Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Reportages, photos, bons plans: partez à la découverte des régions françaises avec notre newsletter !
Votre email pour recevoir vos newsletters :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

Les châteaux de Bretagne à visiter absolument !

Par Clio Bayle

L’ancrage médiéval est profond en Bretagne. En témoignent ses nombreux châteaux forts, aujourd’hui protégés au titre des Monuments historiques et construits par les ducs de Bretagne pour protéger leur territoire des appétits de leurs voisins français et anglais. Des châteaux plus tardifs, mais tout aussi remarquables, ponctuent également l’ancien duché. De quoi varier les plaisirs ! Découvrez notre sélection des 20 plus beaux châteaux de Bretagne.

Les châteaux du Finistère à visiter

 Le château de Kerjean (Saint-Vougay)

det_chateau-de-kerjean-dominique-dirou.jpg

C’est à la fin du XVIe siècle, époque faste pour le Finistère, que le luxueux château de Kerjean fut construit par une riche famille seigneuriale, les Barbier. Édifié dans le style Renaissance, selon la mode de l’époque, l’édifice était considéré par Louis XII comme l’une des plus belles demeures du Royaume, qu’il décrivit comme étant : « de si belle et si magnifique structure qu’elle serait digne de notre recueil et séjour si nos affaires nous y appelaient ».

Le château du Taureau (baie de Morlaix)

det_chateau_taureau_crtb-ac5585_le-gal-yannick.jpg

En plein cœur de l’une des plus belles baies de Bretagne, se dresse un gigantesque vaisseau de pierre. Construit au XVIe siècle pour protéger la ville des Anglais, puis restauré et agrandi par Vauban, le château du Taureau servit également de prison, puis de résidence secondaire, et même d’école de voile. Grâce à un vaste chantier de restauration, qui a duré de 1998 à 2006, le site a retrouvé son âme d’antan.

Le château de Brest, intégré à la forteresse Vauban 

det_tour-tanguy-brest_jacques-sierpinsky.jpg

C’est depuis la rade, ou les quais de la Penfeld (comme sur la photo, avec en premier plan la tour médiévale Tanguy), que l’on apprécie véritablement la majesté du château de Brest. Côté ville, sa présence est discrète. Dommage, car c’est l’un des rares édifices ayant survécu aux bombardements de 1944. Construit au IIIe siècle, remanié et fortifié plusieurs fois par Vauban, il accueille aujourd’hui le Musée de la Marine et la préfecture maritime.

Le château de Lanniron (Quimper)

det_chateau_lanniron_crtb-ad0106_guillaudeau-donatienne.jpg

Sur les rives de l’Odet, à Quimper, cette ancienne propriété des évêques de Cornouailles (jusqu’à la Révolution) est une véritable oasis dans la ville. Son château, dont l’on doit l’aspect actuel à Monsieur Emmanuel Calixte, gentilhomme anglais qui entreprit sa reconstruction en 1825, est entouré d’un vaste parc, d’un extraordinaire jardin à la française et de remarquables bassins, dont celui à marée « dit » de Neptune.

Le château de Trévarez

det_domaine-de-trevarez-le-chateau-fly-hd.jpg

Construit entre 1894 et 1906 par James de Kerjégu, riche politicien originaire de Trévarez, le château homonyme étonne par son allure éclectique, entre style victorien et néogothique. Sa couleur brique, associée au bleu sombre de sa toiture en ardoise, lui donne des allures presque vampiresques !

Les châteaux du Morbihan à visiter

Le château de Josselin

det_crtb_chateau_josselin_guillaudeau-donatienne.jpg

La monumentale forteresse mêlant avec finesse style médiéval et Renaissance qui s’élève sur les rives de l’Oust fut édifiée au XIVe siècle par Olivier de Clisson, grand connétable de France, à l’endroit de l’ancien château médiéval. De ces neuf tours originelles en subsistent encore quatre impressionnantes. Fait remarquable, il appartient depuis six siècles à la même famille, les Rohan, l’une des maisons les plus puissantes de Bretagne au Moyen-âge.

Le château de Trecesson (Campénéac)

det_crtb_chateau_trecesson_guillaudeau-donatienne.jpg

Avec sa silhouette angulaire et ses pierres sombres de schiste pourpre, le château de Trécesson, en bordure de la forêt de Brocéliande, dégage une aura à la fois inquiétante et mystérieuse. Les quelques légendes fantomatiques qui circulent sur son compte font de cet édifice bâti entre le XIVe et le XVe siècle un objet de fascination.

Le château de Suscinio (Sarzeau)

det_chateau_suscinio_c_morbihan_tourisme_eric_schaffner.jpg

Situé en plein milieu de la presqu’île de Rhuys, face à l’océan Atlantique, le château de Suscinio fut bâti entre le XIIIe et le XVe siècle. Presque entièrement détruit pendant la Révolution, le château a bénéficié d’une grande campagne de rénovation de la part du département du Morbihan.

Le château de Trédion

det_chateau_tredion_morbihan_tourisme_marc_schaffner.jpg

Propriété des Ducs de Bretagne, le château de Trédion, situé près de Vannes, fut bâti au milieu du XIVe siècle. On ne compte pas le nombre d’invités prestigieux qui foulèrent son parc, et qui vinrent chasser dans les vastes forêts l’entourent. Parmi les plus illustres personnages qui y firent une halte : François Ier et Catherine de Médicis.

La citadelle de Port-Louis

det_chateau_citadelle_port-louis_adobestock_234548064_web.jpg

Fleuron de l’architecture militaire, la citadelle de Port-Louis ferme l’accès à la rade de Lorient. Construite par les Espagnols, elle fut ensuite modifiée par les Français sous l’impulsion de Louis XIII. Malgré les apparences, on ne doit à Vauban que quelques édifices construits à l’intérieur et à une période antérieure. L’édifice abrite aujourd’hui le musée national de la Marine et le musée de la compagnie des Indes. 

Les châteaux d’Ille-et-Vilaine à visiter

Le château de Combourg

det_combourg-chateau-de-combourg-y.-gautier.jpg

Hanté, le château de Combourg ? C'est en tout cas ce que pensait la famille Chateaubriand. C’est dans cet austère château du XIe siècle, d’une beauté sévère, mais fascinante, que grandit le jeune François-René de Chateaubriand à la fin du XVIIIe siècle. C’est d’ailleurs à cette rencontre que l’on doit une partie de son l’œuvre de l’écrivain, dont les Mémoires d'outre-tombe. 

Le château de Fougères

det_hs_chateau_12_fougeres_is_muraille_achim_prill.jpg

C’est l’une des forteresses les plus vastes d’Europe. Treize tours, trois enceintes, deux hectares de fortifications… La puissance qui s’en dégage, a marqué les plus grands noms de la littérature française, Balzac, Chateaubriand, Victor Hugo, Julien Gracq… Le château de Fougères fait partie des Marches de Bretagne, ces châteaux bâtis pour protéger le duché du temps où il était indépendant des attaques de ses voisins, les Anglais et les Français.

Le château de Vitré

det_vitre-chateau-5-y.-gautier.jpg

Le plan triangulaire qui caractérise le château de Vitré est l’héritage d’une reconstruction effectuée par Robert Ier de Vitré au début du XIIIe siècle. Installé sur un éperon rocheux en plein cœur de la ville, le château abrite aujourd’hui l’hôtel de ville, ainsi qu’un musée qui retrace l’histoire de la cité.

Le château de Montmuran (Les Iffs)

det_les-iffs-chateau-de-montmuran-entree-yolaine-gautier.jpg

Construit en 1170 par le seigneur de Tinténiac, le château de Montmuran garde de cette époque son aspect médiéval et défensif. Deux des sept tours qui paraient alors l’édifice sont encore visibles. Ses atours classiques, eux, remontent au XVIIIe siècle, quand le château change de fonction pour devenir lieu de résidence. C’est aujourd’hui encore une résidence privée, mais qui se visite.

Le château de la Bourbansais (Pleugueneuc)

det_bourbansais_chateau_adobestock_41943812-web.jpg

Ce château du XVIe siècle, remanié au XVIIIe, a ceci d’étonnant qu’il accueille sur ses terres un parc zoologique. Après une visite de ses intérieurs, élégamment meublés selon les codes du siècle des Lumières, il est donc possible de changer d’ambiance et d’aller rendre visite aux quelque 400 animaux qui y vivent, mais pas sans un détour préalable par ses jardins à la française, et par son jardin potager, inspiré du « Potager du roi » de Versailles.

Les châteaux des Côtes-d’Armor à visiter 

Le château de Dinan

det_chateau_dinan_adobestock_165867020_web.jpg

Le Château de Dinan regroupe trois éléments réunis au XVIe siècle par le duc de Mercœur, gouverneur de Bretagne : la Porte du Guichet, porte méridionale de la ville depuis la fin du XIIIe siècle, la Tour de Coëtquen, tour d'artillerie édifiée à la fin du XVe siècle, et le donjon ducal, construit à la fin du XIVe siècle. L’ensemble fait partie de l’enceinte médiévale qui enserre la ville.

Le château de Tonquédec

det_crtb_chateau_tronquedec_begne-bernard-region-bretagne.jpg

À quelques kilomètres de Lannion, sur un éperon rocheux dominant la vallée du Léguer, se dresse un remarquable exemple de l’architecture militaire féodale. En partie en ruines, il garde toutefois un bel ensemble de constructions quasi-intactes, dont deux impressionnants donjons construits au début du XVe siècle, comme la plupart de son enceinte. Une partie plus tardive, datant du siècle suivant, est également visible. Quant au château primitif, détruit au XIVe siècle, il n’en reste que quelques vestiges qu’il est amusant d’essayer de repérer.

Le château de Bienassis (Erquy)

det_chateau_bienassis_adobestock_214848169_web.jpg

Ce château des XVe et XVIIe siècles, est un remarquable exemple de demeure seigneuriale. Il tient son nom de sa situation idéale, « biens sis », à la fois difficile à voir, et propice à surveiller un immense territoire. Transformé en prison pendant la Révolution, le château de Bienassis appartient depuis 1880 à la même famille, les Kerjegu.

Le Domaine départemental de la Roche-Jagu

det_chateau_roche-jagu_adobestock_189183735_web.jpg

Surplombant une boucle de la rivière du Trieux, au cœur du Trégor, se dresse l’impressionnante forteresse de la Roche-Jagu. L’édifice offre deux facettes bien distinctes au visiteur, une façade de type résidentiel, aux nombreuses ouvertures, et un profil beaucoup plus militaire. La bâtiment actuel date d’une reconstruction effectuée au XVe siècle, mais l'édifice primitif, une motte féodale progressivement transformée en forteresse de pierre, remonte au XIe siècle.

Le château de la Hunaudaye

det_chateau_hunaudaye_adobestock_162847459_web.jpg

À l’image du château de Tonquédec, le château fort de Hunaudaye a su garder toute sa majesté, malgré son état de ruines. Les constructions encore visibles aujourd’hui, le pont-levis, les cinq tours, les courtines, la cour intérieure, et quelques espaces de vie, remontent au XVe siècle, période durant laquelle il fut reconstruit suite aux ravages de la guerre de Succession de Bretagne.

Tags