Défier la montagne en fatbike électrique

Publié le par Florence Donnarel

À l’heure où les skieurs ont rangé leur équipement de glisse, alors que les dameuses s’apprêtent à sortir pour aplanir les pistes, nous voilà à enfourcher un deux-roues pour grimper sur les alpages, à l’écart du domaine skiable. C’est le fatbike, reconnaissable à ses pneus larges et à son important diamètre de roue, qui permet au randonneur, même néophyte, de se déplacer avec aisance sur les chemins et pentes enneigées.

C’est le 4 x 4 du VTT

Avec l’assistance électrique, une agréable sensation d’être porté domine. « L’effort peut être là aussi, mais il est choisi et on peut surtout le graduer », explique Jérémie Bonnet qui accompagne des randonnées en fatbike aux Contamines-Montjoie. Ce soir, il nous guide pour une sortie au crépuscule dans la station située entre le massif du Beaufortain et celui du Mont-Blanc . « Le fatbike nous vient des États-Unis. Au début, il a été pensé pour rouler sur du sable, puis des pratiquants, au Canada, l’ont rapidement adopté pour la neige. Quand les conditions se dégradent pour rouler à vélo, lorsqu’il y a des graviers, du sable, de l’eau, de la neige, le fatbike est le plus adapté. C’est le 4 x 4 du VTT », résume l’entrepreneur.

Virée en fatbike aux Contamines-Montjoie
FermerVirée en fatbike aux Contamines-Montjoie © Gilles Lansard / Détours en France
© Gilles Lansard / Détours en France

En fin de journée, après quelques exercices d’initiation au maniement de ce curieux vélo sur le parking de la patinoire, Jérémie nous entraîne dans son sillage en direction du hameau du Baptieu. Blotties autour d’une église, de vieilles fermes bardées de bois et parées de paniers décoratifs et d’outils agricoles flattent le regard. Peu après, le bitume s’évanouit dans une piste enneigée. Commence alors une ascension franche vers l’alpage de Colombaz, sur les flancs du mont Joly, largement facilitée par l’assistance électrique. Par temps dégagé, Jérémie aime grimper avec ses visiteurs sur la clairière perchée pour voir le soleil jeter ses derniers feux sur le mont Blanc, les dômes de Miage et l’aiguille de Bérangère. La balade se fait contemplative.

Sensation de glisse

Virée en fatbike aux Contamines-Montjoie
FermerVirée en fatbike aux Contamines-Montjoie © Gilles Lansard / Détours en France
© Gilles Lansard / Détours en France

« La soirée et la matinée offrent les meilleures conditions de neige, dure et froide, pour pratiquer le fatbike », ajoute Jérémie avant de s’engager dans la descente et de livrer de nouveaux et précieux conseils. « Dans la pente, on adopte une position cavalière, debout, les deux pieds au même niveau, un doigt sur chaque frein, les coudes bien écartés pour s’assurer la meilleure mobilité. » Ses consignes appliquées, nous sommes en confiance et, contre toute attente, prêts à tester une pratique plus ludique pour éprouver des sensations de glisse. « Frein avant, on pousse le guidon dans le sens opposé, et on laisse chasser la roue arrière », rappelle Jérémie, démonstration à l’appui. Après deux années d’activité à Avoriaz, le jeune homme s’est installé en 2020 dans la station des Contamines-Montjoie. « Le fatbike est arrivé en France il y a une dizaine d’années, et l’assistance électrique sur ce deux-roues est apparue il y a de cela cinq ou six ans. Mais c’est la crise sanitaire avec la fermeture temporaire des remontées mécaniques dans les stations qui a vraiment fait décoller l’activité », analyse-t-il.

Virée nocturne en fatbike aux Contamines-Montjoie
FermerVirée nocturne en fatbike aux Contamines-Montjoie © Gilles Lansard / Détours en France
© Gilles Lansard / Détours en France

Aux Contamines-Montjoie, Jérémie a trouvé un beau terrain de jeu pour le fatbike, combinant du dénivelé sur les alpages et des zones plates sur les pistes de ski de fond ou les chemins forestiers du secteur des gorges. Nous roulons désormais en direction de ce fond de vallée étroit. L’avantage du vélo ? On peut s’aventurer plus loin et plus longtemps sous les frondaisons enneigées de résineux et de frênes qui bordent les rives du Bon Nant, dans l’atmosphère magique de la nuit naissante. On peut pousser jusqu’à Notre-Dame-de-la-Gorge, chapelle baroque au clocher à bulbe, égarée parmi les arbres. Et plus loin, jusqu’à un ermitage accroché au-dessus de l’eau et à une impressionnante cascade de glace. La promesse d’un nouveau corps-à-corps avec la montagne. Après un petit cours technique pour bien appréhender notre VTT des neiges à assistance électrique, il est temps d’entamer l’ascension du mont Joly, en direction de l’alpage de Colombaz. Paysages à couper le souffle et sensation de glisse extrême nous attendent sur la piste.

GUIDE PRATIQUE

Altitude Bike School

655, route de Notre-Dame-de-la-Gorge, 74170 Les Contamines-Montjoie.

06 62 64 73 74. altitudebikeschool.com

Ouvert 7 jours sur 7, de 9h à 12h et de 13h à 19h. Randonnées accompagnées en fatbike électrique de 2h en nocturne, avec vélo et casque fournis : 70 €. Sortie possible en journée de 1 ou 2h (40 à 60 €). Tous les jours, sur réservation uniquement.

Sujets associés