Julien Lizeroux : le skieur d'argent

Publié le par Vincent Noyoux

Julien Lizeroux a 13 ans quand Albertville devient pour quinze jours le centre mondial du ski. Mordu de glisse, le jeune garçon passe alors son temps entre 
La Plagne et Albertville.« J'étais allé soutenir Jean-Luc Crétier en bas de la face de Bellevarde, à Val d'Isère. On avait fabriqué des banderoles avec de vieux draps ! »
Dix-sept ans plus tard, Julien Lizeroux s'élance au sommet de la même piste. Résultat : deux médailles d'argent au championnat du monde 2009 en slalom et en combiné.
« Les J.O., c'était une effervescence. Aujourd'hui encore, on voit d'anciens bénévoles se promener avec leur anorak argenté des Jeux. Du collector ! » De retour sur les pistes après une longue absence due à une blessure au genou, Lizeroux n'a pas quitté Albertville. C'est ici qu'il s'entraîne, aux côtés des skieurs de l'équipe de France. « La ville est un point d'ancrage pour notre préparation physique. Et puis, on est à une heure des plus belles stations de ski du monde : La Plagne, Val d'Isère, Val-Thorens... Et croyez-moi, j'ai skié dans le monde entier. »