Le top 20 des plus beaux ports français

Par Clio Bayle
Publié le 21/09/2015

Manche, Atlantique, Méditerranée. La France métropolitaine compte presque  6.000 kms de côtes. De quoi abriter mille petits ports de plaisance, de pêche et quelques grands ports industriels. La rédac' a voté pour ses préférés. Voici notre classement des plus beaux, des plus charmants ou des plus extraordinaires.

1 - Le port de Barfleur - Manche (Basse- Normandie)

Port de BarfleurMorte-eau dans le port d’échouage de Barfleur. Il se vide et se remplit au rythme métronomique de la marée. Les bateaux de pêche professionnels reposent sur leurs béquilles, tandis que les plus petites unités sont couchées sur le flanc. Jadis havre prisé des Romains, puis des Vikings, avant de devenir le plus important port du Cotentin au Moyen Âge – grâce aux ducs de Normandie, alors possesseurs du royaume d’Angleterre –, Barfleur se partage aujourd’hui entre une activité touristique et une vocation de pêche. Les « mouliers » et les caseyeurs voisinent avec les plaisanciers.

2 - Le port de Menton - Alpes-Maritimes (PACA)

Port de Menton216 jours de soleil par an. Qui dit mieux ? Juste avant la frontière italienne, la Côte d'Azur nous réserve un ultime joyau : Menton. La ville essaime les maisons colorées entre mer et montagne, mariant style baroque et Belle Époque, jardins paysagers et ruelles médiévales. Vues du vieux port, les maisons évoquent un panier rempli d'oranges, de mandarines... Et de citrons !  Une analogie parfaitement appropriée pour la capitale du citron.

La Fête du Citron

Au programme de cette manifestation phare de la Côte d'Azur : fanfares, saltimbanques, chars et agrûmes à tous les étages !

Voir  aussi : Tous à Menton pour la Fête du Citron

3 - Le port de La Rochelle - Charente-Maritime (Poitou-Charentes)

Port de La RochelleLe chenal de l'avant-port, entre la tour Saint-Nicolas (à droite) et la tour de la Chaîne (à gauche). Certainement l'une des entrées de ports les plus impressionnantes du monde. Cet imposant ensemble médiéval servait à la défense de la ville. La tour de la Chaîne tire d'ailleurs son nom de la colossale chaîne qui était tendue, 19 heures sonnées à la Grosse Horloge, à l'entrée du port, afin de se protéger des trafics et attaques nocturnes. Une troisième tour (à gauche ci-dessous), la tour de la Lanterne se trouve un peu en retrait de l'entrée du port.  La vue depuis chacune des tours, offre un panorama exceptionnel sur la ville, le vieux port et à l'horizon le fort Boyard et les îles d'Aix, Oléron et Ré.

Port de la La Rochelle

4 - Les 3 ports de Douarnenez - Finistère (Bretagne)

Port de DouarnenezLe vieux port du Rosmeur (photo), le Port-Rhu et le port de pêche. La ville de Douarnenez compte trois ports. Pas étonnant quand on sait que son histoire est intimement liée à la mer et notamment à l'épopée de la sardine. Son site naturel des Plomarc'h,  situé à quelques pas du port du Rosmeur abrite un des plus importants sites archéologiques industriels gallo-romain du nord de l'Europe. C'est là qu'il y a 2 000 ans, était produit le garum, un condiment à base de sardines, de saumure et d'aromates. Très appréciée dans l'Empire romain, il semble qu'il servait d'assaisonnement à toutes sortes de plats et était  assez proche en goût du nuoc-mâm.

Le festival Temps fête

Pendant son festival maritime, Douarnenez accueille bateaux traditionnels (voir photo) et spectacles, pendant 6 jours.
En 2016, l'évènement aura lieu du 19 au 24 juillet  au Port du Rosmeur.

5 - Le port de Honfleur - Calvados (Basse-Normandie)

Port de HonfleurLe cœur de ville, c'est « l’Enclos ». Murailles et fossés en eau ont disparu, mais pour le reste, rien a changé ou presque depuis les XVIIe et XVIIIe siècles. Les quais bordant le Vieux Bassin sont peuplés de galeries de peinture. Ci-dessus, le quai Sainte-Catherine. Les hautes et étroites maisons composent un ensemble architectural peu banal. Érigées sur l'ancienne contrescarpe du fossé du XVIIe siècle, elles présentent une importante différence de niveau entre le côté quai et, à l'arrière, la rue du Dauphin.

6 - Le port de Collioure - Pyrénées-Orientales (Languedoc-Roussillon)

Port de CollioureLe village de Collioure affiche une harmonie rare. La petite baie, soulignée par le château et l’ancien phare fortifié, devenu clocher d’église, ne se contente pas d’abriter des barques catalanes et des plages bondées durant l’été. Elle protège aussi un noyau villageois aux maisons pastel, des rues hautes et basses à balcons fleuris, battues par la tramontane et la marinade, témoins d’une activité jadis florissante : la pêche aux anchois. L’intimité méditerranéenne du village ne pouvait pas échapper aux artistes. Dans le sillage de Paul Signac, Matisse, Derain, Max Jacob, Dufy et tant d’autres débarquent à Collioure dès le début du XXe siècle. Ils sont subjugués par la couleur, au point que Matisse et Derain y inventeront, l’été 1905, le fauvisme, art pictural défini par sa « violence » chromatique.

7 - Le port de plaisance de Calvi - Haute-Corse (Corse)

port de plaisance de CalviGolfe cerclé de montagnes, plage de sable blanc de 5 kilomètres, marine et port de plaisance protégés par la fameuse citadelle , Calvi se présente comme un bijou dans son écrin. Autour du port de plaisance – le plus important de l'île avec 450 postes à quai, se concentre l'animation estivale et nocturne de la ville. Le quai Landry, avec ses terrasses de cafés, de restaurants et ses boutiques, tranche avec les ruelles paisibles qui montent à la citadelle.

8 - Le Vieux-Port de Marseille - Bouches-du-Rhône (PACA)

Le Vieux Port à MarseilleDepuis une vingtaine d'années, Euroméditérranée remodèle la façade maritime et la cité a remporté le titre très envié de « capitale européenne de l'année 2013 ». De gigantesques travaux se sont déployés depuis la Joliette jusqu'au Vieux-Port ont transformé la façade maritime de Marseille, rendant aux Marseillais ce bout de littoral collé au centre-ville. Entre le Fort Saint-Jean, forteresse emblématique de la ville, et le fameux MuCEM, une passerelle aérienne relie désormais symboliquement le passé à l'avenir. Quant au Vieux-Port lui-même, ses quais, depuis la mairie, côté Rive-Nord, jusqu’à la place aux Huiles, Rive-Neuve ont été entièrement rénovés. Une large promenade semi-piétonnière, pavée de granit et ornementée d’éclairages soignés symbolisant de grands mâts de voiliers rend la promenade autour du port fort agréable.

9 - Le Miroir aux Oiseaux de Martigues - Bouches-du-Rhône (PACA)

Port de MartiguesMartigues est naturellement gâtée par la géographie. En trois quartiers distincts Ferrières, l’Île, Jonquières – elle s’ouvre tant du côté Camargue que vers la Côte Bleue. Si elle n’est plus le paisible village de pêcheurs d’autrefois – Martigues a su préserver son charme de gros village lacustre. Dans le quartier de l’Île, le Miroir aux oiseaux constitue un décor urbain enchanteur. C'est là que le canal Saint-Sébastien rencontre celui de Galliffet, pour rejoindre ensuite l'étang ou la mer. Ce splendide point d'eau, décoré d'une flottille de pointus aux voiles latines et bordé par de vieilles demeures de pêcheurs en plein centre-ville, est un véritable tableau de maître, classé depuis 1942.

10 - Port-Racine - le plus petit port de France - Manche (Basse-Normandie)

Port Racine - le plus petit port de FrancePort-Racine, autoproclamé plus petit port de France ( 800m2 de superficie) se situe entre Saint-Germain-des-Vaux et Omonville-la-Rogue. Sur cette portion du cap de la Hague, l'atmosphère se fait quasi-balnéaire. Les maisons s'entourent de jardinets, des boules d'hortensias mauves surlignent les clôtures réveillant le gris du granit. La côte arbore alors des airs irlandais. C'est là qu'au revers d'une colline surgit ce petit port de poche. Les 27 bateaux de pecqueus (« pêcheurs ») dodelinent du mât, amarrés par des cordages suspendus.

11 - Le port de Ciboure - Pyrénées-Atlantiques (Aquitaine)

Port de Saint-Jean-de-LuzSi la baleine et la morue ont fait le bonheur du port de Saint-Jean-de-Luz - Ciboure , le thon et d'autres espèces continuent de nourrir les marins et la pêche tient toujours une place essentielle dans le premier port de pêche basque français. Près dune centaine de marins et une quarantaine de navires sont rattachés au port. Tout ou partie de leur prise sont vendues à la criée de Ciboure. Plus de 90 espèces sont pêchées chaque année, aux premiers rang desquelles on trouve les merlus, thons germons et maquereaux.

12 - Le port du Havre : le mammouth des ports marchands français - Seine-Maritime (Haute-Normandie)

Le port du HavreSur la rose des vents des ports, Le Havre occupe une place de choix. Il y a près de 10 ans, Port 2000 voit le jour. Ce port marchand en eau profonde ultramoderne est le premier port à conteneurs de France, capable d'accueillir les plus grands navires du monde.

Une cité, une inscription en béton

La cité se structure autour du centre-ville, de la mer et du port. Une trame orthogonale organise la cité en îlots réguliers. Tout en béton, qui plus est apparent... Un tour, le nez en l'air, suffit pourtant à se convaincre de l'esthétisme moderne du Havre. Avant, on disait du Havre que c'était une ville grise, triste et froide. Depuis, l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco est passée par là, consacrant en 2005 l'architecture de la reconstruction signée du maître du béton armé Auguste Perret.

13 - Le port de Saint-Tropez - Var (PACA)

Port de Saint-TropezSi Saint-Trop' attire près de 6 millions de visiteurs annuels, le village n'en est pas pour autant dénaturé. Le spectacle qu'offre le vieux port écarte d'emblée cette idée. Les façades pastel des maisons composent un charmant tableau que ne parvient pas à gâcher l'alignement des yachts rutilants. Pour ceux que le luxe ostentatoire dérange, direction les ruelles du vieux port où, surprise, le silence se fait, même l'été.

14 - La Pointe Courte à Sète - Hérault (Languedoc-Roussillon)

Pointe Courte à SèteMonde à part, village dans la ville, le quartier de la Pointe-Courte donne sur l’étang de Thau. Ce quartier n'était à l'origine constitué que de cabanes de pêcheurs, construites de façon anarchique, même pas reconnues officiellement par la municipalité. Si des petites maisons à un étage ont remplacé une à une les vieilles cabanes, la Pointe-Courte a conservé son état sauvage au bord de l'étang, avec un alignement de cabanons de pêcheurs faits de bric et de broc.

Un quartier mythique

Le quartier est devenu quasi mythique depuis que la cinéaste Agnès Varda lui consacra un film éponyme en 1954, considéré comme annonciateur de la Nouvelle Vague. Mais qu'a-t-il donc, cet endroit, pour exacerber autant l'imaginaire ? Agnès Varda fut, dit-elle, fascinée par «la lumière écrasante» de ce « quartier insolite ».

Voir aussi : La Pointe Courte à Sète : terre mythique

15 - Le port de Paimpol - Côtes-d'Armor (Bretagne)

Port de PaimpolL'image historique du port de Paimpol souffre d'une vision un peu réductrice, entretenue par des œuvres comme La Paimpolaise de Théodore Botrel et le Pêcheur d'Islande de Pierre Loti. Le port costarmoricain cache bien d'autres aspects que celui de port funeste, d'où nombre de marins prirent la mer pour ne jamais en revenir. Pour connaître le Paimpol authentique, la meilleure des manières est encore d'y venir pendant le Festival du chant marin. Crée pour entretenir la tradition des chants qui servaient autrefois à rythmer les manœuvres faires à la force des bras, il a élargi son cadre pour devenir aussi le Festival des musiques des mers du monde.

Le Festival du chant marin

Toutes les années impaires à la mi-août, Paimpol accueille une flottille de voiliers anciens qui servent de support maritime au festival où nombre de spectacles se tiennent dans le port, les bateaux servant de scène.

16 - Le Port-Olona, Les Sables-d'Olonne - Vendée (Pays de la Loire)

Port Olona, Sables d'OlonneEn 1979, avec le développement de la plaisance, la ville décide la construction d'un port dédié aux bateaux de plaisance. Depuis 1988 et le doublement de sa capacité pour atteindre 1100 places, Port-Olona  est le plus grand port de plaisance de Vendée. Il est notamment connu pour être le port d'accueil de grandes courses nautiques comme le Vendée Globe. Au premier plan, une flottille d'Olonnois, petits voiliers traditionnels des Sables d'Olonne pour la pêche côtière à la sardine.

17 - Le port de Sanary-sur-Mer - Var (PACA)

Port de Sanary-sur-merEntretenus avec le plus grand soin, les pointus de Sanary-sur-Mer, barques de pêche, attirent tous les amoureux de voile traditionnelle méditerranéenne. À voir ces adorables barques, l'appel du large vous prend ! Elles occupent le quai d'honneur du port de Sanary. En arrière-plan, on aperçoit le clocher de l'église Saint-Nazaire.

18 - N°1 des ports de pêche en France : Le port de Boulogne-sur-Mer - Pas-de-Calais (Nord-Pas-de-Calais)

Port de Boulogne-sur-MerPrès de 150 bateaux de pêche sont rattachés au port de Boulogne-sur-Mer, faisant de cette véritable plaque tournante du marché international de la pêche, le premier port de pêche français. Son charme est certes plus industriel mais les amateurs de grands ports marchands ne peuvent qu'admirer ce grand port du Nord-Pas-de-Calais.

19 - Le port de pêche d'Ajaccio - Corse-du-Sud (Corse)

Port de pêche d'AjaccioSi la Corse était un puzzle, Ajaccio en serait la pièce la plus colorée. C'est sur ces rivages que de riches touristes européens, séduits par la douceur du climat ajaccien, venaient en villégiature dès la seconde moitié du XIXe siècle. Henri Matisse séjourna dans la ville en 1898. Ébloui par la lumière corse, le maître du fauvisme peignit ici une cinquantaine de tableaux. Le port de pêche Tino-Rossi et le quai Napoléon : les deux célébrités de la ville réunies ! Barques et filets rouges composent un tableau charmant, même si les pêcheurs de langoustes et de corail se comptent désormais sur les doigts de la main.

20 (ex aequo) - Port-Grimaud dans le Golfe de Saint-Tropez - Var (PACA)

port grimaudVillage artificiel imaginé dans les années 1960 par l'architecte alsacien François Spoerry, Port-Grimaud ne ressemble en rien à son jumeau, Grimaud, village perché 6 petits kilomètres plus loin. L'idée de départ était de construire un lieu de vie où il serait possible d'amarrer son bateau devant sa maison. D'inspiration vénitienne et provençale, l'architecture de cette cité idéale est un incroyable mélange où chaque maison est unique et colorée. On se croirait en Grèce, en Louisiane et à Portofino tout à la fois. Artificiel ? Bien sûr, mais l'ensemble réussit à avoir un cachet fou, bien loin du kitsch d'un parc Disney.

20 (ex aequo) - N°1 des ports de plaisance d'Europe : Port-Camargue - Gard (Languedoc-Roussillon)

Port CamargueLe port de Port Camargue est quasiment une ville sur l'eau !  Construit en 1969, sa forme inédite s'apprécie mieux vue du ciel. Il accueille près de 5 000 bateaux à l'année. Des places très chères puisqu'il faut parfois attendre jusqu'à 10 ans pour espérer avoir une place à l'année. On ne peut s'empêcher de penser à Port-Grimaud en voyant le village d'en haut. Ici aussi, toutes les habitations sont construites de manière à faire face à la mer.