année.

De Ribeauvillé à Riquewihr

Maisons à pans de bois à Riquewihr
Riquewihr et ses demeures
à pans de bois de la rue du Général-de-Gaulle qui concentre nombre de maisons viticoles prestigieuses. Épargné par les deux derniers conflits mondiaux, le patrimoine architectural des XVIe et XVIIe siècles est intact.

On s’était juré de ne pas se laisser séduire par cette riche cité viticole : trop renommée, trop pimpante, trop muséifiée. Mais le charme opère inévitablement. Comment résister ? Protégé par ses remparts, Riquewihr présente un ensemble de maisons et façades des XVIe et XVIIe siècles miraculeusement intact, cerclé par les vignes du Schoenenbourg.

le Centre de réintroduction pour la sauvegarde de la cigogne blanche

La structure naît en 1976 alors que l’oiseau échassier est en voie de disparition – en 1982, il ne restait plus en Alsace que deux couples sauvages !
Le centre a réintroduit plus de 350 cigognes, et on recense aujourd’hui dans la région quelque 400 couples nicheurs. Mission réussie donc pour l’organisme qui s’est depuis lancé d’autres défis : la réintroduction de la loutre d’Europe et celle du grand hamster d’Alsace...

Le parc animalier, de 5 hectares, se visite.
03 89 73 72 63 et cigogne-loutre.com.

Kaysersberg, pont fortifié sur la place du Vieux-Marché
Dans le Haut- Rhin, Kaysersberg (ville natale d’Albert Schweitzer), la place du Vieux-Marché Le pont fortifié au-dessus de la Weiss, fête son sixième siècle cette année.

Le donjon de Kaysersberg

Au pied des Vosges, la route, après Riquewihr, est d’une beauté indescriptible – peut-être parmi les plus belles de France. Il y a d’abord Kaysersberg, la ville natale d’Albert Schweitzer, ceinturée de remparts. Sous l’œil de son donjon impérial, planté sur son piton rocheux, ses maisons à pans de bois qui baignent dans la Weiss, son vieux pont fortifié de 1514, sa fontaine du XVIe siècle sur sa place du Vieux- Marché, lui confèrent un cachet unique.

Quant à Ammerschwihr, c’est un beau trompe-l’œil. De belles façades à colombages, des rues pavées, on croirait le village sorti d’une enluminure ancienne... Et, voilà qu’on apprend qu’il a été détruit à plus de 80 % durant la Seconde Guerre mondiale, témoin des combats de la « poche de Colmar »... Mais il a été méticuleusement restauré... comme avant !

Eguisheim

Ruelle pavée de Eguisheim, village préféré des Français 2013.
Du Haut-Rhin, Eguisheim est l’une des perles. Ce village préféré des Français 2013 (voir notre hors-série, juin 2013), enroule ses ruelles pavées autour d’un château du XIIIe siècle. Ici, les maisons à pans de bois de la rue du Rempart-Sud.

Après Colmar, « capitale de la route des vins », se découvre l’autre star du vignoble alsacien : Eguisheim, élu « village préféré des Français » à la suite d’une émission de télévision – accroîssant encore le nombre de visiteurs. La cité laisse apparaître une confguration singulière : les rues médiévales s’enroulent autour du cœur historique et dessinent trois superbes cercles concentriques jusqu’à la place du château.

Mittelbergheim

Juché sur une colline, cerclé de vignes, Mittelbergheim porte partout les traces de son passé viticole. Là, un vieux pressoir du XVIIe siècle. Ici, dans la rue Principale, les vieilles enseignes pittoresques de vignerons. La cave voûtée de l’hôtel de ville garde, bien protégée derrière des grilles, un trésor : 6 000 des meilleures 
bouteilles laissées année 
après année par la vingtaine
 de producteurs que compte le village.

L'or bleu de Mittelbergheim
L’or bleu de Mittelbergheim. Jean-Pierre Rietsch, viticulteur qui travaille en bio, observe les grappes dans la cuve de macération.

Vendanges manuelles sur les terres du domaine Wittmann
Toujours à Mittelbergheim, comptant parmi Les plus beaux villages de France, les vendanges manuelles sur les terres du domaine Wittmann.