Les 10 plus beaux paysages à découvrir en Provence

Publié par Philippe Bourget  |  Mis à jour le

Irradiant sous le soleil méditerranéen, les terroirs provençaux incarnent un certain art de vivre, illustré par le décor de garrigue, de pierre calcaire et de villages aux ruelles de charme. En voiture, à pied ou à vélo, voici les dix territoires qui offrent les plus belles perspectives panoramiques et opportunités de photos. 

Le massif des Calanques, ultimes falaises sur mer

Ces calanques « de Marseille », plutôt que « de Cassis », ont une singularité : être une montagne dans la seconde ville de France ! Deux loisirs permettent d'apprécier le superbe décor calcaire plongeant brutalement en mer : le kayak, pour longer les parois abruptes et s'enfoncer dans les calanques, ces petits fjords à la mode méditerranéenne ; la randonnée sur les crêtes, afin de jouir de panoramas sublimes sur la Méditerranée. Le Parc national des Calanques est la meilleure porte d'entrée pour découvrir cette merveille de la nature. 

La montagne Sainte-Victoire, une "peinture" près d'Aix-en-Provence

Le plus beau profil de ce massif décharné dressé à l'est d'Aix-en-Provence apparait depuis la D17, au départ de la Cité du Roy René. Passé le village du Tholonet, les terres rouges chargées d'oxydes de fer tranchent avec l'exceptionnel escarpement gris de la montagne, d'aspect... préhistorique. La puissance minérale hypnotique de cette montagne (1 011 m), si souvent peinte par Cézanne, jaillit aussi lors de son ascension depuis le versant nord et le village de Vauvenargues. Le lieu des Bouches-du-Rhône mérite amplement son titre de Grand Site de France

Le Mont Ventoux, la sentinelle géante

Sans lui, la Provence ne serait pas tout à fait la même. Sommet isolé dominant le pays de Carpentras, visible depuis la vallée du Rhône, le Luberon ou les Baronnies, le Mont Ventoux a ce pouvoir captivant des montagnes sentinelles qui semblent régner sur leur territoire. À 1 909 m d'altitude, sa cime est peu commune : une couronne de pierraille blanchie, dépourvue de toute végétation, aux airs de neiges éternelles. Depuis la crête, récemment réaménagée, le vent et le vue déclenchent un irrépressible sentiment de griserie. 

La Camargue, les beaux secrets paysagers du marais

Le paysage des deltas a quelque chose de fascinant. Le ciel se confond avec l'eau, les repères s'estompent, la lumière éblouit. C'est exactement ce que l'on ressent en explorant la Camargue par les petites routes secondaires. À vélo, on se faufile le long des étangs, on longe les manades où paissent les taureaux noirs camarguais, on observe les chevaux blancs des gardians et, surtout, on profite des sites aménagés (Mas de la Capelière, Domaine de la Palissade…) pour observer les oiseaux, dont le flamant rose, roi de ce décor de plaine sauvage.  

Le Grand canyon du Verdon, l'ardent sillon des Alpes-de-Haute-Provence

Le plus grand canyon d'Europe n'a pas usurpé sa réputation. Tranchant à la frontière nord du Var le plateau calcaire sur des kilomètres, le Verdon passe des Alpes à la Provence en offrant des panoramas éblouissants. En voiture, impossible de manquer les points de vue depuis les belvédères de Meyreste, de l'Imbut, du Point Sublime… et les falaises élevées jusqu'à 700 m de haut. Vertige aussi en canoë, avec cette eau d'un bleu laiteux, et en randonnée, sur le mythique Sentier Martel. Le Verdon est un prodige de la nature !  

La vallée du Toulourenc, un « jardin » en Haute-Provence

Au pied du versant nord du Mont Ventoux, cette vallée à cheval entre Drôme provençale et Vaucluse conserve un air confidentiel en dehors de l'été. Sous le regard fier du « Géant de Provence », dont les pentes dévalent abruptement dans le vallon, la rivière aux vasques naturelles glisse dans des paysages champêtres émaillés de villages « oubliés », Veaux, Saint-Léger-du-Ventoux, Brantes, Savoillans, Reilhanette… Brantes est le plus beau : depuis ce village éperon perché au dessus de la vallée, la vue sur le Ventoux est sublime. 

La montagne de Lure, un "tableau" au plus près du ciel…

Parfois, l'hiver, son sommet se couvre de neige. Montagne-relais entre les Alpes et la Provence, elle domine le territoire de Forcalquier, depuis lequel la vue s'ouvre, superbe, sur ses versants boisés. À 1 825 m d'altitude, cette réserve de biosphère de l'UNESCO accueille une faune et une flore rare et ses sentiers se prêtent à des balades panoramiques inédites. On croisera de splendides bergeries en pierres sèches, des hameaux abandonnés, des combes et des vallées perchées, sous le ciel bleu incandescent de Haute-Provence. 

Le plateau de Valensole, au royaume de la lavande

Vaste étendue posée à 600 m d'altitude, entre les vallées du Verdon et de la Durance, le plateau de Valensole domine fièrement les montagnes des Alpes-de-Haute-Provence. Surtout, ce plateau de 800 km² est connu des touristes du monde entier pour ses magnifiques champs de lavande étendus à perte de vue, à découvrir lors de la floraison de la plante entre mai et juillet, mois de la récolte. Egalement « grenier à blé » du territoire, le plateau abrite des cultures d'amandiers et d'oliviers, conférant à cette plate-forme altière un caractère très provençal, sur fond de Préalpes en arrière-plan. 

Les Dentelles de Montmirail, l'image d'un massif ciselé

Au nord du Vaucluse, près d'Orange, ce massif calcaire découpé en parois abruptes, éminences et plans inclinés acérés est un écrin de géologie dans lequel se nichent d'adorables villages groupés aux toits de tuiles. Une certaine idée de la Provence se cache dans ce décor âpre de garrigue, égayés par les parcelles de vignes de vignobles réputés des Côtes du Rhône, Vacqueyras, Gigondas, Sablet, Séguret, Suzette… Hormis les balades routières, on appréciera les multiples possibilités de randonnées pédestres et d'escalade.  

Les Alpilles, la grande lumière du Sud

Englobé dans le Parc naturel régional des Alpilles, ce chainon de collines calcaires des Bouches-du-Rhône déploie ses reliefs déchiquetés dans les mailles desquels prospèrent de superbes domaines viticoles et oléicoles. Presque confondu avec la roche, le village des Baux-de-Provence incarne ce territoire de pleine nature et de patrimoine, refuge de people qui viennent chercher soleil et intimité, loin de la Côte d'Azur. Paradis des randonneurs et des cyclistes, les petites routes et les chemins livrent à chaque instant des paysages ardents et lumineux.