Laissez-vous surprendre par Saint-Brieuc

Par Aurélie Tiercin

Saint-Brieuc, chef-lieu des Côtes d’Armor, n’a pas le rayonnement de ses consœurs des autres départements bretons. Pourtant, nichée dans une baie aussi sublime que méconnue, elle offre de belles surprises quand on prend le temps de s’y arrêter et d’ouvrir l’œil !

La capitale de la gastronomie armoricaine

gastronomie_saint-brieuc.jpg

De nombreux chefs étoilés officient à Saint-Brieuc.

En venant à Saint-Brieuc, il faut faire fi des traditionnelles recettes bretonnes et se laisser porter par les quelques chefs étoilés qui honorent la ville et émerveillent les papilles briochines de leurs mets raffinés en mettant à l’honneur les produits locaux principalement issus de la mer, avec originalité et raffinement.  

  • Chez Mathieu Aumont (Aux Pesked), dégustez l'ormeau rôti, bouillon de pot-au-feu, et fois gras poché ou le pigeon aux girolles, courges de chez Jean-Luc à Plérin, jus de betteraves...
  • Chez Jean-Marie Baudic (Youpala Bistrot), régalez-vous de produits de la mer et de légumes.
  • Chez Nicolas Adam (La Vieille Tour), savourez les Saint-Jacques à la plancha, homard et cèpes ; le filet de canette et gnocchis de pommes de terre... et bien d'autres plats délicieux.

Ces trois grands chefs sont également à l’origine du collectif Rock’n Toques, un concept qui allie musique et gastronomie à destination du grand public, qui compte aujourd'hui 10 chefs venus de toute la Baie, ainsi que des maîtres pâtissiers, des artisans crêpier et glacier, un producteur de cidre et de jus de pommes bio...

L'or blanc de la baie

coquille saint-jacques Baie de Saint-Brieuc

Pêche de la Coquille Saint-Jacques en Baie de Saint-Brieuc.

Comment venir à Saint-Brieuc et ne pas goûter la célèbre coquille Saint-Jacques ? Ce trésor gourmand de la baie de Saint-Brieuc est une institution et sa chair tendre attire de nombreux amateurs de novembre à mars. Le gisement naturel de la baie permet à cette dernière d’être la zone la plus productive de France. Depuis 1988, la Confrérie des Chevaliers de la Coquille Saint-Jacques, avec l’appui du département, valorise à travers leur association ce produit ainsi que les richesses des Côtes d’Armor.

Une cité festive et dynamique

festival_photoreporter_saint-brieuc_0_0.jpg

Festival PhotoReporter 2015

  • Tout le monde connait la Bretagne pour ses nombreuses fêtes et festivals qui animent la région, mais ce que l’on sait moins, c’est que la discrète ville de Saint-Brieuc accueille diverses expositions et festivals tout au long de l’année.
  • De Art Rock en juin, festival pluridisciplinaire qui accueille, entre autres, de grands noms de la scène internationale au Festival PhotoReporter qui fait la part belle au photojournalisme durant tout le mois d’octobre, la cité briochine affiche une véritable volonté de diversité et d’ouverture artistique.
  • Toute l'année, la ville vibre au rythme des différentes manifestations qui mettent les arts à l'honneur comme avec Bulles à Croquer en juillet qui mêle bandes dessinées et dégustations gastronomiques (avec le collectif Rocn'n Toques), ou encore La Nuit des Feux durant laquelle les arts du feux embrasent Saint-Brieuc en passant par la Foire Saint-Michel, rendez-vous incontournable pour chiner et faire de bonnes affaires, en septembre.

Un passé industriel imposant

viaduc_de_toupin_saint-brieuc_0_0.jpg

Le viaduc de Toupin a été construit de 1902 à 1904. Au départ, il permettait aux trains de traverser la vallée ; il est aujourd'hui réservé à la circulation routière.

L’arrivée du train à la fin du XIXe siècle va bouleverser Saint-Brieuc. En développant les lignes départementales dès 1905, l’ingénieur Harel de la Noë va contribuer à modifier l’urbanisme de la ville en édifiant des ponts qui traverseront les deux vallées de la cité.

ancienne_gare_saint-brieuc_.jpg

L'ancienne gare centrale fermée par une verrière est inscrite au titre des monuments historiques en 2014.

Aujourd’hui subsistent les traces de ce passé important à travers l'ancienne gare centrale, devenue restaurant universitaire, et quelques ponts restants (inscrits aux Monuments Historiques et préservés par une association très active après la démolition de nombre d'entre eux) notamment le Viaduc de Toupin récemment restauré, qui enjambe la vallée de Gouëdic.

 

cite_baby_saint-brieuc_0_0.jpg

Une seconde vie a été donnée aux anciens wagons de la Cité Baby, sur la plage du Valais, par des retraités de la SNCF. Depuis, ces derniers sont devenus les cabanons des résidences estivales de nombreux bretons qui viennent profiter du bord de mer. Une curiosité !

Une architecture entre art médiéval et art déco

maison_a_pans_de_bois_saint-brieuc_0_0.jpg

Maison à pans de bois, rue Fardel.

Comme nombre de villes bretonnes, la capitale costarmoricaine conserve quelques vestiges médiévaux. Peu nombreux mais parfaitement conservés, on les découvre en flânant dans la Rue Fardel ou encore sur la Place au Lin, véritable cœur historique de la cité avec ces demeures à pans de bois et encorbellement. Mais Saint-Brieuc réserve bien d’autres surprises comme ces quelques façades Art Déco datant des années 1920 qui, par leur architecture unique et leurs couleurs chatoyantes, offrent de belles découvertes dans les rues de la ville. Le point d’orgue de cette curiosité est la chapelle de l’ancien séminaire Saint-Yves, ouverte à la visite sur autorisation, véritable joyau Art Déco. 

Découvrez le projet de transformation de la Maison Saint-Yves

art_deco_saint-brieuc_1.jpg

Façade Art Déco, rue de la Corderie
L'Office de Tourisme de la Baie de Saint-Brieuc propose de nombreuses vistes guidées à travers les différentes architectures qui habillent le centre-ville.
Pour tous renseignements : 
www.baiedesaintbrieuc.com

Un poumon vert au cœur de la ville

vallee_du_gouedic_saint-brieuc.jpg

Le Gouédic traverse Saint-Brieuc.

Si la ville apporte de nombreux attraits, elle propose également en plein cœur de la ville de nombreuses échappées belles naturelles comme avec la Vallée du Gouédic grande étendue de verdure qui offre un instant de répit dans la trépidation citadine. En suivant le Gouédic, le cours d’eau qui traverse cette coulée verte, les pas du promeneur le mèneront au Port du Légué. Ce port de plaisance et de pêche s’ouvre sur la baie et les nombreux sentiers de douaniers qui longent la côte, mais permet également une agréable balade au gré des maisons d'armateurs, symboles du faste passé commercial de ce port, et des façades colorées des restaurants.   

Saint-Brieuc sait surprendre et charmer par son caractère atypique, et pour cela il faut juste se laisser tenter!