Le top 15 des plus belles rivières de France

Publié par Philippe Bourget  |  Mis à jour le

Les rivières et les fleuves de France irriguent le territoire de l'Hexagone en formant mille lieux de loisirs, de contemplation et de balades nature. Ces cours d'eau, sauvages ou placides, offrent une parenthèse rafraîchissante en toutes saisons, pour des randonnées vertes, des pique-niques champêtres ou des itinérances en canoë-kayaks.

La Dordogne, le cours d'eau le plus patrimonial

Longue de près de 500 km, la Dordogne prend sa source dans le Massif Central et confle avec la Garonne pour former l'estuaire de la Gironde. Traversant six départements, elle se faufile d'abord à travers les versants boisés du Cantal et de la Corrèze, avant de se faire plus accueillante dans le Lot, où la pratique du canoë ouvre des paysages remarquables sur les causses calcaires et les jolis bourgs quercynois. Plus loin, dans le département de la Dordogne, elle sinue entre des villages belvédères et des châteaux, dans un décor très « carte postale » du sud-ouest.

Le Doubs, la rivière la plus franco-suisse

Affluent de la Saône, le Doubs prend sa source à Mouthe, « village le plus froid de France » et traverse ensuite le Jura et la Saône-et-Loire avant de se jeter dans la Saône à Verdun-sur-le-Doubs. Au fil de ses 453 km, il longe plusieurs sites et paysages remarquables. En amont, le Doubs passe au pied du château de Joux, citadelle perchée sur son rocher. Au gré d'une incursion en Suisse de plusieurs km, il se jette de façon spectaculaire au Saut du Doubs avant de poursuivre en Franche-Comté et d'irriguer les belles cités de Besançon et de Dôle.

La Saône, l'affluent majeur du Rhône

Affluent principal du Rhône, la Saône est une rivière placide qui prend sa source dans les Vosges et traverse la Haute-Saône et la Côte d'Or, avant de longer les beaux terroirs viticoles du Macônnais et du Beaujolais. Sa particularité est d'être la rivière de France la plus importante par la taille de son bassin hydrographique. Recevoir beaucoup d'affluents ne l'empêche pas de conserver son « incroyable lenteur », selon les mots attribués à Jules César. Navigable en partie, sa partie aval, entre Châlon-sur-Saône, la bonne vivante, et Lyon, est la plus remarquable.

L'Ardèche, le cours d'eau le plus fréquenté

Doit-on encore présenter cette rivière, objet de toutes les attentions en été lorsqu'elle est envahie de canoës-kayaks pour la descente des fameuses « Gorges de l'Ardèche », parmi les plus belles de France ? Archétype de la rivière du Sud, l'Ardèche dévale vers le Rhône depuis les monts du Vivarais et offre dans sa partie aval un parcours spectaculaire à travers un paysage de canyon calcaire, symbolisé par les sites naturels de Pont d'Arc et de La Madeleine. A l'affluence estivale extrême, il faut préférer les balades printanières ou automnales.

Le Verdon, la rivière à grand spectacle

C'est probablement le cours d'eau le plus spectaculaire de France. Aux limites des Alpes-de-Haute-Provence et du Var, il entaille un immense plateau calcaire pour former le canyon le plus profond de l'Hexagone. Survolés par quelque 300 vautours, les canoéistes pagayent dans un décor époustouflant, au pied de parois de plus de 700 m de haut. Le Verdon se découvre aussi par la route, à pied (Sentier Martel) et s'ouvre en aval aux activités nautiques, sur les lacs de Sainte-Croix et de Montpezat.

L'Odet, la plus belle rivière de Bretagne

Ce fleuve côtier breton, situé dans le Finistère, est parfois considéré comme le plus beau cours d'eau de Bretagne. Plusieurs raisons à cela… Né au cœur de la région, dans les montagnes noires, il s'enfonce au nord de Quimper dans un sillon sauvage, boisé et humide : les gorges de Stangala, propices à de belles randonnées. Après Quimper, où jadis les navires marchands remontaient, il s'élargit dans une vallée surplombée par des châteaux privés avant de se jeter dans l'Atlantique à Bénodet, une des plus prisées stations balnéaires bretonnes.

Le Rhône, le fleuve de France le plus impétueux

Fleuve le plus impétueux en dépit de barrages qui le régulent, le Rhône fait le lien entre les Alpes et la Méditerranée, arrosant au passage Lyon, deuxième ville de France. Se faufilant dans les clues calcaires des préalpes après avoir traversé le lac Léman, il devient un fleuve urbain à Lyon, où ses berges ont été aménagées. Au sud, il glisse dans le sillon rhodanien entre les coteaux viticoles de l'Ardèche et de la Drôme et se charge d'un vent puissant, le mistral. Son delta est sa partie la plus sauvage, ses deux bras enserrant la spectaculaire Camargue.

La Vézère, le cours d'eau le plus « préhistorique »

Venue du plateau de Millevaches, dans le Limousin, la Vézère est surtout connue pour sa partie aval, où ses rives sont considérées comme le berceau de la préhistoire française. Car avant de se jeter dans la Dordogne à Limeuil, la Vézère traverse ce que l'on a surnommé la « Vallée de la Préhistoire ». Sur quelques kilomètres se succèdent en effet des sites ornés aussi célèbres que Lascaux II et IV, la grotte de Rouffignac, l'abri de Cro-Magnon aux Eyzies… Classés au patrimoine mondial par l'UNESCO, ils sont la raison essentielle d'un voyage sur ses berges.

Le Tarn, la rivière aux gorges les plus célèbres

Issu du plateau lozérien, le Tarn s'écoule d'est en ouest en traversant plusieurs départements d'Occitanie, avant de rejoindre la Garonne près de Moissac. Arrosant les villes d'Albi et de Montauban, il est franchi par le viaduc de Millau, l'un des plus célèbres ponts de France, mais s'impose vraiment comme destination touristique dans sa partie amont, au niveau des célèbre « Gorges du Tarn ». Entre Sainte-Enimie et La Malène, la rivière entaille profondément les causses Méjean et de Sauveterre, offrant une itinérance routière parmi les plus splendides de France.

L'Hérault, le fleuve côtier « nature et patrimoine »

Petit fleuve côtier de 150 km, l'Hérault dévale du Mont Aigoual, dans les Cévennes, pour aller se jeter en Méditerranée au Grau d'Agde. Son parcours offre un double intérêt. Dans sa partie amont, au nord-ouest de Montpellier, il s'enfonce dans des gorges sauvages favorisant la pratique du kayak (secteur de Ganges et du Buèges). Plus au sud, il prend un visage très patrimonial en traversant ou en passant à proximité de sites aussi remarquables que Saint-Guilhem-le-Désert, Pézenas, la vieille ville d'Agde et le port de pêche du Grau d'Agde.

Le Cians, la rivière la plus « Colorado » de France

Labellisée « Sites Rivières Sauvages », un titre accordée aux cours d'eau bénéficiant d'une excellente gestion et protection de leur biodiversité – il en existe 33 en France -, le Cians coule dans les Alpes-Maritimes, dans le massif du Mercantour, et se jette dans le Var près de Touët-sur-Var. Surnommée la « rivière rouge », comme la Roudoule voisine, cette courte rivière de 25 km tire sa couleur d'une roche sédimentaire, la pélite. Teintée de rouge lors des fortes pluies, elle offre ses versants aux randonneurs.

La Seine, le fleuve en capitale

Comment ne pas inclure ce fleuve dans notre classement, lui qui arrose Paris, l'une des plus belles villes du monde ! Dans son parcours à travers la capitale, il exalte les beaux édifices, la Bibliothèque François-Mitterrand, le musée du Louvre, celui d'Orsay, l'Assemblée Nationale, la Tour Eiffel… Après Paris et le site splendide des Andelys (Château-Gaillard), la Seine ondule en boucles pour former des paysages parmi les plus typiques de Normandie. Son embouchure au Havre est le prétexte à découvrir cette ville portuaire classée à l'UNESCO.

La Loire, le fleuve roi de France

Ce grand fleuve traversant la France presque de part en part est à lui tout seul un « roman touristique ». Sa source, le Mont Gerbier de Jonc, en Ardèche, est l'objet d'un pèlerinage pédestre vivifiant. En amont et en aval, elle se longe à pied et à vélo, par l'emprunt notamment de la Véloloire et de l'Eurovélo 6. Surtout, dans le Centre et l'Ouest, elle traverse l'un des territoires historiques les plus fameux de notre pays, les « Châteaux de la Loire ». Chambord, Blois, Amboise… annoncent la belle ville de Nantes et le port de Saint-Nazaire.

Le Léguer, le fleuve côtier breton le plus vert

Ce petit fleuve côtier coulant dans les Côtes d'Armor bénéficie du label « Sites Rivières Sauvages ». Traversant le territoire du Trégor intérieur, il s'écoule vers le nord pour se jeter dans la Manche en baie de Lannion. Son tracé sauvage se prête à d'agréables randonnées, comme celle en boucle qui part du château de Tonquédec et révèle un joli patrimoine rural (chapelles, hameaux, fontaines…). Ses fonds de vallées préservés lui valent d'abriter une faune remarquables, comme la loutre, le saumon et plusieurs espèces de chauve-souris.

La Haute Dronne, la plus méconnue des belles rivières

Rivière méconnue de Nouvelle-Aquitaine, la Dronne est référencée au titre des « Sites Rivières Sauvages » pour son cours supérieur. Prenant sa source en Haute-Vienne, elle se jette dans l'Isle en Gironde, après un parcours de 200 km. La Haute-Dronne, partie a labellisée, se situe sur le territoire du Parc naturel régional Périgord-Limousin et se distingue par la traversée de prairies d'élevage et de zones sauvages forestières. La présence, rare, de la moule perlière, espèce menacée d'extinction, atteste de la qualité exceptionnelle de son écosystème.

VOS QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES

Quelles sont les 6 fleuves principaux de France ?

Dans l'ordre, les plus longs fleuves de France sont : le Rhin (mais il ne coule pas uniquement sur notre territoire), la Loire, la Meuse (mme remarque que pour le Rhin,) la Seine, la Garonne et la Dordogne.

Quelle est la différence entre un fleuve et une rivière ?

Un fleuve termine sa course dans l'océan, la mer ou une mer intérieure. Une rivière est un affluent d'un fleuve. Elle se jette dans une rivière, un fleuve ou un lac, mais en aucun cas dans une mer ou un océan.

Combien y a-t-il de fleuves en France ?

Il existe en France une cinquantaine de fleuves.La plupart des fleuves, parce qu'ils sont assez petits, sont communément confondus avec des rivières. C'est le cas de certains des cours d'eau dans cette liste.

Quelle est la plus petite rivière de France ?

Difficile de répondre à cette question tant il existe de rivières en France. On peut citer la Douix, située à Chillon-sur-Seine, qui se jette dans la Seine environ 100 mètres après son exsurgence.

Quel est le plus petit fleuve de France ?

Le plus petit fleuve de France est la Veules. Sa longueur totale est de 1,15 km.

Quelle est la plus grande rivière de France ?

La plus longue rivière de France est la Marne. Elle mesure presque 515 km de long et se jette dans la Seine. La Saône, quant à elle, est la plus importante par la taille de son bassin hydrographique.