Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Reportages, photos, bons plans: partez à la découverte des régions françaises avec notre newsletter !
Votre email pour recevoir vos newsletters :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

Les incontournables de l'île d'Oléron

Par Dominique Le Brun et Philippe Bourget
source : Détours en France N°200

Anciens marais salants devenus claires ostréicoles, pineraie et vignes donnant sur les plages : ce sont les paysages emblématiques d’Oléron.

Saint-Trojan-les-Bains, fief ostréicole

cabanes-ostreicoles-ile-oleron-det_st-trojan-18.jpg

Cabanes ostréicoles à Saint-Trojan-les-Bains sur l'île d'Oléron, en Charente-Maritime (Poitou-Charentes)

Dans les ports situés au sud d’Oléron, on ne se lasse pas d’admirer les cabanes des ostréiculteurs. À l’origine goudronnées, elles ont opté depuis quelques années pour des couleurs plus vives, mais tout en conservant la tuile rousse pour leur toiture ; tandis que l’apparent désordre des chantiers entretient une atmosphère joyeuse.

Saint-Trojan-les-Bains, l'une des plus belles plages de la côte Atlantique

À la Boirie, le charme désuet des cabines de bain

cabines-bain-plage-boirie-ile-oleron-det_st-denis-01.jpg

Cabines de la plage de la Boirie sur l'île d'Oléron, en Charente-Maritime (Poitou-Charentes)

Tout au nord de l’île, près du port de plaisance de Saint-Denis, la plage de la Boirie est abritée du vent d’ouest par une pineraie. Longtemps discrète, elle a acquis une certaine célébrité lorsque ses habitués ont utilisé leurs cabines de bain comme supports à des décorations parfois folles, laissant libre cours aux plus débridées des inspirations.

Le port des Salines : initiation au monde des sauniers

port-des-salines-ile-oleron-det_petit-village-01.jpg

Le port des Salines sur l'île d'Oléron, en Charente-Maritime (Poitou-Charentes)

À Grand-Village-Plage, entre Château-d’Oléron et Saint-Trojan, le port des Salines est comme un musée vivant du sel et du marais. Un univers qu’on peut approcher de la plus plaisante manière qui soit : à l’aviron, en louant une embarcation.

La pointe de Chassiron : au pied du grand phare

phare-de-chassiron-ile-oleron-det_HEMIS_0443556.jpg

Le phare de Chassiron sur l'île d'Oléron, en Charente-Maritime (Poitou-Charentes)

La pointe Nord-Ouest d’Oléron était autrefois nommée le Bout-du-Monde : sur la galerie du phare de Chassiron, on se sent en effet quasiment en pleine mer. La tour, dressée en 1834 pour remplacer un édifice plus modeste datant de Colbert, en impose par ses dimensions : sa lanterne se trouve 50 mètres au-dessus du niveau des marées hautes, son diamètre atteignant 18 mètres à la base. Mais, pourquoi cette alternance de bandes noires et blanches ? Parce que cela le rend plus visible de jour, tout en permettant de le différencier, au premier coup d’œil, avec le phare des Baleines à la pointe de l’île de Ré.