Les îles de l'archipel du Frioul

Par Sandrine Moirenc & Florence Donnarel
source : Détours en France

Elles constituent l’un des 111 villages de la cité et sont domiciliées dans le 7e arrondissement. Elles, ce sont les îles de l’archipel du Frioul : If, Ratonneau, Pomègues, Tiboulen. Auxquelles il faut ajouter les îles d’Endoume de l’archipel de Riou. L'accès vers ces îles ne se fait que par bateau. Et pour ressentir ce qu'écrivait Patrick Cauvin, "Marseille, à vrai dire, on ne peut l'aimer qu'ainsi, en arrivant pas la mer", plongez dans la découverte de ces îles lointaines...

dt165_chateau_d'if_marseille_cm.jpg

Cap sur le château d'If
Le château d'If en toile de fond.

En route vers l'archipel du Frioul

L’archipel du Frioul est un vaisseau de pierre sèche étiré sur 5200 mètres à quelques kilomètres au large de Marseille. De sa position stratégique, il a tiré une vocation militaire et sanitaire au long cours. Balayé par les vents violents et frappé par une aridité extrême, le Frioul ressemble à une longue épine dorsale calcaire, hérissée d’aiguilles et de fortifications, hachée de criques et de promontoires qui plongent dans la mer.

det_iles-frioul-pomegues-ratonneau-marseille_br.jpg

Le port du Frioul

Le port naturel de Pomègues

Une demi-heure après avoir quitté le Vieux-Port, le bateau accoste au port du Frioul, et sa nuée de mâts. Au sortir de la digue Berry qui mène à Pomègues, le mistral nous pousse sur un chemin de pierre jusqu’à un port naturel, probablement utilisé dès l’époque romaine. En face : Marseille dominée par Notre-Dame de la Garde. Ici et là, on distingue des bittes d’amarrage taillées dans la roche qui dateraient du XVIIe siècle. En 1627, ce port est affecté à la mise en quarantaine des navires. Sur l'île de Pomègues suivez la route en lacets qui mène au fort.

det_fort-pomegues-frioul-iles-marseille_br.jpg

Château de Pomègues
Construite en 1860, la tour de Pomeguet est un poste de garde entre le port de quarantaine en contrebas et le fort de Pomègues.

Cap sur l'île de Ratonneau

Longue de 2,50 km, large de 500 mètres, l’île de Ratonneau est reliée à l’île de Pomègues par la digue Berry depuis 1822. Depuis les années 1970, une centaine d’habitants y résident. Depuis le fort de Ratonneau, la calanque Saint-Estève, surplombée par les ruines de l’hôpital Caroline. Un sentier sous-marin y a été aménagé pour une découverte de la faune et la flore exceptionnelles du parc national.

det_iles-frioul-ratonneau-saint-esteve_br.jpg

Calanque de Saint-Estève
Charmeuse, la calanque de Saint-Estève et sa palette de bleus nous rappellent à la douce réalité des îles. Une balade vers la plage permet de profiter du beau panorama sur Marseille et la Bonne Mère. La plage Saint-Estève, est l'une des plus belles plages de Marseille.

Le château d'If

Un peu plus au large, c’est l’île d’If qui vous toise, avec sa forteresse-prison construite par François Ier en 1524 et ses mystères historiques qui ont grandement inspiré Alexandre Dumas. La légendaire évasion de son héros, le comte de Monte-Cristo, attire toujours et inlassablement les visiteurs. Une poignée d’hectares de calcaire blanc éblouissant : c'est la vedette de l'archipel du Frioul avec la tour Saint-Christophe de 22 mètres de hauteur. Un des 22 forts à visiter en France.

dt165_marseille_chat_d'if_cm.jpg

Le château d'If

Escale à Riou

L’île de Riou (158 ha) est la plus grande de l’archipel de Riou avec Maïre, Calseraigne et Jarre. Dans les années 1950, au pied de l’îlot du Grand Congloué, Jacques-Yves Cousteau inventait l’archéologie sous-marine avec la découverte des épaves de deux vaisseaux antiques. Quand le plus beau des décors recèle des mystères...

dt165_marseille_riou_cm.jpg

L'île de Riou