Notre-Dame de Paris : merveilles architecturales

Par Vincent Noyoux
, Jean-Marie Steinlein
source : Détours en France n°148, p. 82
Publié le 16/10/2014

Zoom sur ce que la cathédrale Notre-Dame de Paris a de plus beau.

Vue de Paris depuis le sommet de Notre-Dame
Depuis le sommet de Notre-Dame, au cœur de Paris, la vue sur les rives de la Seine, classées Patrimoine Mondial de l'UNESCO, est imprenable.  Lorsque Viollet-le-Duc remplace la flèche , celle d'origine avait été démolie en 1786 parce que manaçant ruine, il lui adjoint des statues en vert-de-grisé des douze apôtres. Tous regardent vers le sol. Tous sauf un, qui examine la flèche... C'est saint Thomas, le patron des architectes, à qui Viollet-le-Duc a donné son visage. Il fallait oser !

Le taureau debout
Les chimères, contrairement aux gargouilles, n’ont pas d’utilité pratique. Ce sont de simples décors. Figures animales, bêtes fantastiques, personnages mi-hommes, mi-bêtes, elles semblent observer la ville.  Ci-dessus, le taureau debout.

Rosace de Notre-Dame de Paris
Le rose sud, 13 mètres de diamètre, est un cadeau du roi Saint Louis à la cathédrale.

Portail sud de Notre-Dame de Paris
Le portail Saint-Étienne, sur la façade sud, date du XIIe siècle, et a été restauré au XIXe. Il est surmonté de la rosace sud.


Orgue de Notre-Dame de Paris
Le grand orgue date du XVe siècle et du XVIIIe siècle dans sa forme actuelle.