Les 10 plus beaux châteaux d'Auvergne

Publié par Martine Carret  |  Mis à jour le

Moins célèbres que les châteaux de la Loire, les forteresses érigées dans les monts d'Auvergne, que ce soit dans l'Allier (03), le Cantal (15), la Haute-Loire (43) ou le Puy-de-Dôme (63) sont pourtant dignes du plus haut intérêt. Edifices médiévaux bâtis sur des éperons rocheux ou châteaux plus récents conjuguent une variété d'architectures et de paysages (plaines, hauts-plateaux, montagnes, volcans) que nous vous proposons de visiter. 

Château d'Anjony (15), l'imposante beauté de 4 tours médiévales

En pierre de lave, cette forteresse militaire inspirée du Château de Vincennes domine la vallée  encaissée de la Doire dans le Cantal depuis 1430. Son donjon de 35 mètres est composé de 4 tours d'angle circulaires coiffées de toitures en poivrière. Il fut construit par Louis d'Anjony, compagnon de Jeanne d'Arc, à qui le roi Charles VII avait confié la mission de représenter l'autorité royale. Au XVIIIe siècle, une aile indépendante et des communs en basalte et toits de lauzes furent ajoutés. Spectaculaire, ce château d'Auvergne, qui n'a jamais été attaqué ni vandalisé, est toujours propriété des descendants de la famille d'Anjony. Situé dans le village de Tournemire, à 25 km au sud de Salers, il se visite de février à mi-novembre. Ses fresques sont célèbres.

Château La Palice (03), l'architecture au fil des siècles   

Imaginez une forteresse, appartenant depuis près de 600 ans à une même famille au sommet d'une petite colline qui domine la vallée de la Besbre. Revivez les étapes architecturales qui ont présidé à la construction de cet édifice : tours et courtines féodales, chapelle gothique, logis Renaissance en briques roses, communs à la mode bourbonnaise. L'intérieur renferme des trésors : tapisseries, plafond sculpté œuvre d'artisans italiens de la Renaissance, composé de compartiments ou « caissons » en forme de losanges à pendentifs rehaussés d'or et de couleurs. Ponctué d'étangs et serti d'arbres centenaires, le parc est en accès libre. Visites guidées du château du mercredi au lundi, du 1er avril au 1er novembre. Le village de Lapalisse est facilement accessible via la fameuse Nationale 7.

Château de Val (15), à fleur d'eau

Il aurait dû être englouti en 1952, lors de l'inauguration du barrage de Bort-les-Orgues. Les pierres ont finalement survécu, même si ses propriétaires avaient entre temps été expropriés. C'est par une jetée que l'on accède à cette forteresse datant des XIV-XVe siècles, dont les 4 tourelles se reflètent désormais dans le lac artificiel. Le château ayant été vidé de ses meubles, il a été redécoré dans le style milieu XIXe. Au 2e étage, se déroulent régulièrement des expositions. Animations et jeux pour enfants ponctuent les visites. Entre fin avril et fin novembre, cour et chapelle Saint-Blaise sont en accès libre. La visite de l'intérieur est payante. Aucun animal n'est autorisé.

Château de Lespinasse (43), la sagesse d'un millénaire

Poulie du pont-levis, mâchicoulis, fondations de la vieille tour ronde du XIIe siècle sont encore observables, tout comme les canalisations de la villa gallo-romaine Spinatia (les épines) érigée en 924. L'essentiel de l'édifice actuel date du XVe siècle, avec les deux tours circulaires d'enceinte réunies par le corps de logis. De l'extérieur, sa forme tarabiscotée, ses échauguettes et ses tourelles en poivrière témoignent parfaitement des aménagements effectués au cours des siècles. Les salles d'apparat se visitent, le mobilier ayant lui aussi traversé les époques, étoffé au fil des générations par les différents propriétaires. Le panorama s'ouvre sur les monts du Cantal et du Livradois.Le parc est classé Natura 2000 pour protéger des espèces de papillons et de chauves-souris en voie de disparition. 

Château d'Aulteribe (63), un remaniement romantique 

Avec son plan polygonal et ses salles qui s'articulent autour d'une petite cour intérieure, le château d'Aulteribe à Sermentizon surprend par son architecture tarabiscotée, hautes tours blanches voisinant avec des façades en pierre sombre. En plein cœur du Livradois-Forez, il trône sur un promontoire au-dessus d'un ravin. Profondément remanié au fil des siècles, passant d'un château médiéval fortifié à une maison de plaisance XIXe, il vaut le détour pour ses fabuleuses collections de meubles, ses marqueteries, ses objets d'art, ses livres et ses toiles. On y découvre aussi de multiples souvenirs de voyages exotiques, Afrique et Orient. Les collections sont si précieuses et intéressantes que depuis 1999, le château accueille une formation professionnelle en ébénisterie d'art. Visites accompagnées toute l'année, réservation conseillée.

Château de Bourbon (03), la naissance d'une dynastie

Sur son rocher qui domine la ville de Bourbon-l'Archambault, le château de Bourbon étire ses vestiges, dont trois tours et des courtines. Ce n'est pas tant le bâtiment lui-même qui suscite l'intérêt, mais l'histoire de cette place forte. Elle a vu naître la maison capétienne de Bourbon qui a donné à la France des rois mythiques, dont Henri IV et Louis XIV. Ce fief médiéval symbolise la puissance d'une famille seigneuriale de province qui s'est hissée aux plus hautes charges de France. C'est ce récit que distillent toute l'année les guides au fil d'une balade qui emporte les visiteurs en haut de deux des trois tours qui dominent la vallée de la Burge. 

Château de Murol (63), une vue époustouflante

Au cœur du Puy-de-Dôme, sa vue sur le Puy de Sancy en laisse pantois plus d'un. Erigé entre le XIe et le XIIe  siècles, on comprend immédiatement que cette forteresse  avait vocation à défendre un carrefour de trois routes importantes. Bâti à 1 050m d'altitude, au sommet d'un promontoire basaltique, les vieilles pierres du château de Murol, racontent inlassablement la vie de Guillaume II de Murol, seigneur des lieux en 1423, dont la vie quotidienne a été reconstituée dans toute les pièces. Le château est ouvert tous les jours, sauf le 14 juillet. Les visites sont guidés par du personnel en costumes d'époque, ce qui ravit enfants et parents. 

Château de Bouzols (43), une imposante présence en Haute-Loire

Ce vaste ensemble architectural médiéval a été sauvé de la ruine et du délabrement fin XIXe début XXe siècle. A 10 kilomètres au sud de la ville du Puy-en-Velay, le château de Bouzols en Haute-Loire constitue un site historique d'envergure, avec une enceinte extérieure qui en impose. A 800 mètres d'altitude, l'édifice érigé sur un piton volcanique (neck) permettait de surveiller le cours de la Loire et les accès au Puy. Ecuries, terrasses, citadelle, salles de réception et chapelle Saint-Eustache se visitent (1h) avec un guide, durant juillet et août. Le chemin circulaire qui entoure la forteresse est en accès libre de 10h30 à 18h aux mêmes périodes. Il offre au regard un superbe panorama.

Château d'Auzers (15), une seul famille depuis 659 ans

Construit entre 1470 et 1510, le château d'Auzers se compose d'un grand corps de logis de trois tours, de chemins de ronde, d'échauguettes. Remanié au XVIe siècle, classé Monument historique depuis 1983, il a traversé les siècles paisiblement, restant propriété de la même famille. Dans cette demeure vivante, habitée, familiale, subsistent une petite table en marqueterie offerte par Marie Antoinette, des souvenirs du comte de Chambord, une chambre Empire cadeau de Napoléon, un superbe oratoire, des toiles et une collection de soldats de plomb. Les hôtes ponctuent la visite d'anecdotes sur l'histoire de l'Auvergne et organisent de nombreuses animations tout au long de la saison (chasse au trésor, oeufs de Pâques, Fête des Mères...). Ouverture entre Pâques et la Toussaint.

Château du Sailhant (15), un doyen indestructible

De tous les châteaux d'Auvergne, rares sont ceux qui peuvent s'enorgueillir d'afficher un passé vieux de 1000 ans. Le Château du Sailhant est un de ceux-là, un château-fort survivant de l'époque médiévale, Confortablement juché sur son promontoire basaltique, il n'est accessible que d'un seul côté (au nord) via des douves et un pont. Ses murs et ses sept tours sont en pierre volcanique, ses toits en lauze. Entièrement restauré et meublé, il se visite du 1er avril au 30 septembre, et pendant les vacances de la Toussaint. Une promenade à travers mille ans d'Histoire, notamment la Guerre de Cent Ans où il fut férocement convoité par les Anglais. La balade passe par ses jardins, son hall d'entrée, sa salle à manger, son salon, sa grande salle, ses chambres, sa bibliothèque, sa cuisine et sa chapelle.

FAQQuels châteaux visiter en Auvergne ?

Selon le goût et affinités historiques de chacun, vous trouverez suffisamment de châteaux pour vous occuper: architecture, décors, mobilier, récits historiques. Le choix que nous avons effectué est celui de plusieurs constructions à travers différents siècles, mais vous pouvez aussi ne visiter que les châteaux Moyen-Age ou bien les belles demeures plus récentes. 

Où visiter des châteaux en Auvergne ?

L'Allier, le Cantal, le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire sont les quatre départements de l'Auvergne. Dans chacun d'entre eux, vous trouverez des forteresses à votre goût. Si vous avez des enfants, privilégiez celles qui proposent jeux de piste et animations.