Les 5 spécialités culinaires du Morbihan

Par Aurélie Tiercin

Au sud de la Bretagne, quelques spécialités gourmandes font le bonheur des connaisseurs. Amateurs de mets salés ou plutôt de douceurs sucrées, vous trouverez forcément votre bonheur dans ce département !

L’andouille de Guémené

Andouille de Guéméné

Depuis le XVIIIe siècle, une charcuterie fait la renommée de la Bretagne : l’andouille. De nombreuses villes bretonnes ont la leur mais c’est la recette et le savoir-faire de la ville de Guémené-sur-Scorff qui tire son épingle du jeu grâce à une appellation liée à son lieu de fabrication.
Depuis 1994, une confrérie assure la promotion de l’andouille artisanale du terroir et organise une fête à la fin du mois d’août pour la célébrer.

Guémené-sur-Scorff, capitale de l’andouille bretonne

A Guémené-sur-Scorff, l’andouille se prépare sous des codes bien précis qui la rendent unique. Composée de chaudins (gros intestins du porc) disposés en cercles concentriques, elle est fumée,  séchée puis cuite dans un bouillon durant 3 à 4 h avant d’être dégustée à l’apéritif ou sur une galette.
www.andouille-guemene.com

Les conserves de poissons de La Belle-Iloise

Sardines la Belle Iloise

A proximité du port de pêche de Quiberon, les poissons frais sont cuisinés dans la conserverie la Belle-Iloise selon un savoir-faire unique et une grande qualité de produits. Sardines, thons, maquereaux sont mis en boîte en filet, mais aussi transformés en soupes, rillettes ou encore en plats préparés pour mettre en valeur, dans de savoureuses recettes, les richesses de la mer. Il est possible de visiter l’usine et de découvrir tous les secrets de fabrication de ces conserves de manière ludique et pédagogique.

La Belle-Iloise, une affaire de famille

C’est en 1932, dans le plus grand port sardinier de France, que le pêcheur Georges Hilliet crée une conserverie de poisson à Quiberon. C’est aujourd’hui sa petite-fille qui dirige l’entreprise, proposant sans cesse de nouvelles recettes en respectant la tradition mise en place il y a plus de 80 ans, dans les premiers magasins de vente directe.
www.labelleiloise.fr

Les niniches de Quiberon

Niniches de Quiberon

Derrière ce petit nom se cachent des sucettes de toutes les couleurs, de forme cylindrique, créées en 1946 par Yvonne et Raymond Audebert à Quiberon, élues Meilleur Bonbon de France et référencées au patrimoine culinaire de France. Aux fruits ou au caramel, à l'origine, les niniches se déclinent aujourd’hui autour d’une cinquantaine de saveurs à la Maison Armorine, présente depuis 3 générations.

Le salidou, l’autre trésor de la Maison Armorine

Outre les fameuse niniches, la Maison Armorine met à l’honneur le caramel au beurre salé avec la gamme Salidou. En bonbon, en crème ou même en liqueur, les raisons ne manquent pas de se régaler de ces douceurs sucrées.
www.maison-armorine.com

Le gâteau breton

Gâteau Breton

En Bretagne, il y a les galettes et les palets bretons, le kouign amann… et le gâteau breton ! Née dans le pays de Lorient cette pâtisserie, qui se conservait parfaitement dans le temps, accompagnait les marins lors de leur longue campagne en mer ou lors des cérémonies de pardons. Nature ou fourré aux pruneaux, le gâteau breton porte en lui les saveurs de la région avec sa pâte sablée au bon goût de beurre demi-sel. Une spécialité à ne pas louper !

La recette du gâteau breton

  • 200 g de beurre demi-sel
  • 250 g de farine
  • 250 de sucre cristal
  • 5 jaunes d’œufs + 1 jaune d’œuf pour la décoration

Sur un plan de travail, mélanger la farine et le sucre.
Incorporer à la main le beurre, en douceur et avec légèreté, puis ajouter les jaunes d’œuf un par un et pétrir sans trop travailler.
Verser dans un moule beurré et laisser reposer au moins 24 h.
Avant de mettre au four, badigeonner le gâteau au pinceau avec le dernier jaune d’œuf et dessiner avec une fourchette le dessus de losanges réguliers.
Enfourner dans un four à 160 °C et laisser cuire 45 minutes en surveillant la cuisson.

Cette recette (la vraie !) provient de la Confrérie du Gâteau Breton gateaubreton.wordpress.com

La tome de Rhuys

Tome de Rhuys

Il n’y pas qu’en pays montagneux que l’on trouve de la tome, dans le Morbihan c’est également possible ! A Sarzeau, depuis le début des années 2000, Isabelle et Gurvan Bourvellec produisent leur fromage à base du lait de petites vaches bretonnes pie-noirs élevées en plein cœur du Golfe du Morbihan. Récompensée par une médaille d’argent en 2009 au concours agricole, la tome est produite et vendue à la Ferme Fromagère de Suscinio, avec de nombreux autres produits frais tels que du fromage blanc, de la crème fraîche ou encore du beurre demi-sel.
www.tomederhuys.fr

La presqu’île de Rhuys, territoire gourmand

En Presqu’île de Rhuys, une association a vu le jour regroupant de 5 producteurs locaux dans un souci de valorisation du terroir, du savoir-faire et de mise en valeur des produits. En compagnie de la Ferme Fromagère de Suscinio, on retrouve le Fumage d’Arzon, la Maison du Cidre, les Viviers de Banastère et la Biscuiterie des Vénètes. Produits en Rhuys, un vrai vivier de douces saveurs !
www.produits-en-rhuys.fr