Châteaux cathares : les citadelles du vertige

Publié le par Valérie Ferrer

On les appelle les châteaux cathares ou « Châteaux du Pays cathare ». Dressées sur les sommets du massif des Corbières telles des sentinelles entre ciel et terre, les citadelles du vertige défient le temps et racontent leur histoire. Une histoire qui puise ses racines au XIIe siècle et vient résonner aujourd'hui d'un nouvel écho. Du haut de leurs pierres séculaires, la Cité de Carcassonne et sept autres châteaux sont en lice pour une inscription au Patrimoine mondial de l'Unesco. Prêt pour un beau voyage... vertigineux ?

  • 1/8
    Château Cathare de Quéribus
    © Vincent Photo Département de l'Aude

    Quéribus

    S'élevant à 728 mètres, Quéribus domine aujourd'hui le village de Cucugnan, célèbre pour son curé dépeint par Alphonse Daudet et incarné par Fernandel.

  • 2/8
    Château Cathare de Peyrepertuse
    © Vincent Photo Département de l'Aude

    Peyrepertuse

    Le château de Peyrepertuse est aussi connu sous le nom de « Carcassonne Céleste » car il est le plus grand des châteaux appartenant aux « Cinq fils de Carcassonne » composés de Termes, Aguilar, Puilaurens et Quéribus. Pour la petite anecdote, sachez que Peyrepertuse signifie « pierre percée ».

  • 3/8
    Château du pays Cathare d'Aguilar
    © Vincent Photo Département de l'Aude

    Aguilar

    Aguilar et ses deux enceintes concentriques domine la plaine de Tuchan. C'est en 1262 que Louis IX intègre le château, dans le système des forteresses chargées de défendre la nouvelle frontière.

  • 4/8
    Château du pays Cathare de Termes
    © Vincent Photo Département de l'Aude

    Termes

    Une vue imprenable sur les Hautes-Corbières… Mentionné au XIème siècle, pris par Simon de Montfort en 1210, le château de Termes accueille une garnison royale en 1255 et est alors profondément réaménagé.

  • 5/8
    Château Cathare de Lastours
    © Vincent Photo Département de l'Aude

    Lastours

    Ce n'est pas un mais plusieurs châteaux qui forment Lastours. Importante seigneurie minière puis centre incontournable du catharisme, le site a vu les châteaux actuels s'élever à partir du XIIIème siècle.

  • 6/8
    Château du pays Cathare du Puilaurens
    © Vincent Photo Département de l'Aude

    Puilaurens

    Perché à 697 m au sommet d'une crête calcaire, Puilaurens a été érigé dans le dernier tiers du XIIIème siècle.

  • 7/8
    Château Cathare de Montségur
    © Vincent Photo Département de l'Aude

    Montségur

    Plus qu'un château, Montségur véhicule mythes et légendes. Ici, certains prétendent que le trésor des Cathares serait caché. D'autres le considèrent comme le château du Graal.

  • 8/8
    Château Cathare de Carcassonne
    © Vincent Photo Département de l'Aude

    Carcassonne

    Cité médiévale, Carcassonne fut un foyer cathare, une place forte royale et un grand centre de production textile.

    Les 8 châteaux du Pays cathare en lice

    Ils sont huit. Huit sublimes châteaux campés entre Aude et Ariège prétendant au sacre de l'Unesco. De la Cité de Carcassonne au château d'Aguilar en passant par ceux de Lastours, Montségur, Peyrepertuse, Puilaurens, Termes ou encore Quéribus, tous ont en commun une beauté imparable et une histoire exceptionnelle qui leur donnent une valeur universelle évidente. Nommés à tort châteaux du Pays cathare alors qu'aucun cathare n'y a jamais vécu, ils constituent l'une des premières constructions en série inspirées du modèle de fortifications promu par Philippe Auguste.

    Ligne de défense

    A l'issue de la croisade contre les Albigeois, le roi entend bien asseoir son pouvoir sur un territoire nouvellement conquis. Pour y arriver, est érigée en quelques décennies une série de sites défensifs dominant les vallées, épousant les reliefs accidentés. Leur mission est multiple. Eléments de défense face à la puissante couronne d'Aragon, ils surveillent la nouvelle frontière issue du traité de Corbeil signé en 1258.

    Chef de file: Carcassonne

    Vaisseau amiral de cet arsenal défensif, la Cité de Carcassonne. 52 tours, deux enceintes, 3 km de remparts… elle domine l'Aude, témoignant de 1 000 ans d'architecture et de 2 600 ans d'histoire. Occupé depuis le VIe siècle avant JC, le site vit s'édifier un château comtal au XIIe siècle. À chaque époque, ses remaniements. Si Philippe III le Hardi et Philippe IV le Bel, modernisèrent ses fortifications, c'est à Violet-le-Duc, qu'une restauration d'envergure est confiée en 1853. Imposante place forte, la cité a garanti la frontière entre la France et l'Aragon jusqu'au Traité des Pyrénées en 1659.

    Quéribus, Peyrepertuse, Montségur et les autres Véritables nids d'aigle, les châteaux offrent aujourd'hui leurs murs éventrés, leurs cours battues par les vents et leurs enceintes concentriques, aux pas des promeneurs épris de solitude et de vues à 360 °. Postes de guets parfaits pour surveiller les Corbières et la plaine du Roussillon, ces citadelles sont considérées contrairement aux châteaux des seigneurs locaux, comme des places isolées et difficiles d'accès abritant uniquement des garnisons. Certains connurent des histoires plus ou moins douloureuses. Montségur en est un exemple. Culminant à 1207 m, il abrita une communauté cathare qui résista pendant dix mois aux armées royales avant d'être détruit pour être reconstruit. Son allure actuelle incarne à elle seule le retour de l'autorité orthodoxe sur le pog de Montségur.

    Liste des autres châteaux Cathares :

    • Château de Durfort
    • Château de Miglos
    • Château de Niort
    • Château de Pieusse
    • Château de Roquefixade
    • Château d'Usson
    • Château d'Hautpoul
    • Château d'Arques
    • Château de Miramont
    • Château de Padern
    • Château de Puivert
    • Château de Saissac
    • Château de Villerouge-Thermenès

    Si vous avez aimé notre voyage aux pays des châteaux Cathares :

    Sujets associés