Les 5 spécialités culinaires du Finistère

Par Aurélie Tiercin

A la pointe bretonne, les spécialités gourmandes ne manquent pas. La douceur du climat et la grande présence de la mer offrent un patrimoine gastronomique à découvrir absolument !

Le Kig Ha Farz

Kig Ha farz

Derrière ce nom qui signifie « viande et farce » se cache un plat typique du Léon, situé dans le Nord-Finistère. Ce pot-au-feu breton, se compose de viandes et de légumes mijotés mais il se différencie par la présence de farces constituées l’une de farine de blé noir, l’autre de farine de froment, cuites dans un sac de tissu, qui s’imprègnent du bouillon. L’ensemble du plat est servi arrosé d’une sauce au beurre et aux oignons, appelée le lipig. 

La recette du Kig Ha farz

  • 800 g de pot au feu (collier ou plat de côte), 10 tranches de saucisson à l’ail fumé, 10 tranches de poitrine fumé de 100, 2 jarrets de porc
  • 10 carottes, 8 poireaux, 1 chou vert  
  • sel, poivre et bouquet garni
  • Farz blanc : 250 g de farine de froment, 2 œufs, 35 cl de lait, 30 g de sucre
  • Farz noir : 500 g de farine de blé noir, 1 œuf, 200 g de beurre salé, 25 cl d’eau, 1 pincée de sucre, 1 pincée de sel
  • Lipig : 100 g de beurre, 8 oignons, 20 cl de crème, bouillon

Comme pour un pot-au-feu, mettre à cuire les viandes et les légumes épluchés et coupés dans une grande cocotte d’eau froide durant 3 heures. Plonger dans ce mélange les deux farz enveloppés dans les sacs bien fermés par de la ficelle.
Réaliser le lipig en faisant fondre du beurre, puis y faire blondir l’oignon finement coupé et enfin mouiller avec une à deux louchées de bouillon et la crème.
Servir comme un pot-au-feu, accompagné des farz tranchés ou plus traditionnellement émiettés.

La recette détaillée est à retrouver sur www.lepuitsdejeanne.com

Les fraises de Plougastel

fraises de plougastel

Il n’y a pas que dans le sud de la France que poussent ces délicieux fruits rouges, preuve en est avec les fraises de Plougastel. Grâce au climat doux de la Bretagne, les gariguettes se retrouvent sur les étals dès le début du printemps et sont facilement reconnaissables à leur forme allongée et leur goût inimitable qui font de ces fruits un incontournable de la gastronomie régionale.

La fraise de Plougastel a son musée

A Plougastel-Daoulas, la fraise est mise à l’honneur au musée de la Fraise et du Patrimoine grâce à une association qui a pour volonté de mettre à l’honneur le patrimoine. Un circuit est même proposé sur la presqu’île afin de découvrir l’histoire des lieux via la gastronomie.
musee-fraise.net

La langoustine

langoustines, port du Guilvinec

Au sud du département, dans le pays Bigouden, la reine de la pêche est la langoustine. Le Guilvinec et les ports environnants représentent une très grande part de la production française. Bien qu’elle soit pêchée toute l’année, la meilleure période pour la savourer s’étale d’avril à août et elle se déguste très fraôche car elle ne se conserve pas plus 12h. Une raison de plus pour venir la goûter directement en Bretagne !

Le homard, l’autre trésor finistérien

Le homard à la robe bleue si caractéristique avant sa cuisson est lui aussi un incontournable de la pêche bretonne. Réputé et recherché par les plus grands chefs cuisiniers il fait la fierté de la région pour sa chair ferme et goûteuse. 

 Les oignons de Roscoff

oignons de roscoffjpg

Inimitables grâce à leur couleur rosée, ces oignons AOP (Appellation d’Origine Protégée) sont cultivés depuis le XVIIe siècle, selon un savoir-faire reconnu, tout autour de Roscoff. Il s’en produit environ 1500 tonnes par an dont une grande partie s’exporte vers le Royaume-Uni. Pour garantir sa conservation, les feuilles de cette plante potagère sont tressées entre elles, formant de grandes grappes qui rendent ce produit identifiable au premier coup d’œil.

Les oignons de Roscoff et les Johnnies

Intimement lié à l’histoire de Roscoff, ces oignons sont exportés dès le XIX° siècle vers le Royaume-Uni par des cultivateurs bretons nommés très rapidement par les britanniques les « Johnnies ». Aujourd’hui encore, quelques Johnnies continuent de traverser la manche pour vendre, à vélo, les oignons de Roscoff.
www.roscoff-tourisme.com/fr/activites-loisirs/visites-et-decouvertes/detail/maison-des-johnnies

Les galettes de Pont-Aven

Galettes de Ppont-Aven

Les biscuits secs et sucrés à base de beurre salé font partie intégrante de la gastronomie bretonne et rayonnent bien au-delà des frontières régionales. Avec un café, accompagnant un dessert ou faisant partie intégrante de celui-ci, les galettes sont assurément un petit plaisir gourmand à ne pas manquer.

A Pont-Aven, la galette est en fête

Depuis 1890, Pont-Aven a fait de la galette sa spécialité. Fabriquée par les boulangers depuis le XVII° siècle, ce n’est que par Isidore Penven que celle-ci se développa en biscuiterie. Depuis, de nombreuses autres marques telles que « Traou-Mad » et les « Galettes de Pont-Aven » ont vu le jour et participent à la renommée de ce biscuit.
www.galettes-penven.com
www.traoumad.fr
www.biscuiteriedepontaven.fr

Tags