Mardi gras: Menton à l’heure de la fête des citrons

Par Joël Chaboureau
source : Détours en France

A Menton, le Mardi gras donne le départ de quinze jours de réjouissances populaires et cela depuis 1934. La fête des citrons, aussi appelée le carnaval des citrons, est une occasion rêvée pour découvrir Menton, ce bijou baroque de la côte méditerranéenne. Si la production du précieux agrume a diminué au fil des années à cause de la concurrence italienne et africaine, Mardi gras reste une occasion unique de le mettre en avant ! Parades, corsos, bals, spectacles, la fête du citron de Menton, une fête acidulée qui ne manque pas de peps.

Menton et son climat subtropical

Cette ville douce, étirée par le soleil, que le géographe Elisée Reclus avait surnommée « la perle de France » bénéficie d’une situation exceptionnelle, à l’extrême bout de la Riviera. Son climat subtropical est propice à une végétation luxuriante et on sait rarement qu’elle a été pendant un temps la capitale du citron, l’endroit d’Europe où l’on produisait le tonnage le plus important de cet agrume.

L’origine du fruit d’or

S’il est admis qu’Adam et Eve croquèrent dans le fruit défendu, rapidement identifié à une pomme, saviez-vous qu’Eve cueillit aussi un citron ? Devant la colère divine, le premier couple humain s’enfuit de l’Eden pour se réfugier au pays des Délices.

La fête de Mardi gras à Menton

Tentée par un superbe citron, Eve l’arracha de l’arbre se promettant de le déposer dans le plus beau pays qu’elle rencontrerait sur son chemin. Ce lieu fut Menton, où le citron ne tarda pas à trouver en cette terre chaude et lumineuse tous les éléments propices à sa fécondité.

230 000 « carnavaleux » pour Mardi gras

Aujourd’hui, la tradition du citron est bien ancrée même si la production de cet agrume a décliné, concurrencée par les citrons d’Italie du Sud et d’Afrique du nord. Elle s’exprime pendant le carnaval auquel elle donne une touche particulière le différenciant de ses voisines  Nice ou Cannes.

Des animaux construits en citron

Pendant plusieurs mois, des armées de bénévoles passent le plus clair de leur temps libre à fabriquer des chars décorés de citrons en vue de Mardi gras. Plus de 200 tonnes sont nécessaires pour les décorer de leur jaune si caractéristique.

La fête du citron à Menton

Ils défilent alors dans les rues de la ville sous les hourras d’une foule aussi enthousiaste que démonstrative.

Villas magnifiques et jardins exubérants

Il ne faut pas quitter Menton sans s’enfoncer dans ce lacis de ruelles qui grimpe de la mer à l’assaut de la colline jusqu’au cimetière du Vieux-Château. Percé à flanc de montagne, le boulevard de Garavan est un paradis secret, un  emplacement unique, un rêve de voyage ponctué de villas magnifiques et de jardin exubérants.

Villas et jardins à Menton

Privées, ces villas ne se visitent pas mais on les aperçoit qui jouent à cache-cache derrière les palmiers et les caroubiers : Lou Paradou, qui appartint à la famille Kennedy, Hadriana de style classique, le Clos du Roman, qui reçut la reine Victoria et dans laquelle Agatha Christie rédigea un de ses nombreux romans.

la baie et le jardin botanique de Menton

En contrebas, le jardin botanique, ouvert au public après avoir été la propriété d’un lord britannique, est une façon élégante de conclure cette visite en retrouvant les essences qui ont construit l’identité de cette terre idyllique.

Tags