Le meilleur du patrimoine gastronomique des Charentes

Publié par Julie Falcoz  |  Mis à jour le

Les Charentes sont bien sûr une terre de cognac mais entre Angoulême et La Rochelle en passant par Jonzac, il reste de nombreuses spécialités culinaires à découvrir. Safran, farine locale, vinaigre artisanal, brûlot charentais ou encore moutarde…Suivez le guide pour n'en rater aucune !

En Haute Saintonge

Le cognac, autrement

Difficile de parler des Charentes sans parler de Cognac mais cette fois-ci, le château Montifaud propose une visite ludique de la propriété en créant un cocktail à base de cognac. Pendant 1h30, aux différents lieux du domaine, entre les vignes, le chai, la distillation, est rajouté un élément du cocktail dans un shaker pour finir par sa dégustation, en plus de trois différents cognacs. Cette maison produit 500 000 bouteilles de cognac et de 25 000 bouteilles de pineau des Charentes par an sur 150 hectares.
« Le cocktail se visite », 35 euros par personne, Jarnac-Champagne.

Notre conseil : Faites un petit détour pour visiter l'église dans le centre de la ville pour admirer, à l'intérieur, la peinture moderne au plafond et ses tapisseries signées Jean-François Favre.

 

Les moulins de Jonzac

En Saintonge, la ville de Jonzac a réhabilité deux moulins du XVIIIème siècle, tenus aujourd'hui par deux jeunes meuniers passionnés. Le moulin à vent du Cluzelet produit de la farine, vendue à l'office de tourisme et dans certains magasins de la ville. Le moulin à eau de Chez Bret sert à faire de l'huile de noix – très bonne – et même obtenir de l'électricité. D'ailleurs, les habitants peuvent amener leurs propres noix (sans coque) pour les faire broyer et obtenir leur huile.
Visite guidée payante sur réservation, horaires et jours d'ouverture à voir à l'Office de Tourisme.

 

Le petit-déjeuner du bouilleur de cru

Pendant la distillation, le Chai du Rouissoir propose un petit-déjeuner au pied de leur alambic avec charcuterie, fromage frais, miel, confitures, galette et pain de campagne, le tout local évidemment et arrosé de vins, jus de raisin de la dernière récolte et cognac. Pendant ce temps, l'alambic se met en marche pour la « mise au courant » de la bonne chauffe, un moment crucial de la distillation. C'est peut-être aussi l'occasion de goûter le brûlot charentais, méthode à l'ancienne des bouilleurs de cru pour réchauffer le café avec du cognac directement flambé dans la coupelle. Aujourd'hui, cette tradition se fait de temps en temps après le repas du dimanche en famille.
Entre le 24 novembre et fin janvier, 22 euros par adulte, 10 euros par enfant de moins de 10 ans, réservation au 06 33 89 35 70, Ozillac.

 

Le safran des Champagnes

À Meux, Sylvie Ouvrard cultive passionnément le safran et gère la cueillette, l'émondage (couper le pistil pour garder les principes actifs) et le séchage des pistils. Dans sa boutique, elle propose confitures, gelées de pruneau safrané, confits d'oignons, sirop safrané et même du ketchup maison safrané ! La safranière se visite, le meilleur moment étant au moment de la récolte en octobre/novembre.
Visite d'environ 2 heures sur rendez-vous au 05 46 48 13 51, Meux.

 

En Vals de Saintonge

Du vin local

Localement, le vin charentais a eu longtemps une mauvaise image. C'est en train de changer avec des maisons comme Pique Russe qui propose depuis 20 ans du vin bio, « fait » à la maison notamment pour les vendanges et le foulage. Autre particularité, le vigneron a fait le choix d'une vigne très dense qui sélectionne naturellement les plus belles grappes. Sur près de 4 hectares, sont cultivés du merlot, du cabernet sauvignon, du pinot noir et du colombard.
Visite, dégustation et vente à la propriété, 06 72 91 49 18, Gourvillette.

 

La moutarde locale

Le saviez-vous ? L'ancienne région Poitou-Charentes était l'un des principaux territoires producteurs français de moutarde. Aujourd'hui, la relève est assurée par la Moutarderie confiserie de Nouvelle Aquitaine. Nathalie Courrèges a repris cette entreprise familiale il y a 5 ans, en même temps qu'une entreprise de confitures. Entre temps, son mari s'est spécialisé dans les caramels, fabriqués à base de sucre et de beurre français. Le paradis des gourmets !
Boutique ouverte du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14hà 17h, 05 46 26 19 33, Gourvillette.

 

Des plantes aromatiques

Depuis 2009, dans cette ferme agrobiologique, sont cultivées des plantes aromatiques et médicinales pour des tisanes, des huiles essentielles et des hydrolats. Sur place, les plantes sont séchées ou distillées par extraction à la vapeur, avec un alambic charentais traditionnel. Valery Bouyer a des arbres truffiers et propose également du miel. Petit plus, les visites de la ferme sont actives c'est-à-dire que les visiteurs ramassent eux-mêmes des plantes pour ensuite les distiller.
Plantabenèze, sur réservation, 06 31 37 82 63, Aumagne.

 

Du vinaigre artisanal

Ils sont environ une quinzaine à faire du vinaigre de manière artisanale en France. Depuis plus de 20 ans, Laurent Agnès ne rajoute aucun additif et utilise des produits naturels pour ses vinaigres à la framboise, aux fleurs de sureau, à la figue, badiane, thym et muscade, etc. Tout seul, il sort 10 000 bouteilles par an. Mention spéciale aux barriques aux noms des personnages Disney, quand sa fille était petite et les choisissait elle-même.
Visite sur rendez-vous, 05 46 26 18 45, Saint-Martin-de-Juillers.

 

En Sud Charente

Le fromage de chèvre fermier

Si vous passez par le Sud Charente, ne manquez pas les fromages de chèvre de Thierry Journet et sa femme. Dans cette exploitation, les 350 chèvres sont élevées à la ferme et exclusivement nourries avec les fourrages et céréales produits sur l'exploitation. Le lait est transformé sur place pour proposer plusieurs déclinaisons de fromages de chèvre différents : bûche nature ou cendrée, crottin aromatisé, formage frais et même des bouchées apéritives et du fromage aux herbes à tartiner.
En vente sur place ou sur les marchés environnants, 06 11 47 68 64, Saint-Romain.

Notre conseil : À quelques kilomètres de là, ne manquez pas l'église souterraine Saint-Jean, une merveille qui date du XIIème siècle, à Aubeterre-sur-Dronne, l'un des plus beaux villages de France.