Grotte, château, jardin... Que faire en Dordogne avec des enfants ?

Publié par Martine Carret  |  Mis à jour le

Motiver des enfants pour visiter châteaux et jardins, sites préhistoriques, grottes ou villages médiévaux peut parfois être compliqué. Mais dans le Périgord, jeune public et adolescents sont gâtés. Chaque site touristique rivalise d'ingéniosité pour séduire et retenir les enfants, quel que soit leur âge. Leur but? Qu'un séjour en vallée de Dordogne laisse aux familles de mémorables souvenirs.

Où partir en Dordogne en famille ?

Gouffre de Proumeyssac : une nacelle pour aventuriers

Le dimanche 10 mars 1907, Gabriel Galou, puisatier de son métier, descend au moyen de cordages dans un trou situé près de la commune d'Audrix. Il veut explorer cette excavation, source de bien des légendes, dont celle qui certifie que le trou et ses fumerolles abritent le diable. Il en ressort émerveillé par la découverte de stalactites et stalagmites. Les propriétaires du terrain décident alors de rentabiliser le site en installant une nacelle tractée par un cheval pour permettre à trois téméraires d'y descendre avec des flambeaux (reconstitution visible aujourd'hui). Les visites payantes démarrent dès l'été 1907. Aujourd'hui, le mécanisme est plus sécuritaire et sophistiqué. Emportant 11 personnes (dès l'âge de 4 ans), la descente en nacelle s'effectue dans le noir le plus profond, avant que la voûte de la salle ne s'éclaire, dans une féérie bleutée qui épouse les contours de la grotte (mapping). Progressivement, une véritable cathédrale de cristal se dévoile, avec ses concrétions dorées sculptées par les siècles. Le plancher de la nacelle tourne, ce qui offre une vision à 360°.
En sortant, les enfants peuvent batifoler dans un parc ludo-pédagogique : géologie mise en scène par un jeu de l'Oie grandeur nature, formation des concrétions avec un module animé par des mouvements d'eau, parcours de spéléologie à ciel ouvert...

À flanc de falaise, balades pour enfants à Marqueyssac 

Casqués, harnachés de baudriers, arrimés à une ligne de vie le long d'une paroi qui domine la vallée de la Dordogne à 100 mètres de hauteur, les plus de 8 ans mesurant + 1,30m s'élancent sur la via Ferrata des rapaces pour des activités sportives particulièrement spectaculaires. Poutres, prises, encorbellements et échelons sécurisés assurent leur progression durant 45 minutes sur le parcours sécurisé à flanc de falaise.

Encadrés par des moniteurs spécialisés, les plus de 6 ans s'essayent à l'escalade sur une voie aménagée. Dès 3 ans, les bambins peuvent se lancer à l'assaut d'un parcours-filet tendu dans un sous-bois ou jouer à cache-cache dans les maisons en bois suspendues dans les arbres. Des ateliers de bricolage sont également au menu pour donner forme à du bois ou d'autres matérieux. Une aire de jeux avec des statues en forme de gnomes qui sortent de terre égaie aussi le parcours de visite des jardins. Le prix d'entrée des jardins de Marqueyssac inclut ces diverses activités toute l'année et pas uniquement en saison estivale. À proximité, on ne rate pas Sarlat-de-la Canéda, "capitale du Périgord noir"

Des animations d'été dans les jardins d'Eyrignac

En pénétrant dans les jardins du manoir d'Eyrignac, des livrets de jeux sont remis aux enfants : explorateur, apprenti-jardinier et/ou jeu de piste pour partir à la recherche de créatures minuscules, les Bibolins. Dans l'un des livrets, une charade invite l'enfant à découvrir le mot ''topiaire'', qui désigne les sculptures végétales sculptées par la main de l'homme. Des questions incitent gentiment à la réflexion, sur le potager ou la roseraie. Une fois le livret rempli, l'enfant se voit remettre une récompense, un sachet de graines de trèfles à 4 feuilles. L'été, tous les lundis soirs, les visiteurs sont conviés à se vêtir de blanc des pieds à la tête, pour un pique-nique qui se déroule dans la roseraie, riche de 500 pieds de roses blanches. 

Que faire en Dordogne en été ?

Chasse au trésor en famille au château de Losse

Dans cette place forte du XIe siècle remaniée et transformée en logis Renaissance avec douves sèches et châtelet monumental se déroule une véritable chasse au trésor pour les 5-11 ans. Il s'agit de trouver le trésor caché par Jean II de Losse dans l'enceinte du château. Divers indices doivent conduire à cette découverte. Cette série d'énigmes amène les petits explorateurs dans les jardins, les fortifications, la tour d'Éperon, la charmille, la grande terrasse... S'ils trouvent le trésor, les enfants reçoivent une petite récompense. Un moment ludique, qui permet d'explorer divers lieux de la propriété sans lasser le jeune public.

Énigmes et activités dans le parc et le château d'Hautefort

Pour se balader dans le château d'Hautefort, sa cave, ses escaliers alambiqués, son parc paysager et ses buissons de buis, un livret de visite est proposé aux enfants. L'idée est de parcourir le domaine dans tous les coins à la manière d'un détective. Les énigmes à résoudre et les jeux apportent des réponses sur l'histoire de Hautefort et permettent de gagner un cadeau à la fin de la visite. En supplément (5€), sur réservation et selon les horaires disponibles, il est possible de confectionner un pain plat, le palet de Hautefort, cuit dans le four à pain du château. Une expérience à vivre en compagnie d'un boulanger. Enfin, sur réservation (payante), se déroulent les mercredis soirs d'été des visites théâtralisées, avec une vingtaine de figurants qui évoluent sur des musiques anciennes et des créations contemporaines.

Jeu de piste dans les jardins panoramiques de Limeuil

 

 

Avec son panorama plongeant sur la Dordogne, à la confluence de la Vézère, Limeuil fait partie de l'association Les Plus Beaux Villages de France. En haut du village, sur son éperon rocheux, ses jardins offrent une halte incomparable pour un week-end ou des vacances prolongées au bord de la Dordogne. Les enfants y sont plus que les bienvenus. L'association Au Fil du Temps qui gère le site a conçu les panneaux pédagogiques à leur attention autant qu'à celles des adultes. Un livret de jeux propose un cache-cache dans les jardins. Il faut par exemple dénicher la plante qui ''soigne les bleus'' dans le jardin des sorcières ou ouvrir une ''boite à odeurs'' pour trouver la plante qui a le ''super pouvoir'' de faire dormir. Un "escape game" est également proposé dans un livret, 11 énigmes avec des indices pour découvrir le nom de l'élixir que fabriquait le Dr Fernand Linarès, le créateur du jardin. Les férus de photographies pourront aussi participer à un concours photo thématique (faune, flore, panorama, land art, mise en scène...).