Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Reportages, photos, bons plans: partez à la découverte des régions françaises avec notre newsletter !
Votre email pour recevoir vos newsletters :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.

Randonnée dans les Pyrénées : à la découverte de trois cirques

Par Dominique Le Brun

C’est une particularité des Pyrénées : des vallées qui s’enfoncent jusqu’au cœur du massif pour s’achever au pied de pentes raides formant un amphithéâtre géant. Le plus connu est le cirque de Gavarnie, mais deux autres cavités géologiques sont tout aussi spectaculaires : Estaubé et Troumouse. Voilà l’une des plus belles randonnées qu’on puisse imaginer dans les Pyrénées.

1er jour : Gavarnie et le refuge des Espuguettes

det_hs_france-sauvage-2013_cirque-gavarnie_eglise_pierre-meyer-ot-gavarnie-gedre_0.jpg

Conseils pratiques

Dans la mesure où l’on franchira un col à plus de 2 400 m d’altitude, une petite habitude de la montagne est nécessaire, même si l’itinéraire ne présente pas de difficultés techniques. Sauf bien sûr si, venant trop tôt en belle saison, il reste de la neige. Pour chacune de ces journées, on comptera 5 à 6 heures de marche, et on aura pris soin de prévoir le retour à Gavarnie depuis Troumouse, par exemple en y déposant une voiture.

Après s’être garé à Gavarnie, remonter la piste puis le chemin et les sentiers qui conduisent au fond du cirque, vers l’échelle des Sarradets, direction la fameuse brèche de Roland, ou l’impressionnante Grande Cascade. Repérer au passage, 1 km après le camping sur la gauche, le sentier qui monte au refuge des Espuguettes et à la Hourquette d’Alans. Sachant qu’il faut prévoir 2 heures de marche, mieux vaut s’économiser pendant la visite du cirque de Gavarnie. Approcher la brèche de Roland et même son refuge est irréaliste ; monter vers la Grande Cascade paraît largement suffisant.
 

Le brèche de Roland

det_hs_france-sauvage-2013_cirque-gavarnie_breche_pierre-meyer-ot-gavarnie-gedre.jpg
But traditionnel des excursions à dos d’âne depuis Gavarnie, le point de vue sur la brèche, bien visible dans la ligne de crête, s’accompagne d’une belle histoire. On se souvient qu'en 778, le chevalier Roland, neveu bien-aimé de Charlemagne, avait été pris dans une embuscade dans le défilé de Roncevaux alors qu’il commandait l’arrière-garde de l’empereur. Sur le point de mourir, ayant sonné en vain de l’olifant pour prévenir l’armée de son oncle, il aurait lancé loin de lui sa fameuse épée Durandal, pour qu’elle ne passe pas aux mains de l’ennemi. C’est en tombant sur la montagne que l’arme aurait taillé cette brèche. Les esprits grincheux rappelleront que Roncevaux se trouve à 120 km...

2e jour : Des Espuguettes à Troumousse par le cirque d'Estaubé

det_cirque_destaube_oksmith_adobestock_94996331.jpg
Cirque d'Estaubé dans les Pyrénées

On mesure 400 m de dénivelé à gravir pour atteindre la Hourquette (terme pyrénéen signifiant col) d’Alans, à 2 430 m d’altitude. On entre ainsi dans le cirque d’Estaubé, dont les parois se dressent, de plus en plus majestueuses au fur et à mesure que l’on descend dans la vallée. Il faut longer le gave d’Estaubé et emprunter la passerelle située au-dessus du lac des Gloriettes, jusqu'au sentier qui longe la montagne de Chourrugue pour entrer dans le cirque de Troumouse. Le sentier s’arrête sur la route qui monte vers le cœur du cirque, via l’auberge du Maillet où on passera la nuit.

3e jour : Le cirque de Troumouse depuis  l'auberge du Maillet 

det_cirque_troumouse_ondine_adobestock_451585115.jpg
Cirque de Troumouse dans les Pyrénées

Le début de l’exploration du cirque est un peu laborieux puisqu’il faut suivre la route jusqu’au parking de la Vierge de Troumouse. Au pied de la statue, on se trouve au beau milieu d’un amphithéâtre quasiment circulaire, en réalité plus impressionnant encore que celui de Gavarnie. Un sentier bien tracé en fait le tour au pied des pentes, contournant le lac des Aires avant de conduire à la cabane pastorale éponyme. C’est là qu’une descente très raide permet de retrouver  la vallée un peu au-dessus de la chapelle Notre-Dame d'Héas.