Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Reportages, photos, bons plans: partez à la découverte des régions françaises avec notre newsletter !
Votre email pour recevoir vos newsletters :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

Île de Groix : qui voit Groix voit sa joie

Par Dominique Le Brun
source : Détours en France N°183

Nul ne sait l’origine du dicton, mais il suffit d’y avoir passé quelques heures pour être à son tour convaincu qu’en effet, Groix est une île heureuse. Au temps de la Compagnie des Indes, les navires long-courriers venaient y attendre que s’établissent les vents favorables, et la tradition de la voile s’y est maintenue jusqu’après la Seconde Guerre mondiale, avec une impressionnante flotte de thoniers.

reserve-naturelle-francois-le-bail-ile-groix-bretagne-det_HEMIS_2148764.jpg

Réserve naturelle François le Bail, sur l'île de Groix (Bretagne)

Située à seulement 6 kilomètres de la côte, l’île de Groix n’est pourtant pas à portée immédiate de Lorient : entre la gare maritime et Port-Tudy, presque la moitié de la navigation s’effectue dans l’estuaire. C’est un voyage à grand spectacle, lorsque, traversant la rade de Pen-Mané, se succèdent les quais du port de commerce de Kergroise, le port de pêche et la base sous-marine de Kéroman, puis la rade de Port-Louis, son port de plaisance de Kernével et sa citadelle. Sur votre droite, guettez le clocher de Larmor-Plage : lorsqu’ils partent en campagne, les bâtiments de la Marine nationale ne manquent jamais de le saluer. Il semble que cette tradition remonte au temps de la Compagnie des Indes.

Une arrivée colorée 

En ce qui nous concerne, il serait étonnant que la traversée soit agitée, car l’île protège bien les Courreaux, le détroit entre Groix et la côte. L’arrivée à Port-Tudy est un moment coloré. Après avoir longé le long môle qui se termine par un élégant petit phare vert, le bateau rase un feu jumeau, mais rouge, avant d’accoster dans l’avant-port face à des maisons crépies dans les couleurs les plus vives qu’on puisse oser, comme le rose orangé du café-hôtel de l’Escale ou le jaune citron d’un loueur de cycles. Et les bateaux amarrés en quai ajoutent encore quelques touches de couleur au tableau.

Une journée de balade

ile-groix-bretagne-det_HEMIS_2148765.jpg

Littoral ouest de l'île de Groix, en Bretagne

Ne dépassant pas 8 kilomètres sur 3 dans ses plus grandes dimensions, Groix peut s’explorer rapidement entre le bateau du matin et celui du soir, surtout si vous louez un vélo. Dans le même laps de temps, un bon marcheur peut même en faire le tour complet par le sentier du littoral. Mais peut-être vaut-il mieux limiter ses ambitions à ce qui vaut vraiment la peine d’être vu. En ce cas, nous vous proposons l’itinéraire suivant, pédestre : vous éviterez l’attente chez le loueur de vélos !

Fjords profonds, ports miniatures 

port-saint-nicolas-ile-groix-bretagne-det_HEMIS_2148762.jpg

Le port Saint-Nicolas, à Groix (Bretagne)

Au fond du port, à gauche de la route du Bourg, prenez la direction de Locmaria, l’autre village de Groix. Vous y longerez le fond du port par la droite, et continuerez à suivre la côte par le sentier du littoral. C’est ainsi la côte sauvage qui vous accueille, avec l’impressionnant panorama de la pointe de l’Enfer. Les points de vue superbes se succèdent ensuite jusqu’au Port-Saint-Nicolas, profond fjord s’achevant sur de jolies plages. Le sentier en fait le tour et conduit au hameau de Kerlard. Prenez le temps de visiter l’intéressante reconstitution de maison de pêcheur.

port-lay-ile-groix-bretagne-det_HEMIS_2148763.jpg

Port-Lay, à Groix (Bretagne)

Ensuite, par une route étroite et plus que tranquille, vous vous rendrez au hameau de Quelhuit, qui domine la côte nord de Groix. Sur la droite du hameau, un sentier descend vers la mer au creux d’un vallon. Vous y trouverez le sentier du littoral qui vous ramènera à Port-Tudy. Ce faisant, vous découvrirez la petite plage de Port-Melin, ourlant une crique, et le port miniature de Port-Lay où les chaloupes sardinières accostaient autrefois devant la conserverie. À Port-Tudy, si vous en avez le temps avant d’embarquer pour Lorient, n’hésitez pas à visiter le remarquable écomusée : il vous donnera forcément envie de revenir à Groix, et d’y séjourner plus longuement !