10 choses à faire à Auch

Publié le par Vincent Noyoux

Le cœur de la Gascogne bat dans cette petite cité de 23 000 habitants. Juché sur sa butte rocheuse, le vieil Auch séduit avec ses pousterles et ses maisons de vieille pierre. La capitale gersoise sait aussi surprendre : ici se côtoient des chefs-d'œuvre de l'art précolombien, des spectacles de cirque actuel et des expos d'art contemporain. Tout cela sous le regard plein de défi de d'Artagnan, l'enfant du pays…

La cathédrale Sainte-Marie

Édifiée entre 1489 et la fin du XVIIe siècle, Sainte-Marie, l'une des dernières cathédrales gothiques de France, évoque Notre-Dame de Paris avec sa rosace, ses deux tours carrées et ses trois entrées. Auch fut l'un des archevêchés les plus riches du pays. Sous la vaste nef aux murs nus, des trésors attirent le regard : le grand orgue baroque (3 600 tuyaux !), l'orgue de chœur romantique offert par Napoléon et la princesse Eugénie, la belle palette chromatique des vitraux du chevet (XVIe siècle)… Et, chef-d'œuvre enfermé dans le chœur clos, les stalles du XVIe siècle sont des merveilles sculptées dans du chêne immergé dans l'eau de la Baïse durant trente ans pour le rendre imputrescible. La cathédrale est classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1998 au titre des chemins de Saint-Jacques.

L'escalier monumental

VUE DRONE, TOUR D'ARMAGNAC, LE MUSEE DU TRESOR DE LA CATHEDRALE, AUCH, GERS (32)
FermerVUE DRONE, TOUR D'ARMAGNAC, LE MUSEE DU TRESOR DE LA CATHEDRALE, AUCH, GERS (32) © Stéphane Gautier / Détours en France
© Stéphane Gautier / Détours en France

La tour d'Armagnac veille sur cet escalier de 374 marches qui relie les rives du Gers à la cathédrale, soit la ville basse à la ville haute. La double volée de marches réduit le nombre des degrés à gravir, ce qui rend les 35 mètres de dénivelés faciles à conquérir, et la statue du plus célèbre des Gascons, d'Artagnan est là pour nous encourager ! Le mousquetaire est représenté capé, chapeauté, une main sur son épée, comme si le héros de Dumas avait pris le pas sur la figure historique ! Fontaines et bassins habillent les paliers supérieurs. Un mail de tilleuls et 200 pieds de vigne apportent une ombre bienfaisante au promeneur. Plus haut, une dalle gravée, l'Observatoire du temps, rappelle les inondations qui ont endeuillé la ville en 1977.

Memento - espace départemental d'art contemporain

ESPACE DEPARTEMENTAL D'ART CONTEMPORAIN MEMENTO, AUCH
FermerESPACE DEPARTEMENTAL D'ART CONTEMPORAIN MEMENTO, AUCH © Stéphane Gautier / Détours en France
© Stéphane Gautier / Détours en France

Les carmélites ont quitté les lieux, mais cet ancien couvent a conservé son cloître et quelques inscriptions sur les murs des cellules : « Silence », « Rien ». On pourrait croire à une installation d'art contemporain… et c'est justement ce qu'est devenu le site : un centre d'art qui ouvre ses portes au public de mai à octobre. L'exposition annuelle, composée en partie des œuvres créées par les artistes en résidence, envahit tous les espaces. Concerts (les mercredis soir en juillet-août), rencontres, conférences complètent la programmation, faisant de Memento une maison vivante plus qu'un musée. Et c'est gratuit.

Le marché d'Auch

Halle aux Herbes à Auch
FermerHalle aux Herbes à Auch © Christian Voulgaropoulos / Détours en France
© Christian Voulgaropoulos / Détours en France

Le samedi matin, Auch fait son marché dans la ville haute, autour de la cathédrale et de la place Betclar, où trône la Halle aux Herbes. Édifiée au XVIIIe siècle, celle-ci accueille sous sa charpente métallique et entre ses piles de pierre des producteurs de canards, d'oies et de poulets du Gers (label Rouge). On y trouve aussi de la croustade aux pommes (que l'on flambe à l'armagnac), des bocaux de garbure, des fromages… Dans les rues, les étals colorés du marché égayent les façades médiévales. On n'y entend plus guère parler gascon, mais la bonne humeur qui règne sur les stands fermiers est contagieuse.

Le théâtre à l'italienne

THEATRE A L'ITALIENNE, AUCH (32)
FermerTHEATRE A L'ITALIENNE, AUCH (32) © Stéphane Gautier / Détours en France
© Stéphane Gautier / Détours en France

Pour aller au théâtre, il faut pousser la porte de la mairie ! L'hôtel de ville a fière allure avec son fronton triangulaire et son perron. Il renferme assez curieusement un théâtre à l'italienne du XVIIIe siècle, financé sur ses fonds propres par l'intendant de Gascogne, le baron Antoine Mégret d'Étigny. La salle en fer à cheval arbore de ravissants décors d'époque. Des panneaux de bois peint ornés d'entrelacs et de médaillons ornent les balcons : on y reconnaît Molière, Racine, Shakespeare et même Voltaire. Le plafond circulaire ravit avec ses allégories du XIXe siècle, tandis que des colonnes de bois doré encadrent la scène. Visite libre en semaine dans la journée, et accès payant les soirs de représentation.

Le cœur historique

Maison médiévale qui abrite l'Office de Tourisme à Auch
FermerMaison médiévale qui abrite l'Office de Tourisme à Auch © Christian Voulgaropoulos / Détours en France
© Christian Voulgaropoulos / Détours en France

Entre les allées d'Étigny et les rives du Gers, le vieil Auch se découvre en flânant à pied, le nez à l'air. Devant le parvis de la cathédrale, la maison Fedel (fin du XVe siècle) arbore de beaux pans de bois remplis de brique, le tout en encorbellement. À ses pieds passe la rue Dessoles, qui remonte au Moyen Âge. .. et qui descend vers l'église Saint-Orens. Du haut de ses 40 mètres, la tour d'Armagnac cache le trésor de la cathédrale, à laquelle elle est collée. Derrière la porte de la maison Henri IV, la cour abrite un bel escalier de pierre et de bois qu'auraient gravi le Vert-Galant et la reine Margot. Ne manquez pas les pousterles, ces ruelles pentues en escalier que l'on empruntait autrefois pour s'approvisionner en eau de rivière.

Le musée des Amériques

Musée des Amériques à Auch
FermerMusée des Amériques à Auch © Stéphane Gautier / Détours en France
© Stéphane Gautier / Détours en France

Ce formidable musée occupe un ancien couvent dominicain. Restauré en 2019, il présente une série de chefs-d'œuvre de tous âges : la fresque gallo-romaine d'un beau rouge cinabre, le retable sculpté de Saint-Orens, du XIIe siècle (l'un des plus anciens d'Europe) et le bel olifant en ivoire qui va avec, le sarcophage d'Antinoé… L'art précolombien tient ici le haut du pavé. Initiée dès la fin du XIXe siècle, la collection présente un panorama complet des grandes civilisations mésoaméricaines : Teotihuacan, Maya, Aztèque, Huastèque… Rien à envier à celle du musée du quai Branly ! Parmi les céramiques andines et les vases incas, admirez les somptueux tableaux mexicains réalisés en plumes d'oiseaux exotiques selon l'art de plumasserie aztèque. On n'oubliera pas la Messe de saint Grégoire, mosaïque de plumes réalisée en 1539, d'un bleu aussi vif que du lapis-lazuli. Le 2e étage nous familiarise avec les peintures de Mario Cavaglieri et du paysagiste gersois Jean-Louis Rouméguère, injustement méconnu.

Le festival du cirque actuel CIRCA

CIRCA, PÔLE NATIONAL DE CIRQUE, AUCH, GERS (32)
FermerCIRCA, PÔLE NATIONAL DE CIRQUE, AUCH, GERS (32) © Stéphane Gautier / Détours en France
© Stéphane Gautier / Détours en France

Chaque année en octobre, Auch accueille le plus grand festival de cirque contemporain d'Europe. Ici, pas de singe en tutu ni de clowns à grosses chaussures mais, durant dix jours, une vingtaine de spectacles étonnants, exigeants, stimulants… L'événement séduit près de 15 000 visiteurs chaque année. Le cœur du festival bat au CIRCA, le Pôle national Cirque. L'ancienne caserne militaire a été reconvertie en une cité du cirque faite pour la création et la diffusion de spectacles. On y compte deux chapiteaux, un grand et un petit, d'anciennes écuries transformées en salle de spectacle, un restaurant, des logements pour les circassiens en résidence. Ce bel outil culturel fait vivre le cirque actuel à l'année. Bartabas, le cirque Plume, Johann Le Guillerm, Baro d'evel sont passés par ici.

Le centre Jérôme-Cuzin

VUE DRONE AUCH, CENTRE JEROME CUZIN ET CATHEDRALE SAINTE-MARIE D'AUCH, GERS (32)
FermerVUE DRONE AUCH, CENTRE JEROME CUZIN ET CATHEDRALE SAINTE-MARIE D'AUCH, GERS (32) © Stéphane Gautier / Détours en France
© Stéphane Gautier / Détours en France

Après avoir abrité le Musée de la Ville de 1920 à 19 79, l'ancienne chapelle du séminaire d'Auch est désormais une belle salle de spectacles. La musique résonne sous les croisées d'ogives et le bel auvent en bois étudié pour régler l'acoustique. Tout autour, un îlot de fraîcheur de 2 800 m² prodigue une ombre et un calme bienfaisants au promeneur. Avec son ruisseau de galets bordé de végétation, ses petites pelouses manucurées, ses murets, ses magnolias et palmiers, le square Jérôme-Cuzin a tout d'un jardin extraordinaire. Il a d'ailleurs été récompensé aux Victoires du paysage 2020.

Randonnée de Montégut

RANDONNEE “LE CIRCUIT DU CHATEAU”, MONTEGUT
FermerRANDONNEE “LE CIRCUIT DU CHATEAU”, MONTEGUT © Stéphane Gautier / Détours en France
© Stéphane Gautier / Détours en France

À moins d'un quart d'heure d'Auch, le petit village de Montégut est le point de départ d'une belle balade de 6 kilomètres, le circuit du Château. Depuis l'aire de jeux au bas du village, le sentier balisé en jaune nous fait d'abord passer un petit pont de bois avant de longer une rivière et d'escalader la colline de Montégut. Contournant le village, on atteint la tour des Fées, un ancien moulin en ruines au milieu d'un « cantero », bois sommital typique du pays d'Auch. On atteint la plus belle partie quand le paysage s'ouvre sur de belles collines rondes et ondulantes, jaunes comme les blés, tachetées de vert (les haies, les forêts). Deux heures suffisent à boucler cette sympathique randonnée, l'une parmi bien d'autres autour d'Auch.

Sujets associés