Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Reportages, photos, bons plans: partez à la découverte des régions françaises avec notre newsletter !
Votre email pour recevoir vos newsletters :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

Le Clos Lucé de Léonard

Par François Silvan
source : Détours en France n°170

Le Clos Lucé, à Amboise, est auréolé de la gloire de Léonard de Vinci (qui y réside à partir de 1517 et y meurt le 2 mai 1519). Avant de recevoir le maître, le Clos Lucé (qui s’appelait alors le manoir du Cloux) fut la résidence d’été des rois de France, sous l’impulsion de Charles VIII.

dt170_loire_clos_luce_fc.jpg

Le Clos Lucé

Des Italiens se rendent au Clos Lucé comme en pèlerinage pour célébrer Léonard de Vinci. Nous vous incitons à faire de même ! Superbement restauré par la famille Saint Bris, le château ne cesse de rajeunir, mettant à jour des éléments Renaissance – fresque peinte par un disciple du maître, sols... – que complète un ameublement d’époque. Prochaine étape, la reconstitution de l’atelier de Léonard prévue pour 2016. Dans les chambres, inaugurées en 2011, de Léonard et de l’érudite sœur de François Ier Marguerite de Navarre, qui vécut ici avec sa mère, la brillante Louise de Savoie, l’immersion au XVIe siècle est garantie. On voudrait emprunter le souterrain qui permettait à François Ier, dit-on, de rejoindre discrètement Léonard en son manoir. Deux expositions très complètes reconstituent la vie et l’œuvre du maître. Les enfants plébiscitent les machines manipulables reconstituées dans le parc de 8 hectares et les films d’animation expliquant leur fonctionnement. Dans les jardins arborés, de légers jets d’eau reproduisent l’effet du « sfumato », technique de peinture de Léonard de Vinci pour estomper les contours... Un détour indispensable.